Étienne JODELLE (1532-1573)
Sapphon la docte Grecque…
Paris, N. Chesneau & M. Patisson, 1574.

Sapphon la docte Grecque, à qui Phaon vint plaire,
Chantant ses feux, de Muse acquêta le surnom :
Corinne vraie ou fausse aux vers a pris renom,
Dont le Romain Ovide a voulu la pourtraire.

Pétrarque Italien, pour un Phébus se faire,
De l’immortel laurier alla choisir le nom :
Notre Ronsard Français ne tâche aussi sinon
Par l’amour de Cassandre un Phébus contrefaire.

Si tu daignes m’aimer, Délie, si tu veux
Chanter ta flamme ainsi que docte tu le peux :
Si je chante, Délie, un prix nous pourrons prendre,

En hautesse d’amour, en ardeur, et en art,
Sur Sapphon, sur Ovide, et Pétrarque, et Ronsard,
Sur Phaon, et Corinne, et sur Laure, et Cassandre.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Sapphon la docte Grecque, à qui Phaon vint plaire,
Chantant ses feux, de Muse acquêta le surnom :
Corinne vraie ou fausse aux vers a pris renom,
Dont le Romain Ovide a voulu la pourtraire.

Pétrarque Italien, pour un Phébus se faire,
De l’immortel laurier alla choisir le nom :
Notre Ronsard Français ne tâche aussi sinon
Par l’amour de Cassandre un Phébus contrefaire.

Si tu daignes m’aimer, Délie, si tu veux
Chanter ta flamme ainsi que docte tu le peux :
Si je chante, Délie, un prix nous pourrons prendre,

En hautesse d’amour, en ardeur, et en art,
Sur Sapphon, sur Ovide, et Pétrarque, et Ronsard,
Sur Phaon, et Corinne, et sur Laure, et Cassandre.

 

En ligne le 12/12/17.
Dernière révision le 10/01/18.