Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« malheur »»»

« mala » (latin), « malheur » ou « maleurs » dans :
Ovide
1er siècle [1492]
~ Heureux qui peut compter…
Scève
1544
~ Toujours n’est pas…
Du Bellay
1550
~ Me soit amour…
Gohory
1554
~ Je suis en paix…
Peletier
1555
~ Je deviens las…
Louise Labé
1555
~ Je vis, je meurs…
Magny
1557
~ Toujours la peste aux Grecs…
Ellain
1561
~ L’amitié libre…
Turrin
1572
~ Je me montre hardi…
Jean de La Taille
1573
~ Si jamais gentil­homme…
Jodelle
1574
~ Le dol longtemps couvé…
Goulart
1574
~ Ô mal non mal…
~ Ainsi que l’œil…
Boyssières
1578
~ Tout à coup je me sens…
Hesteau
1578
~ D’une incroyable amour…
Courtin de Cissé
1581
~ Je ris, je pleure…
La Jessée
1583
~ J’aime le doux repos…
~ Si les Nochers sauvés…
~ Je vis en paix…
~ Qu’on nombre l’Ost…
~ Quel aise en mon ennui…
Cornu
1583
~ Mon cœur, mon doux souci…
Birague
1585
~ Toujours, toujours, hélas…
Trellon
1587
~ De la bouche, des yeux…
Perrin
1588
~ Toujours au plain des champs…
Expilly
1596
~ Ne trouver point de fin…
Lasphrise
1597
~ Ah beaux tourments…
~ Que béni soit le jour…

~#~