««« sou­ris »»»

« souris » ou « sourire » dans :
Ron­sard
1560
~ Un chaste feu…
1567
~ Ô doux parler…
Le Loyer
1579
~ Du lustre, des appâts…
La Jessée
1583
~ Ni l’or qui va dorant…
~ Je te sondais ainsi…
Claude Gar­nier
1609
~ Ô beaux yeux bruns…
Mar­beuf
1628
~ Beau corail soupi­rant…

~#~
















* un souris : un sourire
 

Souris. Mignard, doux, blan­dis­sant, gra­cieux, mo­queur, petit, amou­reux, doux-tremblant, adou­ci, plai­sant, traître, ridi­cule, attrayant.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 250v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_507]
(texte modernisé).

[Voir aussi ris.]






















«««  #  »»»

Soubris ou Souris. Mignard, doux, blan­dis­sant, gra­cieus, mo­queur, petit, amou­reus, doux-tremblant, adou­ci, plai­sant, traistre, ridi­cule, attraiant.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 250v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_507]
(texte original).

[Voir aussi ris.]