Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« verdure »»»

« le vert », « verdeur » ou « verdure » dans :
Tyard
1551
~ Qui voit (Phébus…
Jean de La Taille
1573
~ Quel plaisir puis-je avoir…
Jodelle
1574
~ J’aime le vert laurier…
Boyssières
1578
~ L’on peut or’ contempler…
Jamyn
1579
~ Si la beauté périt…
Catherine Des Roches
1579
~ Belle plutôt les eaux…
Lasphrise
1597
~ La Courtisane…
Grisel
1599
~ Plutôt le ciel voûté…

~#~














 

Verdure. Riante, mousseuse, gaie, peu-durable, jeune, plaisante, molle, douce, journa­lière, prédiale, réjouis­sante, éme­rau­dine, ombra­geuse ou ombreuse, feuillue, colorée, fraîche, printa­nière, joyeuse, nouvelle, fleurie, turquoise, jardi­nière, bouque­teuse, humide.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 274v° [Gallica, N0050715_PDF_555]
(texte modernisé).

[Éver­dumé, c.-à-d. auquel on a fait perdre son goût vert /éver­dumée, c.-à-d. à laquelle on a fait perdre son goût de vert. Herbe, poireau.]

[Rever­dissant. Taillis.]

[Toujours-vert. Buis, cyprès, houx, laurier, olivier.]

[Verdelet /-ette. Herbe, myrte, pré ou prairie, saule.]

[Verdelet, c.-à-d. non encore mûr. Tétin ou téton.]

[Verdière. Grenouille.]

[Verdissant /-ante. Branche, citron, lierre, mont ou montagne, saule.]

[Verdoyant /-ante. Arbre, azur, bocage, bois, branche, campagne, chapeau de fleurs, couronne, cyprès, dragon, enclos, étang, feuillard ou feuille, fleur, force, forêt, herbe, Ide, jardin, jaspe, laurier, lierre, lis, mousse, myrte, ombrage ou ombre, palme ou palmier, pampre, parterre, pât, pâtis, pâtu­rage ou pâture, paysage, plaine, pré ou prairie, printemps, rameau, rinceau ou rincelet, rivage ou rive, saule, taillis, terre, val ou vallée.]

[Vert /verte /-s. Aigreur, antre, arbre, arbreau ou arbrisseau, bocage, bois, bouquet, branche, buisson, campagne, chêne, eau, écorce, émail, éme­raude, feuillard ou feuille, fiel, forêt, gazon, grenouille, herbe, jardin, jaspe, jeunesse ou jouvence, laurier, lierre, oignon, ombrage ou ombre, onde, pampre, pin, poireau, pré ou prairie, printemps, rameau, rivage ou rive, saule, sillon, taillis, terre, val ou vallée, yeux.]

[Verte, c.-à-d. non mûre. Austé­rité.]























Verdure. Riante, mousseuse, gaie, peu-durable, ieune, plaisante, molle, douce, iourna­liere, prediale, resiouis­sante, esme­rau­dine, ombra­geuse ou ombreuse, fueillue, coloree, fraiche, printa­niere, ioïeuse, nouuelle, fleurie, turquoise, iardi­niere, bouque­teuse, humide.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 274v° [Gallica, N0050715_PDF_555]
(texte original).

[Euer­dumé, I. auquel on a fait perdre son goust verd /euer­dumee, I. à laquelle on a fait perdre son goust de verd. Herbe, poireau.]

[Reuer­dissant. Taillis.]

[Tousiours-vert [+-uert +-verd +tousiours vert]. Buys, cyprés, houx, laurier, oliuier.]

[Verdelet /-ette. Herbe, myrte, pré ou prairie, saulle.]

[Verdelet, I. non encores meur. Tetin ou teton.]

[Verdiere. Grenouille.]

[Verdissant /-ante. Branche, citron, lierre, mont ou montaigne, saulle.]

[Verdoiant [+verdoïant] /-ante. Arbre, azur, bocage, bois, branche, campaigne, chapeau de fleurs, couronne, cyprés, dragon, enclos, estang, fueillard ou fueille, fleur, force, forest, herbe, iardin, iaspe, Ide, laurier, lierre, lis, mousse, myrte, ombrage ou ombre, païsage, palme ou palmier, pampre, parterre, past, pastis, pastu­rage ou pasture, plaine, pré ou prairie, printemps, rainseau ou rainselet, rameau, riuage ou riue, saulle, taillis, terre, val ou valee.]

[Vert [+verd] /verte [+verde] /-s. Aigreur, antre, arbre, arbreau ou arbrisseau, bocage, bois, bouquet, branche, buisson, campaigne, chesne, eau, email, escorce, esme­raude, fiel, fueillard ou fueille, forest, gazon, grenouille, herbe, iardin, iaspe, ieunesse ou iouuence, ieux, laurier, lierre, oignon, ombrage ou ombre, onde, pampre, pin, poireau, pré ou prairie, printemps, rameau, riuage ou riue, saulle, sillon, taillis, terre, val ou valee.]

[Verde I. non meure. Auste­rité.]