Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« Amour »»»

« amores » (latin), « amour  », « Amour », « amours » ou « un grand Dieu » dans :
Ovide
1er siècle [1492]
~ Autant que de lièvres…
Marot
1539
~ Ô pas épars…
François Habert
1541
~ Recevez donc…
Scève
1544
~ Plutôt seront Rhône…
Peletier
1547
~ Paix je ne trouve…
1555
~ Fortune, Amour…
~ De vie et mort…
~ Fausse espérance…
~ Plus mes désirs…
~ Si tu n’es Vent…
~ Je deviens las…
Du Bellay
1549
~ Ces Cheveux d’or sont les Liens…
~ La nuit m’est courte…
~ Qui a nombré…
1550
~ Me soit amour…
~ Rendez à l’or…
1553
~ Plutôt les Cerfs…
Tyard
1549
~ Sous ton haut front…
Des Autels
1551
~ J’étais tout seul…
~ Mon cœur, ma voix…
1553
~ Bénites soient…
~ De Jupiter…
Ronsard
1552
~ J’espère et crains…
~ Quand au premier…
~ Doux fut le trait…
~ Ô doux parler…
~ Ce ne sont qu’haims…
~ Que tout partout…
~ Ô traits fichés…
~ Un grand rocher…
1553
~ Je veux mourir…
1555
~ Je vous envoie…
1578
~ Ni ce corail…
~ Je veux en lieu des cieux…
~ Quand vous serez bien vieille…
~ Tant de fois s’appointer…
Baïf
1552
~ Dans ces coraux…
1555
~ Et des plus belles mains…
~ Ô pas en vain perdus…
~ À rames voguera…
~ Plus mon désir s’accroît…
~ Doux dédain, douce paix…
~ Tout tel que j’ai été…
1573
~ Trait, feu, piège d’Amour…
~ Jamais œil, bouche, poil…
Jodelle
1553 [1878]
~ Phébus, Amour, Cypris…
1574
~ Je me trouve et me perds…
~ Qu’Hymen, Amour, le ciel…
Gohory
1554
~ Je suis en paix…
Le Caron
1554
~ Où prit Jupin…
~ Ni les honneurs…
Philieul
1555
~ Paix je ne trouve… (Canz. 134)
~ D’un coup amour… (Canz. 178)
~ Ô doux dédains… (Canz. 205)
~ La mer n’a point… (Canz. 237) [strophe 3]
~ Au ciel n’y a étoiles… (Canz. 312)
Louise Labé
1555
~ Je vis, je meurs…
Pasquier
1555
~ Puisque je vois…
Magny
1557
~ Je l’aime bien…
~ Quand je vois qu’elle écrit…
~ Ces beaux cheveux dorés…
~ Vivons, Belle, vivons…
~ Maîtresse, je voudrais…
~ Après avoir, PASCHAL…
~ Vos célestes beautés…
Bugnyon
1557
~ Macrin sa Gélonis…
~ Ni le doux chant…
La Gravière
1558
~ Qu’est-ce qu’Amour?…
~ Phèdre voyant…
d’Espinay
1560
~ Lorsque tous cois…
Grévin
1560
~ L’Amour nous point…
Buttet
1561
~ De quel rosier…
~ Un lourd esprit…
~ Trait, flamme, et lacs d’amour…
~ Tu pourras bien…
~ Quand le clair ciel…
Ellain
1561
~ Quand Jupiter…
~ L’amitié libre…
~ Vouloir être ravi…
Belleau
1565
~ Amour étant lassé…
~ Qu’Amour voulant forger…
1572
~ Ainsi que les lauriers…
La Boderie
1571
~ Phébus, Peithon…
Turrin
1572
~ Je ne voulais jamais…
~ Je me montre hardi…
~ Le mois de Mars…
Jean de La Taille
1573
~ Veux-tu doncques laisser…
Gadou
1573
~ Ces cheveux d’or…
~ On entend, en hiver…
Desportes
1573
~ Être chaud et glacé…
~ Mettez-moi sur la mer…
~ Amour en même instant…
1575
~ Je l’aime bien…
Saint-Gelais
1573
~ Il n’est point tant…
Goulart
1574
~ Ni le plaisant palais…
Chantelouve
1576
~ Ô pas épars…
~ Avoir grand cœur…
~ Je plains mon mal…
~ Béni soit l’an…
de Brach
1576
~ Je chante la chaleur…
~ Mais non, mais non…
Le Loyer
1576
~ Ta beauté, ta vertu…
Du Pré
1577
~ Que je cherche les champs…
Boyssières
1578
~ Tout à coup je me sens…
~ Amour, Mars, Apollon…
Hesteau
1578
~ D’une incroyable amour…
~ Je ne puis trouver paix…
~ Comme on voit un chevreuil…
Robert Garnier
1579
~ Que bien vrai le chantre sacré…
Catherine Des Roches
1579
~ Belle plutôt les eaux…
1583
~ Les Lettres, les Vertus…
Marie de Romieu
1581
~ Le luth, César, l’Amour…
Courtin de Cissé
1581
~ Je ris, je pleure…
~ Ô doux propos…
~ Ô doux dédain…
La Jessée
1583
~ Toujours le Dieu…
~ Au bon arbre, au Rosier…
~ L’aveugle Archer…
~ Quand l’amitié…
~ Je meurs vivant…
~ Heureux qui voit…
~ Qu’on nombre l’Ost…
~ L’espoir m’enflamme…
~ Vos beaux yeux adorés…
~ Ma Nymphe a les yeux verts…
~ Par art, force, ire, soin…
~ Mourir d’extrême angoisse…
~ Celui compte les feux…
~ Assuré je m’élève…
~ Que de grâce, d’attraits…
~ Vous dites qu’il faudrait…
~ Quel aise en mon ennui…
~ Je te sondais ainsi…
Blanchon
1583
~ J’aime la Paix…
~ L’Amour, la Mort, le sort…
~ Amour est vie, et mort…
Cornu
1583
~ Lucrèce, je ne puis…
~ Mon cœur, mon doux souci…
~ Plutôt au ciel astré…
Jamyn
1584 [1879]
~ L’été sera l’hiver…
Pontoux
1585
~ Tant puissante est l’ardeur…
Du Buys
1585
~ De notre Odet…
~ Tirer de long travail…
Birague
1585
~ Un poil blond enlacé…
~ Toujours, toujours, hélas…
~ Si quand le corps…
~ Qui comptera les fleurs…
Du Monin
1585
~ Palis de net porphyre…
Isaac Habert
1585
~ Blonds sont ses longs cheveux…
Le Gaygnard
1585
~ En toutes piété…
d’Avost
1587
~ L’Or de ces beaux cheveux…
Le Poulchre
1587
~ Je n’ai jamais la paix…
Desaurs
1589
~ Tertre jumeau…
Poupo
1590
~ Il n’y a pas au bord…
Brisset
1590
~ Quel nouveau changement !…
Chandieu
1591
~ Où est la mort ? au Monde…
Du Tronchet
1595
~ Trouver paix je ne puis… (Canz. 134)
Expilly
1596
~ Autant que l’Océan…
Lasphrise
1597
~ Ton poil, ton œil, ta main…
~ Je pense en toute chose…
~ Mon La Fuie, à ce coup…
~ Plutôt le monde…
~ Qui veut nombrer…
~ Heureux qui est muet…
~ Estrées ne requiert…
~ Non sans cause, Beauvais…
Guy de Tours
1598 [1878]
~ On ne voit tant…
Angot
1603
~ Ni l’Hiver refroidi…
~ Quand je pense être fort…
Malde­ghem
1606
~ J’ai mille fois le cœur… (Canz. 21)
~ Je n’ai dont faire guerre… (Canz. 134)
~ Tant d’animaux… (Canz. 237)
Claude Garnier
1609
~ Plutôt seront les ondes…
d’Aubigné
1616
~ La flûte qui joua…
Marbeuf
1628
~ Je ne m’étonne plus…
~ Et la mer et l’amour…

~#~
















¶ un grand Dieu (La Jessée)
 

Amour. Aveugle, cruel, impi­toyable, traître, enfiellé, jeune, fils de Vénus, indiscret, folâtre ou fol, bandé, guerrier, mondain, cyprien, pervers, enfant du ciel, emplumé, brutal, charnel, vicieux, captif ou captivant, père de volupté, cauteleux, monarque, premier-né des dieux, iné­vi­table, déceptif, tyran de la vie, meurtrier, trompeur, inhumain, félon, oiseau vainqueur, lâche, fier, moteur de l’univers, boute-feu, malheureux, enchanteur, léger, rusé, fils de la mer, archer ou archerot, soucieux, flatteur, méchant, père des Muses, indomp­table, maupiteux, délicat, gouverneur du monde, faible-fort, emmiellé, paphien, dieu volant, lascif, abuseur, idalien, porte-carquois, ailé, lubrique, envieux, jaloux, volage, superbe, violent, joyeux, amadoueur, venimeux, doux-amer, intrai­table, ardent, déshon­nête, insensé, opiniâtre, cythérien, parjure, impatient, malin, effé­miné, tendrelet, misé­rable, fausse-foi, rigoureux, inconstant, mensonger, dissolu, enfant de Cythérée, impérieux, rebelle, injuste, dissi­mulé, furieux, ingrat, puissant, fils de nature, gracieux, impla­cable, dionien, maître des dieux, infâme, sorcier, pipeur, doux ou doucet, enfançon, voluptueux, gouverneur des villes, inexo­rable, sourd, divin, aveugle [doublon], fils d’un tigre, malicieux, impudent, convoiteux, père du souci, englueux, voletant, ambitieux, fils d’Érycine, incestueux, triomphant, audacieux, vénérien, homi­cide, vagabond, chatouilleux, inflexible, mauvais.

Bref veux-tu savoir que c’est qu’Amour ?

Amour est un gouffre de maux :
Amour affole le plus sage :
Amour n’est sinon qu’une rage :
Amour aveugle les raisons :
Amour renverse les maisons :
Amour honnit la renommée :
Amour n’est rien qu’une fumée.

Quand Amour signifie Amitié, il est pris en bonne et mauvaise part, et est masculin et féminin.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 14r°v° [Gallica, N0050715_PDF_34_35]
(texte modernisé).

[Aimable /-s. Ambroisie, amie, grandeur, Latone, lèvres, maintien, rose, vérité.]

[Aimé. Compagnon, œillet.]

[Aime-danse. Pieds.]

[Aime-jour. Coq, vérité.]

[Aime-musique. Dauphin, poète, Ronsard.]

[Aime-pampre. Bacchus.]

[Aime-peinture. Poète, Ronsard.]

[Aime-procès. Avo­casseau.]

[Aime-repos. Silence.]

[Aime-ris. Vénus.]

[Aime-sang. Mars, mouches, Scythes, trompe ou trompette, tyran.]

[Aime-soleil. Oranger.]

[Aime-vers. Apollon.]

[[Mon] amour. Nos amoureux transis […] en leurs écrits, princi­pa­lement vers celles dont ils espèrent obtenir quelque faveur, […] appellent [ainsi leur] amou­reuse ou amante.]

[Amoureux /-euse /-s. Accord ou accor­dance, accueil, Adonis, affection, allè­chement, alliance, appât, attrait, aubade, Aurore, avril, baiser, bouquet, branle, caresse, chant et chanson, colomb, colombe ou colom­belle, complainte, Cupidon, danse, dauphin, déduit, délices, désir, Dryades, embras­sement, épouse ou épousée, erreur, Espa­gnoles, été, Faunes, fille, flancs, fleur, Flore, foie, folâtrie ou folâ­trerie, génisse, giron, Hama­dryades, Hercule, Hymen ou Hyménée, jalousie, jeunesse ou jouvence, joie, jouissance, jouvenceau ou jouvencel, jument, Jupin ou Jupiter, Laure, lettres, lèvres, lierre, liesse, loyauté, lyre, Magny, maîtresse, mariage, Méline, mère, myrte, noces, nuit, Nymphes, odeur bonne, œillade, oiseau, ombrage ou ombre, Ovide, paix, parjure, parole, passe-temps, passions, pensée ou pensement, Phyllis, pigeon, plaisir, poésie, poète, pommes, présent, Priape, prières, printemps, privauté, propos, puce­lette, ris, Roland, rose, rossignol, Sappho, sein, signe, somme ou sommeil, sonnet, soulas, soupçon ou suspicion, soupirs, souris, Tahureau, terre, Thalie, Tibulle, tintin, Touraine, traitement, Tyard, union, Vénus, vers, visage, vit, yeux.]

[Bien-aimé /-ée /-s. Amie, compagnon, donneur, enfant, fille, fils, frère, parents, trésor, visage.]

[Bouquet d’amour. Rose.]

[Contre-aimée. Amitié.]

[Enamourés. Yeux.]

[Enfant bien-aimé. Jésus-Christ.]

[Éperon d’amour. Musc.]

[Fille d’amour, et d’envie. Jalousie.]

[Guide d’amour. Ovide.]

[Juge d’amour, soldat amoureux. Pâris.]

[Logis d’Amour. Sein, yeux.]

[Mère d’Amour, mère des doux amours. Vénus.]

[Messagère d’amours. Nuit.]

[Ministre d’Amour. Amoureux ou amant.]

[Princes d’amour. Yeux.]

[Les idolâtres de la jeune beauté du sexe féminin, ont en si grande révé­rence cette partie de leur corps, qu’ils l’appellent source d’amour et fontaine de douceur.]

[Voir aussi amourettes.]























Amour. Aueugle, cruel, impi­toiable, traistre, enfiellé, ieune, fils de Venus, indiscret, folastre ou fol, bandé, guerrier, mondain, cyprien, peruers, enfant du ciel, emplumé, brutal, charnel, vitieus, captif ou captiuant, pere de volupté, cauteleus, monarque, premier-né des dieux, ine­ui­table, deceptif, tyran de la vie, meurtrier, trompeur, inhumain, felon, oiseau vainqueur, lasche, fier, moteur de l’vniuers, boute-feu, malheureus, enchanteur, leger, rusé, fils de la mer, archer ou archerot, soucieus, flateur, meschant, pere des muses, indom­table, maupiteus, delicat, gouuerneur du monde, foible-fort, emmiellé, paphien, dieu volant, lascif, abuseur, idalien, porte-carquois, ailé, lubrique, enuieus, ialous, volage, superbe, violent, ioieus, amadoueur, venimeus, doux-amer, intrai­table, ardent, deshon­neste, insensé, opi­niastre, cytherien, pariure, impatient, malin, effe­miné, tendrelet, mise­rable, fauce-foi, rigoureus, inconstant, mensonger, dissolu, enfant de Cytheree, imperieus, rebelle, iniuste, dissi­mulé, furieus, ingrat, puissant, fils de nature, gratieus, impla­cable, dionien, maistre des dieux, infame, sorcier, pipeur, doux ou doucet, enfançon, voluptueus, gouuerneur des villes, inexo­rable, sourd, diuin, aueugle [doublon], fils d’vn tigre, malitieus, impudent, conuoiteus, pere du souci, englueus, voletant, ambitieus, fils d’Erycine, incestueus, triumphant, audacieus, venerien, homi­cide, vagabond, chatouïlleus, inflexible, mauuais.

Bref veux-tu sçauoir que c’est qu’Amour?

Amour est vn gouffre de maux:
Amour affole le plus sage:
Amour n’est sinon qu’vne rage:
Amour aueugle les raisons:
Amour renuerse les maisons:
Amour honnit la renommee:
Amour n’est rien qu’vne fumee.

Quand Amour signifie Amitié, il est prins en bonne & mauuaise part, & est masc. & fem.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 14r°v° [Gallica, N0050715_PDF_34_35]
(texte original).

[Aimable /-s. Ambrosie, amie, grandeur, Latone, leures, maintien, rose, verité.]

[Aimé. Compagnon, oeillet.]

[Aime-dance. Pieds.]

[Aime-iour. Coq, verité.]

[Aime-musique. Dauphin, poete, Ronsard.]

[Aime-peinture. Poete, Ronsard.]

[Aime-proces. Aduo­casseau.]

[Aime-repos. Silence.]

[Aime-ris. Venus.]

[Aime-sang. Mars, mouches, Scythes, trompe ou trompette, tyran.]

[Aime-soleil. Oranger.]

[Aime-vers. Apollon.]

[[Mon] amour. Noz amoureus transis […] en leurs escrits, princi­pa­lement vers celles dont ils esperent obtenir quelque faueur, […] appelent [ainsi leur] amou­reuse ou amante.]

[Amoureus /-euse /-s. Accord ou accor­dance, accueil, Adonis, affection, alle­chement, alliance, appast, apuril, attrait, aubade, Aurore, baiser, bouquet, bransle, caresse, chant & chanson, colomb, columbe ou colum­belle, complainte, Cupidon, danse, dauphin, deduit, delices, desir, Dryades, embras­sement, erreur, Espa­gnoles, espouse ou espousee, esté, Faunes, fille, flancs, fleur, Flore, foie, folastrie ou folas­trerie, genisse, giron, Hama­dryades, Hercule, Hymen ou Hymenee, ialousie, ieunesse ou iouuence, ieux [yeux], ioie, iouissance, iouuenceau ou iouuencel, iument, Iuppin ou Iuppiter, Laure, lettres, leures, lierre, liesse, loyauté, lyre, Magni, maistresse, mariage, Meline, mere, myrte, nopces, nuict, Nymphes, odeur bonne, oeillade, oiseau, ombrage ou ombre, Ouide, paix, pariure, parole, passetemps, passions, pensee ou pensement, Phyllis, pigeon, plaisir, poesie, poete, pommes, Pontus de Thiard, present, Priape, prieres, printemps, priuauté, propos, puce­lette, ris, Roland, rose, rossignol, Sapphon, sein, signe, somme ou sommeil, sonnet, soulas, souris, souspçon ou suspition, souspirs, Tahureau, terre, Thalie, tintin, Touraine, traictement, Tybulle, Venus, vers, visage, vit, vnion.]

[Ayme-pampre. Bacchus.]

[Bien-aimé /-ee /-ez. Amie, compagnon, donneur, enfant, fille, fils, frere, parens, thresor, visage.]

[Bouquet d’amour. Rose.]

[Contre-aimee. Amitié.]

[Enamourez. Ieux [yeux].]

[Enfant bien-aimé. Iesus Christ.]

[Esperon d’amour. Musc.]

[Fille d’amour, & d’enuie. Ialousie.]

[Guide d’amour. Ouide.]

[Iuge d’amour, soldat amoureus. Paris [Pâris].]

[Logis d’amour. Ieux [yeux], sein.]

[Mere d’amour, mere des doux amours. Venus.]

[Messagere d’amours. Nuit.]

[Ministre d’amour. Amoureus ou aimant.]

[Princes d’amour. Ieux [yeux]]

[Les idolatres de la ieune beauté du sexe femin [sic], ont en si grande reue­rence ceste partie de leur corps, qu’ils l’appellent source d’amour & fontaine de douceur.]

[Voir aussi amourettes.]