Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« onde »»»

« unda » ou « undæ » (latin), « onde » ou « ondes », « ondage » ou « ondées » dans :
Ovide
1er siècle [1492]
~ Autant qu’il y a de coquillages…
Marulle
1497
~ L’Attique n’a pas tant de miel…
Ronsard
1552
~ Plutôt le bal…
Baïf
1552
~ Mets-moi au bord…
1573
~ J’aime ce teint…
Magny
1553 [1878]
~ Entre les flots…
1557
~ Doncques il sera vrai…
Philieul
1555
~ La mer n’a point… (Canz. 237)
La Péruse
1555
~ L’onde argentine ne couvre…
Buttet
1561
~ Plutôt sera l’aigle en l’onde…
~ Il me souvient…
~ Quand le clair ciel…
Du Bellay
1569
~ De quel torrent…
Jodelle
1574
~ Comme un qui s’est perdu…
Chantelouve
1576
~ Autant de feuilles vertes…
~ Seine qui fais…
Du Pré
1577
~ Que je cherche les champs…
Le Saulx
1577
~ Plus qu’on ne voit au ciel… (Th. 76)
Hesteau
1578
~ Aime-moi mon Thyrsis…
~ Aussitôt on verra…
Robert Garnier
1579
~ Que les rocs Capharés…
La Jessée
1583
~ Si les Nochers sauvés…
~ Le jeune Cerf navré…
~ Celui compte les feux…
Blanchon
1583
~ Le Printemps gracieux… [strophe 9]
Du Buys
1585
~ De notre Odet…
Birague
1585
~ Du vagueux Océan…
Sponde
1588
~ Tout s’enfle contre moi…
Brisset
1590
~ Quel nouveau changement !…
Chandieu
1591
~ Plutôt on pourra faire…
Chassignet
1594
~ Assieds-toi sur le bord…
Lasphrise
1597
~ Que nous servent les biens…
~ Je le veux appeler…
Angot
1603]
~ Toute chose prend fin…
~ Ni l’Hiver refroidi…
Maldeghem
1606
~ Tant d’animaux… (Canz. 237)
Nostredame
1606
~ Pensons un peu…
Claude Garnier
1609
~ Ores les airs…
~ Tant d’Astres clairs…
~ Soit qu’elle parle…
~ Ces feux jumeaux…
~ Plutôt seront les ondes…
~ Ni mont, ni roc…
~ Soit que je vive…
d’Aubigné
1616
~ La flûte qui joua…

~#~














 

Onde. Tortueuse, bruyante, liquide, azu­rée, fluide, vaga­bonde, reflot­tante, argen­tine, écu­meuse, claire, meurtrière, glissante, bleue, trito­nienne, cristal­line, belle, nette, vitrée ou verrée, perse, fluctueuse, marine, effroyable, venteuse, jasarde, mari­nière, sucrée, nébu­leuse, trépil­larde, subite, ampou­lée, chenue, tempé­tueuse, fontai­nière, verte, enflée, hurlante, gemmeuse, fuyarde, coulante, stygienne ou stygieuse, aché­ron­tée, vive, avare, sommeil­leuse, frisée, poisson­neuse, léthé­anne ou léthée, tressail­lante, sablon­neuse, fluviale, irritée, bouillon­nante, stygiale, errante, molle, humide, regor­geante, obli­vieuse, froide, cruelle, neptu­nienne, émue, gromme­lante, impé­tueuse, blanchis­sante, sourde, aveugle, contre-poussée, aboyante, dange­reuse, redou­blée, grondante, préci­pi­teuse, croupie ou croupis­sante, mobile, ravis­sante. Les dimi­nutifs Ondette et Onde­lette.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 183v° [Gallica, N0050715_PDF_373]
(texte modernisé).

[Inondée. Terre.]

[Jouet des ondes. Nau, nave, navire ou nef.]

[Ondé /-ée /-s. Cheveux, chien, conque, flots, rai ou rayon, tourmente.]

[Ondelés. Cheveux.]

[Ondeux. Flots.]

[Ondoyant /-ante /-s. Arène, biens, bride, campagne, cheveux, conque, cours d’eau, eau, écume, enseigne, épi, Éridan, étang, Euphrate, faveur, flambe ou flamme, fleuve, flots, font ou fontaine, fumée, Gange, jour, lac, marbre, mer, Nil, nuau ou nuage, nue ou nuée, Nymphes, Océan, or, perruque, pluie, poisson, poupe, rai ou rayon, richesses, rivage ou rive, rivière, roideur, ruisseau, sable, secousse, source, temps, terre, tourbe, tourbillon, tourmente, tresse, vague.]

[Roi des ondes. Océan.]























Onde. Tortueuse, bruiante, liquide, azu­ree, fluide, vaga­bonde, reflo­tante, argen­tine, escu­meuse, claire, meurtriere, glissante, bleuë, trito­nienne, crysta­line, belle, nette, vitree ou verree, perse, fluctueuse, marine, effroiable, venteuse, iasarde, mari­niere, succree, nebu­leuse, trepil­larde, subite, empou­lee, chenue, tempes­tueuse, fontai­niere, verde, enflee, hurlante, gemmeuse, fuiarde, coulante, stygienne ou stygieuse, ache­ron­tee, viue, auare, sommeil­leuse, frisee, poisson­neuse, lethe­anne ou lethee, tressail­lante, sablon­neuse, fluuiale, irritee, boüillon­nante, stygiale, errante, molle, humide, regor­geante, obli­uieuse, froide, cruelle, neptu­nienne, esmeuë, gromme­lante, impe­tueuse, blanchis­sante, sourde, aueugle, contre-poussee, abbaiante, dange­reuse, redou­blee, grondante, preci­pi­teuse, croupie ou croupis­sante, mobile, rauis­sante. Les dim. Ondette & Onde­lette.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 183v° [Gallica, N0050715_PDF_373]
(texte original).

[Inondee. Terre.]

[Iouet des ondes. Nau, naue, nauire ou nef.]

[Ondé /-ee /-és [+ondez]. Cheueus, chien, conque, flots, ray ou raion, tourmente.]

[Ondelez. Cheueus.]

[Ondeus. Flots.]

[Ondoiant /-ante /-ans /-antes. Arene, biens, bride, campaigne, cheueus, conque, cours d’eau, eau, enseigne, Eridan, escume, espi, estang, Euphrate, faueur, flambe ou flamme, fleuue, flots, font ou fontaine, fumee, Gange, iour, lac, marbre, mer, Nil, nuau ou nuage, nue ou nuee, Nymphes, Ocean, or, perruque, pluye, poisson, pouppe, ray ou raion, richesses, riuage ou riue, riuiere, roideur, ruisseau, sable, secousse, source, temps, terre, tourbe, tourbillon, tourmente, tresse, vague.]

[Roi des ondes. Ocean.]