Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« eau »»»

« aquæ » ou « æquora » (latin), « eau » ou « eaux » dans :
Ovide
1er siècle [1492]
~ À leur source profonds…
Marulle
1497
~ L’Attique n’a pas tant de miel…
François Habert
1541
~ Recevez donc…
1549
~ Celui qui voir…
Du Bellay
1550
~ Quand la fureur…
1553
~ Plutôt les Cerfs…
Ronsard
1552
~ Ni voir flamber…
~ Que tout partout…
La Haye
1553
~ Petite porte…
Tahureau
1554 [1870]
~ Plutôt le chariot…
Peletier
1555
~ Si tu n’es Vent…
Baïf
1555
~ Ni la mer tant de flots…
~ Ô pas en vain perdus…
~ À rames voguera…
~ Plus mon désir s’accroît…
~ Tout tel que j’ai été…
La Péruse
1555
~ Cesser, chère Nourrice ?…
~ L’onde argentine ne couvre…
Vauquelin
1555 [1872]
~ Je chasse en mer…
Magny
1557
~ J’ai dit cent fois, Pascal…
~ Je cherche paix…
Grévin
1561
~ Ô mélange du monde…
Buttet
1561
~ Un lourd esprit…
~ Tu pourras bien…
Robert Garnier
1568
~ Plutôt, du jour flambant…
1579
~ Que les rocs Capharés…
La Taille
1573
~ Quel plaisir puis-je avoir…
~ Ô cœur ingrat…
Desportes
1573
~ Mettez-moi sur la mer…
Goulart
1574
~ Ainsi que l’œil…
Jodelle
1575
~ Ton Neptun mon Binet
de Brach
1576
~ Vous vent, vous nautonier…
~ Aimée, enfin…
~ Mais non, mais non…
Le Saulx
1577
~ Plutôt de l’Univers… (Th. 123)
~ Plutôt le ciel voûté… (Th. 124)
Boyssières
1578
~ Tout à coup je me sens…
~ Le vert, l’ardeur, le vent…
Hesteau
1578
~ Ta vertu, ta bonté…
~ Passants ne cherchez plus…
~ Si je vis par la mort…
~ La Nature a donné…
Catherine Des Roches
1579
~ Belle plutôt les eaux…
La Boderie
1582
~ Mais qui dira…
La Jessée
1583
~ Qui nombrera…
~ Je vis en paix…
~ Le jeune Cerf navré…
~ Va cruelle Érinnys…
Blanchon
1583
~ J’aime la Paix…
~ Le Printemps gracieux… [strophes 7 et 11]
~ Amour est vie, et mort…
Cornu
1583
~ Plutôt au ciel astré…
Jamyn
1584 [1879]
~ L’été sera l’hiver…
Jacques de Romieu
1584
~ Jodelle va louant…
~ Qui comptera les fleurs…
Du Buys
1585
~ Ton ciel de nuit…
Le Gaygnard
1585
~ D’un destin ordonné…
Le Poulchre
1587
~ Ah de qui misérable…
Poupo
1590
~ Pour compter les valeurs…
Chandieu
1591
~ La glace est luisante et belle…
Chassignet
1594
~ Assieds-toi sur le bord…
Lasphrise
1597
~ J’ai vu les belles fleurs…
~ Que nous servent les biens…
~ Plutôt on comptera…
~ Qui veut nombrer…
Maldeghem
1606
~ Tant d’animaux… (Canz. 237)
Nostredame
1606
~ Pensons un peu…
Claude Garnier
1609
~ Mes ans plus beaux…
~ Est-ce inhumaine…
~ Ni mont, ni roc…
Certon
1620
~ Sous ce large peuplier…
~ Qui vante qui voudra…
Marbeuf
1628
~ Et la mer et l’amour…

~#~














 

Eau ou Eaue. Humide, claire, douce, courante, profonde, belle, nette, mielleuse ou emmiellée, blandis­sante, venteuse, roide, blanche, pure, verrée, céleste, pluvieuse, chaude, fontai­nière, citer­nine, écu­meuse, rongearde, étouffante, nitreuse, tiède, émue, liquide, fluctueuse, bruyante, hiver­nale ou hiémale, incer­taine, oublieuse ou obli­vieuse, fluviale, poisson­neuse, bouillon­nante, vive, herbeuse, avare, coulante, neigeuse, marine, ronflante, mutine, débordée ou débor­dante, azurée, limo­neuse, noyante, troublée, chasse-brasier, cristal­line, jaillis­sante, croupie ou croupis­sante, putéale, trotti­nante, corrom­pue, enflée, murmu­rante, froide, ondoyante, salu­taire, argen­tine, roulante, vaga­bonde, clairette, serpen­tine, dégout­tante, verte, baveuse, fuyante ou fuyarde, sablon­neuse, contemp­tible, tournoyante, porte-bateau, distillée ou distil­lante, sourde, impi­toyable, odo­rante, glaciale, fumeuse, reflot­tante, porte-navire, rousoyante, creuse, saine, nettoyante, vapo­reuse, gelée, monde, ravis­sante, inexo­rable, glissante, épaisse, transi­toire, sacrée, éparse, sourdoyante, chenue.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 85v° [Gallica, N0050715_PDF_177]
(texte modernisé).

[Aquatique /-s. Austre, cygne, démon, goutte, grenouille, huîtres, humeur, Ide, jonc, neige, nuau ou nuage, nue ou nuée, oiseau, pluie, poisson, printemps, rivage ou rive, rivière, ruisseau, Thétis, torrent, Venise.]

[Aqueux /-euses. Poisson, pommes, torrent.]

[Bouteille d’eau. Homme.]

[Filles des eaux, reines des eaux. Nymphes.]























Eau ou Eaue. Humide, claire, douce, courante, profonde, belle, nette, mielleuse ou emmiellee, blandis­sante, venteuse, roide, blanche, pure, verree, celeste, pluuieuse, chaude, fontai­niere, cister­nine, escu­meuse, rongearde, estou­fante, nitreuse, tiede, esmeuë, liquide, fluctueuse, bruiante, hiuer­nale ou hiemale, incer­taine, oublieuse ou obli­uieuse, fluuiale, poisson­neuse, bouïllon­nante, viue, herbeuse, auare, coullante, neigeuse, marine, ronflante, mutine, desbordee ou desbor­dante, azuree, limon­neuse, noiante, troublee, chasse-brazier, crysta­line, iallis­sante, croupie ou croupis­sante, puteale, troti­gnante, corrom­pue, enflee, murmu­rante, froide, ondoiante, salu­taire, argen­tine, roulante, vaga­bonde, clairette, serpen­tine, degou­tante, verte, baueuse, fuiante ou fuiarde, sablon­neuse, contemp­tible, tournoiante, porte-basteau, distillee ou distil­lante, sourde, impi­toiable, odo­rante, glaciale, fumeuse, reflo­tante, porte-nauire, rousoiante, creuse, saine, nettoiante, vapou­reuse, gelee, monde, rauis­sante, inexo­rable, glissante, espaisse, transi­toire, sacree, esparse, sourdoiante, chenue.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 85v° [Gallica, N0050715_PDF_177]
(texte original).

[Aquatique /-s. Austre, cygne, démon, goutte, grenouille, huytres, humeur, Ide, ionc, neige, nuau ou nuage, nue ou nuee, oiseau, pluye, poisson, printemps, riuage ou riue, riuiere, ruisseau, Thetis, torrent, Venise.]

[Aqueus /-euses. Poisson, pommes, torrent.]

[Bouteille d’eau. Homme.]

[Filles des eaux, roines des eaux. Nymphes.]