Jacques de ROMIEU (?-?)
Jodelle va louant…
Lyon, Benoît Rigaud, 1584.
ouvrir sur Gallica : sonnet V, f° 15r°.

JOdelle va louant sa Seine aux larges bords,

Le Vendômois son Loir, et l’Angevin sa Loire,
Et d’Aurat au nom d’or sous la dorée gloire
De son fleuve doré : d’eau les bourgeois endort.

Qu’ai-je à faire en mes vers de défier la mort ?
La défi’ qui voudra : si mon Rhône a victoire
Sur les fleuves vantés de mainte et mainte histoire
Son los qui va partout est mon seul réconfort.

Loue tant que voudra le Florentin son Arne,
Et loue qui voudra la campagne de Marne,
Loue enfin qui voudra son riche Simoïs :

Mon Rhône bruira trop sans mes vers sa louange,
De son nom tout est plein, le grand Nil, le beau Gange
Et tous fleuves fameux de lui sont ébahis.

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

JOdelle va louant sa Seine aux larges bords,

Le Vendômois son Loir, et l’Angevin sa Loire,
Et d’Aurat au nom d’or sous la dorée gloire
De son fleuve doré : d’eau les bourgeois endort.

Qu’ai-je à faire en mes vers de défier la mort ?
La défi’ qui voudra : si mon Rhône a victoire
Sur les fleuves vantés de mainte et mainte histoire
Son los qui va partout est mon seul réconfort.

Loue tant que voudra le Florentin son Arne,
Et loue qui voudra la campagne de Marne,
Loue enfin qui voudra son riche Simoïs :

Mon Rhône bruira trop sans mes vers sa louange,
De son nom tout est plein, le grand Nil, le beau Gange
Et tous fleuves fameux de lui sont ébahis.

 

En ligne le 31/01/12.
Dernière révision le 02/02/12.