««« roue »»»

« roue » ou « roues » dans :
Forca­del
1548
~ Feu, Femme, Mer…
~ Un clair soleil…
Des Autels
1550
~ Le beau Phébus…
Peletier
1555
~ De vie et mort…
Hesteau
1578
~ Passants ne cherchez plus…
Poupo
1590
~ Qu’on tourne son re­gard…

~#~














 

Roue. Tournante ou tour­noyante, mobile, radieuse, ferrée, instable, préci­pi­teuse, légère, criquante, agile, oblique. Le dimi­nu­tif Rouette.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 234v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_475]
(texte modernisé).

[Rouant /-ante /-s. Âge, danse, étoile, Fortune, incons­tance, tourbil­lon, vague, yeux.]

[Roué. Tourbil­lon, voleur.]

[Voir aussi Ixion.]






















«««  #  »»»

Rouë. Tournante ou tour­noiante, mobile, radieuse, ferree, instable, preci­pi­teuse, legere, criquante, agile, oblique. Le dim. Rouette.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 234v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_475]
(texte original).

[Rouant [+roüant +rouänt] /-ante /-ans. Aage, danse, estoille, Fortune, ieux [yeux], incons­tance, tourbil­lon, vague.]

[Roué [+roüé]. Tourbil­lon, voleur.]

[Voir aussi Ixion.]