Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« Magny »»»
 

Magny. Lyrique, amoureux, quercinois, fluide, gentil.

Olivier de Magny natif de Quercy pays natal de Clément Marot, pour la gentil­lesse de son esprit, lequel nous a produit deux livres d’amou­reuse poésie, mérite d’être nombré entre les doctes poètes français. Par la faveur et bienfaits de son maître M. d’Avanson il fut secré­taire du Roi, mais la mort envieuse de son bonheur, incon­tinent l’assomma.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 154v° [Gallica, N0050715_PDF_315]
(texte modernisé).

[Voir aussi Baïf, Belleau, Buttet, Des Autels, Dorat, Du Bellay, Jodelle, La Péruse, Muret, Peletier, Ronsard, Sainte-Marthe, Salel, Scève, Tahureau, Tyard ; voir encore Corinne, Homère, Sappho ainsi qu’Horace, Ovide, Virgile et Pétrarque.]























Magni. Lyrique, amoureus, quercinois, fluide, gentil.

Oliuier de Magni natif de Querci païs natal de Clement Marot, pour la genti­lesse de son esprit, lequel nous a produit deux liures d’amou­reuse poesie, merite d’estre nombré entre les doctes poetes françois. Par la faueur & bien faits de son maistre M. d’Auanson il fut secre­taire du Roi, mais la mort enuieuse de son bon heur, incon­tinent l’assomma.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 154v° [Gallica, N0050715_PDF_315]
(texte original).

[Voir aussi Aurat, Baif, Bellay, Belleau, Buttet, Des Autels, Iodelle, Muret, Pelletier, Peruse, Pontus de Thiard, Ronsard, Saincte Marthe, Salel, Sceue, Tahureau ; voir encore Corinne, Homere, Sapphon ainsi qu’Horace, Ouide, Virgile et Petrarque.]