Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« Amour »»»

« amores » (latin), « amour  », « Amour », « amours » ; « ce petit Dieu » ou « un grand Dieu » dans :
Ovide
1er siècle [1492]
~ Autant que de lièvres…
Marot
1539
~ Ô pas épars…
François Habert
1541
~ Recevez donc…
Scève
1544
~ Plutôt seront Rhône…
Peletier
1547
~ Paix je ne trouve…
1555
~ Fortune, Amour…
~ De vie et mort…
~ Fausse espérance…
~ Plus mes désirs…
~ Si tu n’es Vent…
~ Je deviens las…
Du Bellay
1549
~ Ces Cheveux d’or sont les Liens…
~ La nuit m’est courte…
~ Qui a nombré…
1550
~ Me soit amour…
~ Rendez à l’or…
1553
~ Plutôt les Cerfs…
Tyard
1549
~ Sous ton haut front…
Des Autels
1551
~ J’étais tout seul…
~ Mon cœur, ma voix…
1553
~ Bénites soient…
~ De Jupiter…
Ronsard
1552
~ J’espère et crains…
~ Quand au premier…
~ Doux fut le trait…
~ Ô doux parler…
~ Ce ne sont qu’haims…
~ Que tout partout…
~ Ô traits fichés…
~ Un grand rocher…
1553
~ Je veux mourir…
1555
~ Je vous envoie…
1578
~ Ni ce corail…
~ Je veux en lieu des cieux…
~ Quand vous serez bien vieille…
~ Tant de fois s’appointer…
Baïf
1552
~ Dans ces coraux…
1555
~ Et des plus belles mains…
~ Ô pas en vain perdus…
~ À rames voguera…
~ Plus mon désir s’accroît…
~ Doux dédain, douce paix…
~ Tout tel que j’ai été…
1573
~ Trait, feu, piège d’Amour…
~ Jamais œil, bouche, poil…
La Haye
1553
~ Ce petit Dieu m’a mis…
Jodelle
1553 [1878]
~ Phébus, Amour, Cypris…
1574
~ Je me trouve et me perds…
~ Qu’Hymen, Amour, le ciel…
Gohory
1554
~ Je suis en paix…
Le Caron
1554
~ Où prit Jupin…
~ Ni les honneurs…
Philieul
1555
~ Paix je ne trouve… (Canz. 134)
~ D’un coup amour… (Canz. 178)
~ Ô doux dédains… (Canz. 205)
~ La mer n’a point… (Canz. 237) [strophe 3]
~ Au ciel n’y a étoiles… (Canz. 312)
Louise Labé
1555
~ Je vis, je meurs…
Pasquier
1555
~ Puisque je vois…
Magny
1557
~ Je l’aime bien…
~ Quand je vois qu’elle écrit…
~ Ces beaux cheveux dorés…
~ Vivons, Belle, vivons…
~ Maîtresse, je voudrais…
~ Après avoir, PASCHAL…
~ Vos célestes beautés…
Bugnyon
1557
~ Macrin sa Gélonis…
~ Ni le doux chant…
La Gravière
1558
~ Qu’est-ce qu’Amour?…
~ Phèdre voyant…
d’Espinay
1560
~ Lorsque tous cois…
Grévin
1560
~ L’Amour nous point…
Buttet
1561
~ De quel rosier…
~ Un lourd esprit…
~ Trait, flamme, et lacs d’amour…
~ Tu pourras bien…
~ Quand le clair ciel…
Ellain
1561
~ Quand Jupiter…
~ L’amitié libre…
~ Vouloir être ravi…
Belleau
1565
~ Amour étant lassé…
~ Qu’Amour voulant forger…
1572
~ Ainsi que les lauriers…
La Boderie
1571
~ Phébus, Peithon…
Turrin
1572
~ Je ne voulais jamais…
~ Je me montre hardi…
~ Le mois de Mars…
Jean de La Taille
1573
~ Veux-tu doncques laisser…
Gadou
1573
~ Ces cheveux d’or…
~ On entend, en hiver…
Desportes
1573
~ Être chaud et glacé…
~ Mettez-moi sur la mer…
~ Amour en même instant…
1575
~ Je l’aime bien…
Saint-Gelais
1573
~ Il n’est point tant…
Goulart
1574
~ Ni le plaisant palais…
Chantelouve
1576
~ Ô pas épars…
~ Avoir grand cœur…
~ Je plains mon mal…
~ Béni soit l’an…
de Brach
1576
~ Je chante la chaleur…
~ Mais non, mais non…
Le Loyer
1576
~ Ta beauté, ta vertu…
Du Pré
1577
~ Que je cherche les champs…
Boyssières
1578
~ Tout à coup je me sens…
~ Amour, Mars, Apollon…
Hesteau
1578
~ D’une incroyable amour…
~ Je ne puis trouver paix…
~ Comme on voit un chevreuil…
Robert Garnier
1579
~ Que bien vrai le chantre sacré…
Catherine Des Roches
1579
~ Belle plutôt les eaux…
1583
~ Les Lettres, les Vertus…
Marie de Romieu
1581
~ Le luth, César, l’Amour…
Courtin de Cissé
1581
~ Je ris, je pleure…
~ Ô doux propos…
~ Ô doux dédain…
La Jessée
1583
~ Toujours le Dieu…
~ Au bon arbre, au Rosier…
~ L’aveugle Archer…
~ Quand l’amitié…
~ Je meurs vivant…
~ Heureux qui voit…
~ Qu’on nombre l’Ost…
~ L’espoir m’enflamme…
~ Vos beaux yeux adorés…
~ Ma Nymphe a les yeux verts…
~ Par art, force, ire, soin…
~ Mourir d’extrême angoisse…
~ Celui compte les feux…
~ Assuré je m’élève…
~ Que de grâce, d’attraits…
~ Vous dites qu’il faudrait…
~ Quel aise en mon ennui…
~ Je te sondais ainsi…
Blanchon
1583
~ J’aime la Paix…
~ L’Amour, la Mort, le sort…
~ Amour est vie, et mort…
Cornu
1583
~ Lucrèce, je ne puis…
~ Mon cœur, mon doux souci…
~ Plutôt au ciel astré…
Jamyn
1584 [1879]
~ L’été sera l’hiver…
Pontoux
1585
~ Tant puissante est l’ardeur…
Du Buys
1585
~ De notre Odet…
~ Tirer de long travail…
Birague
1585
~ Un poil blond enlacé…
~ Toujours, toujours, hélas…
~ Si quand le corps…
~ Qui comptera les fleurs…
Du Monin
1585
~ Palis de net porphyre…
Isaac Habert
1585
~ Blonds sont ses longs cheveux…
Le Gaygnard
1585
~ En toutes piété…
d’Avost
1587
~ L’Or de ces beaux cheveux…
Le Poulchre
1587
~ Je n’ai jamais la paix…
Desaurs
1589
~ Tertre jumeau…
Poupo
1590
~ Il n’y a pas au bord…
Brisset
1590
~ Quel nouveau changement !…
Chandieu
1591
~ Où est la mort ? au Monde…
Du Tronchet
1595
~ Trouver paix je ne puis… (Canz. 134)
Expilly
1596
~ Autant que l’Océan…
Lasphrise
1597
~ Ton poil, ton œil, ta main…
~ Je pense en toute chose…
~ Mon La Fuie, à ce coup…
~ Plutôt le monde…
~ Qui veut nombrer…
~ Heureux qui est muet…
~ Estrées ne requiert…
~ Non sans cause, Beauvais…
Guy de Tours
1598 [1878]
~ On ne voit tant…
Vermeil
1600
~ Puisque tu veux dompter…
Angot
1603
~ Ni l’Hiver refroidi…
~ Quand je pense être fort…
Malde­ghem
1606
~ J’ai mille fois le cœur… (Canz. 21)
~ Je n’ai dont faire guerre… (Canz. 134)
~ Tant d’animaux… (Canz. 237)
Claude Garnier
1609
~ Plutôt seront les ondes…
d’Aubigné
1616
~ La flûte qui joua…
Marbeuf
1628
~ Je ne m’étonne plus…
~ Oreilles la nature…
~ Et la mer et l’amour…

~#~
















¶ « ce petit Dieu » (La Haye, 1553), « un grand Dieu » (La Jessée, 1583)
 

Amour. Aveugle, cruel, impi­toyable, traître, enfiel­lé, jeune, fils de Vénus, indis­cret, folâtre ou fol, bandé, guerrier, mondain, cyprien, pervers, enfant du ciel, emplu­mé, brutal, charnel, vicieux, captif ou capti­vant, père de volupté, caute­leux, monarque, premier-né des dieux, iné­vi­table, décep­tif, tyran de la vie, meurtrier, trompeur, inhu­main, félon, oiseau vainqueur, lâche, fier, moteur de l’uni­vers, boute-feu, malheu­reux, enchan­teur, léger, rusé, fils de la mer, archer ou arche­rot, soucieux, flatteur, méchant, père des Muses, indomp­table, maupi­teux, déli­cat, gouver­neur du monde, faible-fort, emmiel­lé, paphien, dieu volant, lascif, abu­seur, ida­lien, porte-carquois, ailé, lubrique, envieux, jaloux, volage, superbe, violent, joyeux, ama­doueur, veni­meux, doux-amer, intrai­table, ardent, déshon­nête, insen­sé, opi­niâtre, cythé­rien, parjure, impa­tient, malin, effé­mi­né, tendre­let, misé­rable, fausse-foi, rigou­reux, incons­tant, menson­ger, disso­lu, enfant de Cythé­rée, impé­rieux, rebelle, injuste, dissi­mu­lé, furieux, ingrat, puissant, fils de nature, gracieux, impla­cable, dionien, maître des dieux, infâme, sorcier, pipeur, doux ou doucet, enfan­çon, volup­tueux, gouver­neur des villes, inexo­rable, sourd, divin, aveugle [doublon], fils d’un tigre, mali­cieux, impu­dent, convoi­teux, père du souci, englueux, vole­tant, ambi­tieux, fils d’Éry­cine, inces­tueux, triom­phant, auda­cieux, véné­rien, homi­cide, vaga­bond, chatouil­leux, inflexible, mauvais.

Bref veux-tu savoir que c’est qu’Amour ?

Amour est un gouffre de maux :
Amour affole le plus sage :
Amour n’est sinon qu’une rage :
Amour aveugle les raisons :
Amour renverse les maisons :
Amour honnit la renommée :
Amour n’est rien qu’une fumée.

Quand Amour signifie Ami­tié, il est pris en bonne et mauvaise part, et est mascu­lin et fémi­nin.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 14r°v° [Gallica, N0050715_PDF_34_35]
(texte modernisé).

[Aimable /-s. Ambroisie, amie, grandeur, Latone, lèvres, maintien, rose, vérité.]

[Aimé. Compagnon, œillet.]

[Aime-danse. Pieds.]

[Aime-jour. Coq, vérité.]

[Aime-musique. Dauphin, poète, Ronsard.]

[Aime-pampre. Bacchus.]

[Aime-peinture. Poète, Ronsard.]

[Aime-procès. Avo­cas­seau.]

[Aime-repos. Silence.]

[Aime-ris. Vénus.]

[Aime-sang. Mars, mouches, Scythes, trompe ou trompette, tyran.]

[Aime-soleil. Oranger.]

[Aime-vers. Apollon.]

[[Mon] amour. Nos amoureux transis […] en leurs écrits, princi­pa­le­ment vers celles dont ils espèrent obte­nir quelque faveur, […] appellent [ainsi leur] amou­reuse ou amante.]

[Amoureux /-euse /-s. Accord ou accor­dance, accueil, Ado­nis, affec­tion, allè­che­ment, alliance, appât, attrait, aubade, Aurore, avril, baiser, bouquet, branle, caresse, chant et chanson, colomb, colombe ou colom­belle, complainte, Cupi­don, danse, dauphin, déduit, délices, désir, Dryades, embras­se­ment, épouse ou épou­sée, erreur, Espa­gnoles, été, Faunes, fille, flancs, fleur, Flore, foie, folâ­trie ou folâ­tre­rie, génisse, giron, Hama­dryades, Hercule, Hymen ou Hymé­née, jalou­sie, jeunesse ou jouvence, joie, jouissance, jouven­ceau ou jouven­cel, jument, Jupin ou Jupiter, Laure, lettres, lèvres, lierre, liesse, loyau­té, lyre, Magny, maîtresse, mariage, Méline, mère, myrte, noces, nuit, Nymphes, odeur bonne, œillade, oiseau, ombrage ou ombre, Ovide, paix, parjure, parole, passe-temps, passions, pensée ou pense­ment, Phyllis, pigeon, plaisir, poésie, poète, pommes, présent, Priape, prières, printemps, privau­té, propos, puce­lette, ris, Roland, rose, rossi­gnol, Sappho, sein, signe, somme ou sommeil, sonnet, soulas, soupçon ou suspi­cion, soupirs, souris, Tahu­reau, terre, Thalie, Tibulle, tintin, Touraine, traite­ment, Tyard, union, Vénus, vers, visage, vit, yeux.]

[Bien-aimé /-ée /-s. Amie, compagnon, donneur, enfant, fille, fils, frère, parents, trésor, visage.]

[Bouquet d’amour. Rose.]

[Contre-aimée. Amitié.]

[Enamourés. Yeux.]

[Enfant bien-aimé. Jésus-Christ.]

[Éperon d’amour. Musc.]

[Fille d’amour, et d’envie. Jalousie.]

[Guide d’amour. Ovide.]

[Juge d’amour, soldat amoureux. Pâris.]

[Logis d’Amour. Sein, yeux.]

[Mère d’Amour, mère des doux amours. Vénus.]

[Messagère d’amours. Nuit.]

[Ministre d’Amour. Amoureux ou amant.]

[Princes d’amour. Yeux.]

[Les idolâtres de la jeune beauté du sexe féminin, ont en si grande révé­rence cette partie de leur corps, qu’ils l’appellent source d’amour et fontaine de douceur.]

[Voir aussi amourettes.]























Amour. Aueugle, cruel, impi­toiable, traistre, enfiel­lé, ieune, fils de Venus, indis­cret, folastre ou fol, bandé, guerrier, mondain, cyprien, peruers, enfant du ciel, emplu­mé, brutal, charnel, vitieus, captif ou capti­uant, pere de volup­té, caute­leus, monarque, premier-né des dieux, ine­ui­table, decep­tif, tyran de la vie, meurtrier, trompeur, inhu­main, felon, oiseau vainqueur, lasche, fier, moteur de l’vni­uers, boute-feu, malheu­reus, enchan­teur, leger, rusé, fils de la mer, archer ou arche­rot, soucieus, flateur, meschant, pere des muses, indom­table, maupi­teus, deli­cat, gouuer­neur du monde, foible-fort, emmiel­lé, paphien, dieu volant, lascif, abu­seur, ida­lien, porte-carquois, ailé, lubrique, enuieus, ialous, volage, superbe, violent, ioieus, ama­doueur, veni­meus, doux-amer, intrai­table, ardent, deshon­neste, insen­sé, opi­niastre, cythe­rien, pariure, impa­tient, malin, effe­mi­né, tendre­let, mise­rable, fauce-foi, rigou­reus, incons­tant, menson­ger, disso­lu, enfant de Cythe­ree, impe­rieus, rebelle, iniuste, dissi­mu­lé, furieus, ingrat, puissant, fils de nature, gratieus, impla­cable, dionien, maistre des dieux, infame, sorcier, pipeur, doux ou doucet, enfan­çon, volup­tueus, gouuer­neur des villes, inexo­rable, sourd, diuin, aueugle [doublon], fils d’vn tigre, mali­tieus, impu­dent, conuoi­teus, pere du souci, englueus, voletant, ambi­tieus, fils d’Ery­cine, inces­tueus, trium­phant, auda­cieus, vene­rien, homi­cide, vaga­bond, chatouïl­leus, inflexible, mauuais.

Bref veux-tu sçauoir que c’est qu’Amour?

Amour est vn gouffre de maux:
Amour affole le plus sage:
Amour n’est sinon qu’vne rage:
Amour aueugle les raisons:
Amour renuerse les maisons:
Amour honnit la renommee:
Amour n’est rien qu’vne fumee.

Quand Amour signifie Ami­tié, il est prins en bonne & mauuaise part, & est masc. & fem.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 14r°v° [Gallica, N0050715_PDF_34_35]
(texte original).

[Aimable /-s. Ambrosie, amie, grandeur, Latone, leures, maintien, rose, verité.]

[Aimé. Compagnon, oeillet.]

[Aime-dance. Pieds.]

[Aime-iour. Coq, verité.]

[Aime-musique. Dauphin, poete, Ronsard.]

[Aime-peinture. Poete, Ronsard.]

[Aime-proces. Aduo­casseau.]

[Aime-repos. Silence.]

[Aime-ris. Venus.]

[Aime-sang. Mars, mouches, Scythes, trompe ou trompette, tyran.]

[Aime-soleil. Oranger.]

[Aime-vers. Apollon.]

[[Mon] amour. Noz amou­reus transis […] en leurs escrits, princi­pa­le­ment vers celles dont ils esperent obte­nir quelque faueur, […] appelent [ainsi leur] amou­reuse ou amante.]

[Amoureus /-euse /-s. Accord ou accor­dance, accueil, Ado­nis, affection, alle­che­ment, alliance, appast, apuril, attrait, aubade, Aurore, baiser, bouquet, bransle, caresse, chant & chanson, colomb, columbe ou colum­belle, complainte, Cupi­don, danse, dauphin, deduit, delices, desir, Dryades, embras­se­ment, erreur, Espa­gnoles, espouse ou espou­see, esté, Faunes, fille, flancs, fleur, Flore, foie, folastrie ou folas­trerie, genisse, giron, Hama­dryades, Hercule, Hymen ou Hymenee, ialousie, ieunesse ou iouuence, ieux [yeux], ioie, iouissance, iouuen­ceau ou iouuen­cel, iument, Iuppin ou Iuppi­ter, Laure, lettres, leures, lierre, liesse, loyauté, lyre, Magni, maistresse, mariage, Meline, mere, myrte, nopces, nuict, Nymphes, odeur bonne, oeillade, oiseau, ombrage ou ombre, Ouide, paix, pariure, parole, passetemps, passions, pensee ou pense­ment, Phyllis, pigeon, plaisir, poesie, poete, pommes, Pontus de Thiard, present, Priape, prieres, printemps, priuau­té, propos, puce­lette, ris, Roland, rose, rossi­gnol, Sapphon, sein, signe, somme ou sommeil, sonnet, soulas, souris, souspçon ou suspi­tion, souspirs, Tahureau, terre, Thalie, tintin, Touraine, traicte­ment, Tybulle, Venus, vers, visage, vit, vnion.]

[Ayme-pampre. Bacchus.]

[Bien-aimé /-ee /-ez. Amie, compagnon, donneur, enfant, fille, fils, frere, parens, thresor, visage.]

[Bouquet d’amour. Rose.]

[Contre-aimee. Amitié.]

[Enamourez. Ieux [yeux].]

[Enfant bien-aimé. Iesus Christ.]

[Esperon d’amour. Musc.]

[Fille d’amour, & d’enuie. Ialousie.]

[Guide d’amour. Ouide.]

[Iuge d’amour, soldat amoureus. Paris [Pâris].]

[Logis d’amour. Ieux [yeux], sein.]

[Mere d’amour, mere des doux amours. Venus.]

[Messagere d’amours. Nuit.]

[Ministre d’amour. Amoureus ou aimant.]

[Princes d’amour. Ieux [yeux]]

[Les idolatres de la ieune beauté du sexe femin [sic], ont en si grande reue­rence ceste partie de leur corps, qu’ils l’appellent source d’amour & fontaine de douceur.]

[Voir aussi amourettes.]