Jacques PELETIER du mans (1517-1582)
Fausse espérance…
Lyon, Jean de Tournes, 1555.

Fausse espérance, et crainte véritable :
Juste requête, obtenir impossible :
Haute volée, et lieu inaccessible :
S’être nuisant, à autrui profitable :

Juste mérite, et reproche équitable :
Faible pouvoir, et désir invincible :
Langue exercée, et penser indicible :
Cœur innocent, supplice inévitable :

Voilà qu’Amour pour sa dernière preuve
Fait dessus moi. Ô amants mal contents,
Ne craignez plus qu’envers vous il s’émeuve.

Dorénavant vous aurez meilleur temps :
Impossible est, pour l’effort qu’il m’a fait,
Qu’il ne soit las, trop aise, ou satisfait.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

Fausse espérance, et crainte véritable :
Juste requête, obtenir impossible :
Haute volée, et lieu inaccessible :
S’être nuisant, à autrui profitable :

Juste mérite, et reproche équitable :
Faible pouvoir, et désir invincible :
Langue exercée, et penser indicible :
Cœur innocent, supplice inévitable :

Voilà qu’Amour pour sa dernière preuve
Fait dessus moi. Ô amants mal contents,
Ne craignez plus qu’envers vous il s’émeuve.

Dorénavant vous aurez meilleur temps :
Impossible est, pour l’effort qu’il m’a fait,
Qu’il ne soit las, trop aise, ou satisfait.

 

En ligne le 08/12/07.
Dernière révision le 14/04/16.