Rémy BELLEAU (1528-1577)
Qu’on mesure l’eau des rivières…
Paris, Gilles Gilles, 1572.

[…] 

Qu’on mesure l’eau des rivières,
Et grain à grain les sablonnières
Du haut rivage Érythréan,
Les flambeaux de la nuit brunette,
Et toute la troupe muette
Du peuple qui court l’Océan.
 

Plutôt que l’on sache le compte
Des plaisirs, que la douce honte
Couvre de cent mille douceurs,
Couvre de mille mignardises,
De libertés, et de franchises,
Qu’inventent ces jeunes chaleurs.

[…] 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

Qu’on mesure l’eau des rivières,
Et grain à grain les sablonnières
Du haut rivage Érythréan,
Les flambeaux de la nuit brunette,
Et toute la troupe muette
Du peuple qui court l’Océan.
 

Plutôt que l’on sache le compte
Des plaisirs, que la douce honte
Couvre de cent mille douceurs,
Couvre de mille mignardises,
De libertés, et de franchises,
Qu’inventent ces jeunes chaleurs.

[…] 

 

En ligne le 19/01/19.
Dernière révision le 19/01/19.