««« Dio­ne »»»

« Dione » dans :
Ron­sard
1552
~ Quand au premier…
Jamyn
1579
~ Ô beaux cheveux…
Le Poulchre
1587
~ S’on voyait votre Été…

~#~














 

Dione. Belle, lascive, nymphale, océ­a­nide, mignarde.

Dione selon Homère fut mère de Vénus, et pour ce même elle est appe­lée Dionée. Hésiode la nombre entre les Nymphes de l’Océan.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 82v°-83r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_171_172]
(texte modernisé).

[Dioné­anne. Colomb, co­lombe ou co­lom­belle.]

[Dionée. Vénus.]

[Dionien. Amour.]






















«««  #  »»»

Dione. Belle, lasciue, nymphale, oce­a­nide, mignarde.

Dione selon Homere fut mere de Venus, & pour ce mesmes elle est appel­lee Dionee. Hesiode la nombre entre les Nymphes de l’Ocean.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 82v°-83r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_171_172]
(texte original).

[Dioneanne. Colomb, co­lumbe ou co­lum­belle.]

[Dionee. Venus.]

[Dionien. Amour.]








Liens

* On peut lire l’article DIONÈ, du Diction­naire des Anti­qui­tés grecques et romaines de Daramberg et Saglio (1877), inté­gra­le­ment acces­sible en mode images et faci­le­ment consul­table sur le site conçu par des ensei­gnants d’histoire de l’Univer­si­té de Toulouse Le Mirail.

Liens valides au 05/04/19.