««« Na­ture »»»

« natu­ra » (latin) ou « na­ture » dans :
Ovide
1er ;siècle [1491]
~ In caput alta suum… (À leur source, profonds…)
François Habert
1541
~ Recevez donc…
Des Autels
1551
~ Mon cœur, ma voix…
~ Donc maintenant…
Ron­sard
1553
~ Toujours ne tempête…
~ Lance au bout d’or…
Pasquier
1555
~ Ô sot désir…
Magny
1557
~ Ces beaux cheveux dorés…
~ J’ai dit cent fois, Pascal…
~ Doncques il sera vrai…
1559
~ De nuit au ciel…
Buttet
1561
~ Toujours ne sera d’or…
Goulart
1574
~ Le ciel, nature, l’art…
Du Pré
1577
~ Mais quoi ? las il vous faut…
~ Rien n’est vu perma­nent…
Hes­teau
1578
~ La Nature a donné…
La Jessée
1583
~ Si les Nochers sauvés…
~ Le tiède flair…
Blan­chon
1583
~ Le Printemps gra­cieux… [strophe 9]
Du Monin
1585
~ Palis de net porphyre…
~ Quoi ? bessons pilotis…
Chassi­gnet
1594
~ Quand je viens à penser…
Las­phrise
1597
~ Non sans cause, Beauvais…
Grisel
1599
~ Ces sourcils ébé­nins…
~ Plutôt le ciel voûté…
Sainte-Marthe
1600
~ De Nature, du Ciel…
Nostre­dame
1606
~ Pensons un peu…
Marbeuf
1628
~ Oreilles la nature…
d’Aubi­gné
[1874]
~ Du plus subtil du feu…

~#~














 



















«««  #  »»»