Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« sable ou sablon »»»

« sable », « sablon  », « sablons », « sables » ou « grains sablon­neux » dans :
Salel
1545
~ Et quant aux dons…
Ronsard
1552
~ Ce ne sont qu’haims…
~ Que Gâtine ait…
1553
~ Avec les fleurs…
Baïf
1552
~ Mets-moi au bord…
1555
~ Ni la mer tant de flots…
Bugnyon
1557
~ Malgré le sort…
Du Bellay
1569
~ Comme de fleurs…
Jean de La Taille
1573
~ Ô cœur ingrat…
Goulart
1574
~ Celui qui a…
Chantelouve
1576
~ Autant de feuilles vertes…
de Brach
1576
~ Mais qui pourrait compter…
Le Saulx
1577
~ Plus qu’on ne voit au ciel… (Th. 76)
~ S’il fait beau voir en terre… (Th. 145)
~ Si quelqu’un peut nombrer… (Th. 147)
La Boderie
1582
~ Mais qui dira…
La Jessée
1583
~ Qui nombrera…
~ Qu’on nombre l’Ost…
Blanchon
1583
~ Celui qui nombrerait…
J. de Romieu
1584
~ Qui comptera les fleurs…
Joseph Du Chesne
1584
~ Que plutôt les Autans…
Birague
1585
~ Qui comptera les fleurs…
Isaac Habert
1585
~ Qui voudrait raconter…
~ Autant qu’on voit la nuit…
~ Quand je te veux louer…
Pontaymeri
1594
~ Plutôt je nombrerais…
Lasphrise
1597
~ Il n’est point tant d’envie…
~ Plutôt on comptera…
~ La beauté se fait voir…
Grisel
1599
~ Si vous comptez les flots…

~#~