««« Na­ture »»»

« natu­ra » (latin) ou « na­ture » dans :
Ovide
1er ;siècle [1491]
~ In caput alta suum… (À leur source, pro­fonds…)
François Habert
1541
~ Rece­vez donc…
Des Autels
1551
~ Mon cœur, ma voix…
~ Donc main­te­nant…
Ron­sard
1553
~ Toujours ne tem­pête…
~ Lance au bout d’or…
Magny
1553
~ Je trouve en vous…
1557
~ Ces beaux che­veux dorés…
~ J’ai dit cent fois, PAS­CHAL…
~ Doncques il sera vrai…
1559
~ De nuit au ciel…
Pas­quier
1555
~ Ô sot désir…
Buttet
1561
~ Toujours ne sera d’or…
Turrin
1572
~ Non autre­ment…
Gadou
1573
~ Comme l’Aigle Royal…
Gou­lart
1574
~ Le ciel, nature, l’art…
Du Pré
1577
~ Mais quoi ? las il vous faut…
~ Rien n’est vu per­ma­nent…
Du Bartas
1578
~ Et de vrai, si d’un rien…
Hes­teau
1578
~ La Nature a don­né…
La Jessée
1583
~ Si les Nochers sau­vés…
~ Le tiède flair…
Blan­chon
1583
~ Le Printemps gra­cieux… [strophe 9]
Du Monin
1585
~ Palis de net por­phyre…
~ Quoi ? bessons pilo­tis…
Sponde
1588
~ Je sais bien, mon Esprit…
Des­portes
1594
~ Je porte plus au cœur…
Chassi­gnet
1594
~ Quand je viens à pen­ser…
Las­phrise
1597
~ Non sans cause, Beau­vais
Guy de Tours
1598 [1878]
~ Ô des Amours…
Grisel
1599
~ Ces sourcils ébé­nins…
~ Plutôt le ciel voû­té…
Sainte-Marthe
1600
~ De Nature, du Ciel…
Nostre­dame
1606
~ Pensons un peu…
Mar­beuf
1628
~ Oreilles la nature…
d’Aubi­gné
[1874]
~ Du plus sub­til du feu…

~#~














 
 

«««  #  »»»