Jean de LA PÉRUSE (1529-1554)
Cesser, chère Nourrice ?…
Poitiers, les Marnef et Bouchet, frères, 1555.

 

textes de
La Péruse

»»»


«««

dispo­sition du
pré­ambule
(vers 1-10)

»»»


«««

»»»


 

propos :
la constance dans le désir de vengeance

 

[…] 

médée.

Cesser, chère Nourrice ? avant les luisants jours
Deviendront noires nuits, et les célestes cours
On verra se changer : avant des eaux la course
On verra roidement retourner vers sa source :
Avant la Mer sera sans poissons, et sans eaux,
Et ne souffrira plus le voguer des bateaux :
Avant le feu et l’eau ne seront plus contraires :
Avant les vrais amis deviendront adversaires,
Avant tout l’univers son ordre changera,
Et ce qui est possible, impossible sera,
Que j’oublie le tort et la cruelle injure
De Créon, Roi cruel, et de Jason parjure.

[…] 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

MÉDÉE.

Cesser, chère Nourrice ? avant les luisants jours
Deviendront noires nuits, et les célestes cours
On verra se changer : avant des eaux la course
On verra roidement retourner vers sa source :
Avant la Mer sera sans poissons, et sans eaux,
Et ne souffrira plus le voguer des bateaux :
Avant le feu et l’eau ne seront plus contraires :
Avant les vrais amis deviendront adversaires,
Avant tout l’univers son ordre changera,
Et ce qui est possible, impossible sera,
Que j’oublie le tort et la cruelle injure
De Créon, Roi cruel, et de Jason parjure.

[…] 

 

En ligne le 28/05/12.
Dernière révision le 17/04/17.