««« blan­cheur »»»

« le blanc » ou « blancheur » dans :
Du Bellay
1549
~ Qui a vu les Lis, et les Roses…
Tyard
1551
~ Qui voit (Phé­bus…
Ron­sard
1552
~ Ni ce corail…
La Haye
1553
~ Ce petit Dieu m’a mis…
Le Caron
1554
~ Claire en beau­té…
~ Ni les hon­neurs…
Pas­quier
1555
~ Et de ses yeux…
Magny
1557
~ Comme un blanc à sagette…
Bu­gnyon
1557
~ D’une Junon…
d’Espi­nay
1560
~ Ce ne fut pas…
Turrin
1572
~ Amour m’a mis ain­si…
Baïf
1573
~ J’aime ce teint…
Jamyn
1575
~ Ô beaux che­veux…
Le Loyer
1576
~ Amour Tyran m’a mis…
Cour­tin
1581
~ Rien ne me plaît…
La Jessée
1583
~ Ni l’or qui va dorant…
Cornu
1583
~ Le tonnerre pres­sé…
Chan­dieu
1587
~ Le monde est un jar­din…
De­saurs
1589
~ Main mille fois…
Nostre­dame
1606
~ Pensons un peu…
1608
~ Comme un peintre excel­lent…
Lope de Vega (Lancelot, traduc­teur)
1622
~ Tous les ruis­seaux ouverts…
Mar­beuf
1628
~ Oreilles la nature…

~#~














¶ le blanc : le but, la cible (La Haye, 1553 ; Magny, 1557 ; Turrin, 1572 ; Le Loyer, 1576).
 

Blancheur. Ivoi­rine, appa­rente, co­lom­bine, naïve, cris­tal­line, lui­sante, nette, cy­gné­anne, mar­brine, nei­geuse, éblou­is­sante, al­bâ­trine, pure, crayeuse, ar­gen­tine, vive, plâ­treuse, lai­tière, can­dide, che­nue.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 36v°-37r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_79_80]
(texte modernisé).

[Blanc /blanche /-s. Able ou ablette, albâtre, ambre, amou­reuse ou amante, an­ti­moine, ar­gent, au­bé­pin ou au­bé­pine, ban­deau, bave, ca­ne­pin, chan­delle, Cha­rites, che­mise, chi­co­rée, chien, clar­té, col, col­let, co­lomb, co­lombe ou co­lom­belle, cuisses, cygne, dents, eau, écume, épaules, éper­lan, étoile, face, fi­lasse, fleur, flots, ge­lée, germe, gi­ro­flée, glaire, gorge, grêle, ha­reng, inno­cence, ivoire, joues, laine, lait, linge, lis, Lune, mains, ma­melles, marbre, mèche, moelle, mon­naie, neige, net­te­té, Nymphes, œuf, oignon, os, paix, pâ­leur, pa­pier, par­che­min, pa­vot, perle, peu­plier, peur, pi­geon, poi­reau, poi­trine, pu­celle, re­nom­mée, rose, sable ou sa­blon, sal­pêtre, sein, So­leil, splen­deur, sur­plis, toi­son, ventre, Vé­nus, vin, vio­lette, voile à vo­guer.]

[Blanchis­sant /-ante /-s. Col, cris­tal, cygne, écume, fleur, flots, ivoire, lierre, lis, onde, pâ­leur, plume, poi­trine, sein.]

[Demi-blanche. Aurore.]

[Entre blanche et vermeille. Oreille.]

[Fleurie, c.-à-d. blanche. Vieil­lesse.]

[Neigeux, c.-à-d. blanc. Vi­sage.]


 

«««  #  »»»

Blancheur. Iuoi­rine, appa­rente, co­lum­bine, naïue, crys­ta­line, lui­sante, nette, cy­gne­anne, mar­brine, nei­geuse, esblou­ïs­sante, al­bas­trine, pure, croïeuse, ar­gen­tine, viue, plas­treuse, laic­tiere, can­dide, che­nuë.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
ff. 36v°-37r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_79_80]
(texte original).

[Blanc /blanche /-s. Able ou ablette, al­bastre, ambre, amou­reuse ou amante, an­ti­moine, ar­gent, au­bes­pin ou au­bes­pine, ban­deau, baue, ca­ne­pin, chan­delle, Cha­rites, che­mise, chi­co­ree, chien, clar­té, col, col­let, co­lomb, co­lumbe ou co­lum­belle, cuisses, cygne, dens, eau, escume, espaules, esper­lan, estoille, face, fi­lace, fleur, flots, ge­lee, germe, gi­ro­flee, glaire, gorge, gresle, ha­ren, inno­cence, ioues, iuoire, laict, laine, linge, lis, Lune, mains, mam­melles, marbre, meche, moelle, mon­noie, neige, net­te­té, Nymphes, oeuf, oignon, os, paix, pal­leur, pa­pier, par­ch­emin, pa­uot, perle, peu­plier, peur, pi­geon, poic­trine, poi­reau, pu­celle, re­nom­mee, rose, sable ou sa­blon, sal­petre, sein, So­leil, sour­plis, splen­deur, toi­son, ventre, Ve­nus, vin, vio­lette, voile à vo­guer.]

[Blanchis­sant /-ante /-s [-ans]. Col, crys­tal, cygne, escume, fleur, flots, iuoire, lierre, lis, onde, pal­leur, plume, poic­trine, sein.]

[Demi-blanche. Aurore.]

[Entre blanche & ver­meille. Oreille.]

[Fleurie, I. blanche. Vieil­lesse.]

[Neigeus, I. blanc. Visage.]