Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« flots »»»

« flots » ou « flot » dans :
Du Bellay
1549
~ Qui a nombré…
1550
~ Ni par les bois…
1569
~ Qui a vu les Lis, et les Roses…
~ De quel torrent…
Ronsard
1552
~ Un grand rocher…
1553
~ Avec les fleurs…
1555
~ Autant qu’un rivage a…
Magny
1553 [1878]
~ Entre les flots…
Baïf
1555
~ Ni la mer tant de flots…
~ Tout tel que j’ai été…
1573
~ Ore de mal en bien…
Robert Garnier
1568
~ Plutôt, du jour flambant…
1579
~ Que les rocs Capharés…
Jean de La Taille
1573
~ Ô cœur ingrat…
Desportes
1573
~ Quel feu par les vents animé…
~ Je l’aime bien…
Goulart
1574
~ Celui qui a…
~ Ainsi que l’œil…
Jodelle
1575
~ Ton Neptun mon binet
Chantelouve
1576
~ Autant de feuilles vertes…
~ Plutôt Jupin…
de Brach
1576
~ Vous vent, vous nautonier…
Hesteau
1578
~ Toujours de Jupiter…
~ Aime-moi mon Thyrsis…
La Jessée
1583
~ Je n’égale mes soins…
~ Qu’on nombre l’Ost…
Blanchon
1583
~ Celui qui nombrerait…
~ À tant de fleurs…
~ Le Printemps gracieux… [strophe 1]
Cornu
1583
~ Le tonnerre pressé…
Joseph Du Chesne
1584
~ Ô Lèthe sommeilleux…
Du Buys
1585
~ Comme on ne compte point…
d’Avost
1587
~ La mer n’est pas toujours…
Brisset
1590
~ Quel nouveau changement !…
Pontaymeri
1594
~ Plutôt je nombrerais…
~ Thétis ne verse pas…
Chassignet
1594
~ Assieds-toi sur le bord…
Expilly
1596
~ Autant que l’Océan…
Lasphrise
1597
~ Il n’est point tant d’envie…
Grisel
1599
~ Le rocher endurci…
~ Si vous comptez les flots…
Claude Garnier
1609
~ Ores les airs…
~ Tant d’Astres clairs…
~ Mes ans plus beaux…
~ Ces feux jumeaux…
~ Je compterais…

~#~














 

Flots. Ondés, courants, tempé­tueux, sillés, bruyants, émus, salés, venteux, enroués, cruels, bossus ou bosses, blancs, divers, irés ou irri­tés, écu­meux ou écu­mants, courbes ou recour­bés, tortueux, murmurants, voûtés, marins, dépi­teux, enflés, mutins, aboyants, tumul­tueux, contre-poussés, argen­tins, gromme­lants, agi­tés, pâles, humides, chenus, azu­rés, bouillants ou bouil­lon­nants, dange­reux, redou­blés, impé­tueux, sourds, auda­cieux, débri­dés, gros, avares, entre-suivis, argen­tés, grondants, vagues ou vaga­bonds, courrou­cés, superbes, blanchis­sants, tortus, renver­sés, ondeux ou ondoyants, étranges ou étran­gers, réson­nants, plombés, égéans, inexo­rables, naufra­geux, violents, fuyards, liquides, puissants, herbus, mena­çants, englou­tis­seurs, tremblants ou tremblo­tants, épou­van­tables.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
ff. 103v°-104r° [Gallica, N0050715_PDF_213_214]
(texte modernisé).

[Floflotante. Mer, rivière, vague.]

[Flotelante. Rivière.]

[Flottant /-ante /-s. Cheveux, fleuve, fontaine, nau, nave, navire ou nef, Océan, tresse.]

[Fluctueux /-euse. Abon­dance, arène, bord de l’eau, Borée, Charybde, cours d’eau, eau, écume, incons­tance, mer, Neptune, Océan, onde, Rhône, rivage ou rive, rivière, roideur, ruisseau, sable, tourmente, vague, vent.]

[Reflos. Crêpe.]

[Reflottant /-ante. Eau, fleuve, Garonne, Nil, Océan, onde, sable, vague.]