Pierre de CORNU (1558-1622)
Mon cœur, mon doux souci…
Lyon, Jean Huguetan, 1583.

Mon cœur, mon doux souci, mon tout, ma jalousie,
Mon espoir, mon soulas, mon doux ébattement,
Mon désir, mon soutien, et mon allègement,
Mon bonheur, ma pitié, ma grâce, mon envie :

Ma maîtresse, ma foi, mon bien, ma courtoisie,
Mon amour, mon secours et mon allèchement,
Ma maîtresse, ma foi, mon vœu, mon truchement,
Ma joie, mon plaisir, ma liberté ravie,

Vous êtes mon tourment, ma peine, ma douleur,
Ma gêne, ma prison, mon lien, ma rigueur,
Mon mal, mon désespoir, ma cruauté certaine :

Mon deuil, mon crève-cœur, mon troublement d’esprit,
Mon pleur, mon sort fatal, mon fleau, mon antéchrist,
Et bref tout ce malheur qui me ronge et me gêne.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Mon cœur, mon doux souci, mon tout, ma jalousie,
Mon espoir, mon soulas, mon doux ébattement,
Mon désir, mon soutien, et mon allègement,
Mon bonheur, ma pitié, ma grâce, mon envie :

Ma maîtresse, ma foi, mon bien, ma courtoisie,
Mon amour, mon secours et mon allèchement,
Ma maîtresse, ma foi, mon vœu, mon truchement,
Ma joie, mon plaisir, ma liberté ravie,

Vous êtes mon tourment, ma peine, ma douleur,
Ma gêne, ma prison, mon lien, ma rigueur,
Mon mal, mon désespoir, ma cruauté certaine :

Mon deuil, mon crève-cœur, mon troublement d’esprit,
Mon pleur, mon sort fatal, mon fleau, mon antéchrist,
Et bref tout ce malheur qui me ronge et me gêne.

«««  strophes anti­thétiques  »»»
 

En ligne le 10/01/10.
Dernière révision le 19/06/10.