««« Ori­on »»»

« Orion » dans :
Pele­tier
1555
~ Celui qui fait aux champs…

~#~














 

Orion. Pluvieux, cruel, ora­geux, porte-épée, humide, nébu­leux, obs­cur, nep­tu­nien, chas­seur, tem­pé­tueux, aqua­tique, outra­geux, res­plen­dis­sant, triste, pré­sa­gieux, mena­çant, pâle, étoi­lé.

En ce que les poètes fabu­leu­se­ment racontent d’Orion ils sont fort discor­dants, qui m’empê­che­ra d’en rien allé­guer. Orion aussi n’est autre chose, pour dire véri­té, que le nom d’une étoile, laquelle commen­çant à paraître ad­viennent plusieurs orages.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 185v°-186r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_377_378]
(texte modernisé).

[Voir aussi Ourse céleste, Vesper.]






















«««  #  »»»

Orion. Pluuieus, cruel, ora­geus, port’espee, humide, nebu­leus, obs­cur, nep­tu­nien, chas­seur, tem­pes­tueus, aqua­tique, outra­geus, res­plen­dis­sant, triste, pre­sa­gieus, mena­çant, palle, estoi­lé.

En ce que les poetes fabu­leu­se­ment racontent d’Orion ils sont fort discor­dans, qui m’empes­che­ra d’en rien alle­guer. Orion aussi n’est autre chose, pour dire véri­té, que le nom d’vne estoile, laquelle commen­çant à paraoistre ad­uiennent plusieurs orages.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 185v°-186r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_377_378]
(texte original).

[Voir aussi Ourse celeste, Vesper.]