Description des éditions anciennes d’où sont extraits les poèmes en ligne
 

*

Les Amours, Paris, 1552.

les amours / DE P. DE RONSARD / vandomoys. / Ensemble / Le cinquiesme de ses Odes. / […] / avec privilege dv roy. / a paris. / Chez la Veufue Maurice de la porte, au clos / Bruneau à l’enseigne S. Claude. / 1552.

[gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k10406040]
[PDF_329] (89,2 Mo)

[0] [Pages liminaires] [pp. 1-4 =PDF_13_16]

Les pages liminaires comprennent une page de titre [p. 1 =PDF_13] ; un portrait de Ronsard dans sa vingt-septième année suivi d’un portrait de Cassandre dans sa vingtième [pp. 2-3 =PDF_14_15] ; un sonnet de Ronsard inti­tulé « Vœu », « Divin troupeau, qui sur les rives molles… » [p. 4 =PDF_16].

[1] Les Amours de P. de Ronsard. Sonnets. [pp. 5-96 =PDF_17_108]

[011] [1] [sonnet 12] [PDF_23] antithèses (« Amor mi sprona… ») :
J’espère et crains, je me tais et supplie…

[013] [2] [sonnet 17] [PDF_25] vers rapportés (armes de l’amour) :
Par un destin dedans mon cœur demeure…

[014] [1] [sonnet 18] [PDF_26] portrait :
Un chaste feu qui les cœurs illumine…

[016] [2] [sonnet 23] [PDF_28] portrait :
Ce beau corail, ce marbre qui soupire…

[018] [1] [sonnet 26] [PDF_30] adynata :
Plutôt le bal de tant d’astres divers…

[021] [1] [sonnet 32] [PDF_33] La nouvelle Pandore :
Quand au premier la Dame que j’adore…

[024] [1] [sonnet 38] [PDF_36] « Dolci ire… » :
Doux fut le trait, qu’amour hors de sa trousse…

[025] [1] [sonnet 40] [PDF_37] portrait :
Avec les lis, les œillets mêliés…

[028] [1] [sonnet 46] [PDF_40] portrait :
Ô doux parler, dont l’appât doucereux…

[030] [1] [sonnet] [PDF_42] agréments :
Ni voir flamber au point du jour les roses…

[038] [2] [sonnet] [PDF_50] blason ana­tomique :
Petit nombril, que mon penser adore…

[042] [1] [sonnet 74] [PDF_54] antithèses :
Être indigent, et donner tout le sien…

[052] [2] [sonnet 95] [PDF_64] portrait :
Ni ce corail, qui double se compasse…

[057] [1] [sonnet 104] [PDF_69] innombrables :
Ce ne sont qu’haims, qu’amorces et qu’appâts…

[060] [1] [sonnet 110] [PDF_72] portrait :
Ce ris plus doux que l’œuvre d’une abeille…

[064] [1] [sonnet 118] [PDF_76] adynata :
Que tout partout dorénavant se mue…

[068] [1] [sonnet 126] [PDF_80] antithèses :
En ma douleur, las chétif, je me plais…

[074] [1] [sonnet 138] [PDF_86] « Non semper imbres… » :
Toujours des bois la cime n’est chargée…

[077] [2] [sonnet 145] [PDF_89] « O passi sparsi… » :
Ô traits fichés dans le but de mon âme…

[083] [1] [sonnet 156] [PDF_95] portrait :
Son chef est d’or, son front est un tableau…

[090] [1] [sonnet 170] [PDF_102] portrait :
Le feu jumeau de Madame brûlait…

[091] [1] [sonnet 172] [PDF_103] adynata :
Que Gâtine ait tout le chef jaunissant…

[2] [pages inter­mé­diaires] [pp. 97-103 =PDF_109_115]

Ces pages comprennent deux poèmes de Ronsard désignés comme « Chanson » et « Amou­rette », un sonnet de Du Bellay, « Le siècle d’or qui pour se redorer… », un sonnet de Baïf, « Heureux sois-tu, Ronsard divin poète… », et un sonnet de Denisot, « Mignardement au champ Idalien… ».

* Chanson. « Las ! je n’eusse jamais pensé… » [12 sizains d’octo­syllabes] [pp. 97-99 =PDF_109_111]

[098] [4] [strophes 8 à 12] [PDF_110_111] adynata :
Un grand rocher qui a le dos…

[3] Le cinquième Livre des Odes [pp. 104-214 =PDF_116_226]

* Ode au Roi, sur la paix faite entre lui, et le Roi d’Angle­terre l’an 1550. [pp. 104-122 =PDF_116_134]

* À lui-même. [pp. 122-127 =PDF_134_139]

* À Madame Marguerite. [pp. 128-140 =PDF_140_152]

* Aux trois Sœurs, Anne, Marguerite, Jeanne de Seymour, Princesses anglaises. [pp. 141-145 =PDF_153_157]

* Traduction d’une ode latine de Jean Dorat Lymousin, sur le trépas de la Reine de Navarre. [pp. 146-147 =PDF_158_159]

* Hymne triomphal sur le trépas de Marguerite de Valois Reine de Navarre. [pp. 147-165 =PDF_159_177]

* Aux cendres de Marguerite de Valois Reine de Navarre. [pp. 165-170 =PDF_177_182]

* Ode à Michel de L’Hospital, Chancelier de Madame Marguerite. [pp. 170-201 =PDF_182_213]

* Cont’etrenne au Seigneur Robert de La Haye. [pp. 201-205 =PDF_213_217]

* À Claude de Ligneri. [pp. 205-209 =PDF_217_221]

* Au Comte d’Alsinois, Nicolas Denisot du Mans. [pp. 210-214 =PDF_222_226]

[4] Les Bacchanales. Ou le folâ­tris­sime voyage d’Arcueil près Paris, dédié à la joyeuse troupe de ses compagnons. Fait l’an 1549. [pp. 214-236 =PDF_226_248]

[5] [pages inter­mé­diaires : sonnet à son livre, fautes survenues en l’impression, extrait du privi­lège daté du 6 septembre 1552] [pp. 237-239 =PDF_249_251]

[6] [la musique sur laquelle chanter une bonne partie du contenu de ce livre] [n.p. =PDF_253_314]

Achevé d’imprimer le trentième jour de septembre 1552. [n.p. =PDF_315]



En ligne le 26/01/13.
Dernière révision le 22/06/17.


*

Les Amours augmentées, Paris, 1553.

les amours / DE PIERRE DE RONSARD / vandomois, nov- / uellement augmentées par lui, / & commentées par Marc An- / toine de Muret. / Plus quelques Odes de L’auteur, / non encor imprimées. / […] / avec privilege dv roy. / a paris. / Chez la veuue Maurice de la Porte. / 1553.

[gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8609593q]
[PDF_280] (91,5 Mo)
Trois fichiers contenant les Amours augmentées sont dispo­nibles sur Gallica : deux numé­ri­sations d’un même volume (RES P Ye 125) dont la première, décrite ici, plus récente et plus lisible, contient les deux dernières pages des fautes en l’impression et de l’achevé d’imprimer qui manquent dans la seconde cotée ark:/12148/bpt6k700023 [NUM-70002 / PDF_278 (17,9 Mo)] ; un autre volume coté ark:/12148/bpt6k53021p [NUMM-53021 / PDF_278 (8,7 Mo)].

Les fichiers PDF télé­chargés comprennent une page de titre et une page spécifiant les conditions d’uti­li­sation des contenus de Gallica. Dans la numé­ro­tation ci-dessous des pages PDF, il n’est pas tenu compte de ces deux pages ini­tiales.

[0] [Pages liminaires] [16 p. non numérotées =PDF_1_16]

[…] Vœu [n.p. =PDF_16]

[1] Les Amours de P. de Ronsard, commentées par Marc Antoine de Muret [pp. 1-244 =PDF_16_240]

[224 pages en tout : une erreur de pagination entre la page 128 et la page 129 numérotée 139 ; une autre erreur entre la page 169 et la page 170, numérotée 180, décalage continué jusqu’à la fin]

[variantes] [p. 12 =PDF_28] antithèses :
J’espère et crains, je me tais et supplie… (& Muret)

[variantes] [pp. 19-20 =PDF_35_36] vers rapportés :
Par un destin dedans mon cœur demeure… (& Muret)

[variantes] [pp. 21-22 =PDF_37_38] portrait :
Un chaste feu qui les cœurs illumine… (& Muret)

[variantes] [pp. 26-27 =PDF_42_43] portrait :
Ce beau corail, ce marbre qui soupire… (& Muret)

[variantes] [p. 30 =PDF_46] adynata :
Plutôt le bal de tant d’astres divers… (& Muret)

[variantes] [p. 37 =PDF_53] la nouvelle Pandore :
Quand au premier la Dame que j’adore… (& Muret)

[variantes] [pp. 44-45 =PDF_60_61] « Dolci ire… » :
Doux fut le trait, qu’Amour hors de sa trousse… (& Muret)

[variantes] [pp. 50-51 =PDF_66_67] portrait :
Avec les lis, les œillets mêliés… (& Muret)

[0057] [1] [sonnet] [PDF_73] portrait :
Je veux mourir pour tes beautés, Maîtresse… (& Muret)

[0059] [1] [sonnet] [PDF_75] portrait :
Ni de son chef le trésor crêpelu… (& Muret)

[variantes] [p. 66 =PDF_82] portrait :
Ô doux parler, dont l’appât doucereux… (& Muret)

[variantes] [p. 74 =PDF_90] agréments :
Ni voir flamber au point du jour les roses… (& Muret)

[variantes] pp. 84-85 =PDF_101_102] blason ana­to­mique :
Petit nombril, que mon penser adore… (& Muret)

[variantes] [pp. 101-102 =PDF_117_118] antithèses :
Être indigent, et donner tout le sien… (& Muret)

[variantes] [p. 143 =PDF_149] portrait :
Ni ce corail, qui double se compasse… (& Muret)

[variantes] [pp.151-152 =PDF_157_158] innom­brables :
Ce ne sont qu’haims, qu’amorces et qu’appâts… (& Muret)

[variantes] [pp. 159-160 =PDF_165_166] portrait :
Ce ris plus doux que l’œuvre d’une abeille… (& Muret)

[variantes] [chanson (extrait), pp. 164-165 = PDF_170_171] adynata :
Un grand rocher qui a le dos… (& Muret)

[variantes] [p. 169 =PDF_175] adynata :
Que tout partout dorénavant se mue… (& Muret)

[variantes] [p. 186 =PDF_182] antithèses :
En ma douleur, las chétif, je me plais… (& Muret)

[variantes] [p. 198 =PDF_194] « Non semper imbres… » :
Toujours des bois la cime n’est chargée… (& Muret)

[variantes] [pp. 204-205 =PDF_200_201] « O passi sparsi… » :
Ô traits fichés dans le but de mon âme… (& Muret)

[variantes] [p. 213 =PDF_209] portrait :
Son chef est d’or, son front est un tableau… (& Muret)

[variantes] [p. 225 =PDF_221] portrait :
Le feu jumeau de Madame brûlait… (& Muret)

[variantes] [p. 226 =PDF_222] adynata :
Que Gâtine ait tout le chef jaunissant… (& Muret)

[0231] [2] [sonnet] [PDF_227_228] innom­brables :
Avec les fleurs et les boutons éclos…

[2] [2 sonnets]

[1] Sonnet de Nicolas Denisot [p. 245 =PDF_241]

[2] Sonnet sur les Erreurs amoureuses de Pontus de Tyard [p. 246 =PDF_242]

[3] [4 odes] [pp. 247-0 =PDF_243_0]

[1] À Mellin de Saint Gelais, Ode [pp. 247-253 =PDF_243_249]

[247] [1] [ode (extrait)] [PDF_243] Non semper imbres… :
Toujours ne tempête enragée…

[2] Les Îles fortunées, à Marc Antoine de Muret [pp. 254-263 =PDF_250_259]

[3] Ode sur les Misères des Hommes, à Ambroise de La Porte, Parisien [pp. 263-265 =PDF_259_261]

[4] Ode à Cassandre [p. 266 =PDF_262]

[5] Annotations sur les 4 Odes précédentes [pp. 266-268 =PDF_262_264]

[4] [pages finales] [pp. 269-282 + deux pages n.p. =PDF_265_280]

Les pages finales contiennent la « table des mots plus dignes à noter ès Commen­taires », pp. 269-277 [PDF_265_273] ; la « table des Sonnets », pp. 278-282 [PDF_274_278] ; treize lignes de « fautes aperçues en l’impression », n.p. [PDF_279], et un « achevé d’imprimer le xxiii de Mai 1553 », n.p. [PDF_280]



En ligne le 30/01/05.
Dernière révision le 22/06/17.


*

Livret de folâtries, Paris, 1553.

Liuret de folastries, / A Ianot Parisien. / Plus, quelques Epigrames grecs: / & des Dithyrambes chan- / tes au Bouc de E. Iodëlle / Poëte Tragiq. / Nam castum esse decet pium poëtam / Ipsum, versiculos nihil necesse est. / Catul. / […] / Auec Priuilege. / a paris. / Chez la veufue Maurice de la porte. / 1553.

[gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k10485259]
[PDF_85] (18 Mo)

Les fichiers PDF télé­chargés comprennent une page de titre et une page spécifiant les conditions d’uti­li­sation des contenus de Gallica. Dans la numé­ro­tation ci-dessous des pages PDF, il n’est pas tenu compte de ces deux pages ini­tiales.

[0] [Pages liminaires] [pp. 1-4 =PDF_7_10]

[1] Folâtries. [pp. 5-42 =PDF_11_48]

[2] Dithyrambes à la pompe du Bouc de E. Jodelle poète tragique. [pp. 42-57 =PDF_48_63]

[3] Traduction de quelques Épigrammes Grecs, à Marc Antoine de Muret. [pp. 58-67 =PDF_64_73]

[4] [deux sonnets] [pp. 68-69 =PDF_74_75]

[69] [1] [PDF_75] blason ana­tomique :
Je te salue ô vermeillette fente…

[5] [pages finales] [n.p. =PDF_76_78]

Les pages finales contiennent une liste des « fautes aperçues en l’impression des Folâtries », un « extrait des registres de Parlement » et un achevé d’imprimer daté du « vingtième jour d’avril 1553 ».



En ligne le 17/03/17.
Dernière révision le 17/03/17.


*

Continuations des Amours, Paris, 1555.

CONTINVATION / des amovrs de p. de / ronsard vandomois. / […] / a paris, / Pour Vincent Sertenas libraire, tenant sa / boutique au Palais, en la gallerie par / ou lon va à la Chancellerie. / 1555.

[Gallica, N0070074]
[PDF_1_93 / 3,15 Mo]

[0] [Pages liminaires] [pp. 1-2 =PDF_1_2]

[1] Continuation des Amours [pp. 3-93 =PDF_3_93]

* Sonnets en vers héroïques [pp. 3-18 =PDF_3_18]

* Sonnets en vers de dix à onze syllabes [pp. 18-25 =PDF_18_25]

[22] [2] [PDF_22_23] carpe diem :
Je vous envoie un bouquet de ma main…

* Sonnets en vers héroïques [pp. 25-44 =PDF_25_44]

* [Imi­tations du grec d’Anacréon, de Daurat et de Bion] [pp. 44-49 =PDF_44_49]

* [2 odes, à Rémy Belleau puis à Nicolas Denizot] [pp. 49-53 =PDF_49_53]

* Traductions de quelques épi­grammes grecs, sur la Génisse d’airain de Myron excel­lemment bien gravée [pp. 53-55 =PDF_53_55]

* [4 « Gaietés »] [pp. 55-65 =PDF_55_65]

* [2 poèmes de Belleau à Ronsard : « L’Heure » et « La Cerise »] [pp. 66-75 =PDF_66_75]

* Le Ciron de G. Aubert, à Ronsard et à Belleau [pp. 76-81 =PDF_76_81]

* L’Escargot de Rémy Belleau, à Pierre de Ronsard [pp. 81-87 =PDF_81_87]

* Gaieté [pp. 88-91 =PDF_88_91]

* Fautes aperçues en l’impression et extrait du Privi­lège [n.p. =PDF_92_93]



En ligne le 08/10/16.
Dernière révision le 08/10/16.


*

Pierre de La Ramée, Dialectique, Paris, 1555.

DIALECTIQVE / DE PIERRE DE LA / ramee, / A / charles de lorraine cardinal, / son Mecene. / […] / a paris, / Chez André Wechel, rue S.Iean de Beauuais / à l’enseigne du cheual volant. 1555. / Auec priuilege du Roy.

[gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8618491h]
[PDF_162] (46,9 Mo)

[0] [Pages liminaires] [pp. 1-2 =PDF_2_3]

[1] Premier Livre (De l’invention) [pp. 1-70 =PDF_23_92]

[035] [4] [traduction d'Ovide] [PDF_57] innombrables :
Autant qu’un rivage a de conques sur l’arène…

[2] Second Livre [pp. 71-140 =PDF_93_162]



En ligne le 18/12/14.
Dernière révision le 18/12/14.


*

Continuations des Amours, Paris, 1557.

continvation / DES AMOURS / DE P. DE RONSARD / Vandomois. / […] / a paris, / Pour Vincent Sertenas libraire, tenant sa / boutique au Palais, en la gallerie par / ou lon va à la Chancellerie. / 1557 / Auec priuilege du Roy.

[Gallica, N0070075]
[PDF_1_177 / 6,95 Mo]

[0] [Pages liminaires] [pp. 1-2 =PDF_2_3]

[1] Continuation des Amours [pp. 3-176 =PDF_4_177]

* Sonnets en vers héroïques [pp. 3-18 =PDF_4_19]

* Sonnets en vers communs [pp. 18-24 =PDF_19_25]

* Sonnets en vers héroïques [pp. 24-41 =PDF_25_42]

* [poèmes divers] [pp. 41-47 =PDF_43_48]

* [2 odes, à Rémy Belleau et à Nicolas Denizot] [pp. 47-50 =PDF_48_51]

* Traductions de quelques épi­grammes grecs, sur la Génisse d’airain de Myron excel­lemment bien gravée [pp. 50-52 =PDF_51_53]

* [4 « Gaietés »] [pp. 53-62 =PDF_54_63]

* [2 poèmes de Belleau à Ronsard : « L’Heure » et « La Cerise »] [pp. 62-71 =PDF_63_72]

* Le Ciron de G. Aubert, à Ronsard et à Belleau [pp. 72-77 =PDF_73_78]

* L’Escargot de Rémy Belleau, à Pierre de Ronsard [pp. 77-83 =PDF_78_84]

* [4 « Gaietés »] [pp. 83-105 =PDF_84_106]

* [2 élégies] [pp. 106-112 =PDF_107_113]

* [10 chansons et une ode] [pp. 112-125 =PDF_113_126]

[123] [1] [chanson] [PDF_124] innombrables :
Le printemps n’a point tant de fleurs…

* [sonnets] [pp. 125-130 =PDF_126_131]



En ligne le 01/04/05.
Dernière révision le 04/07/09.


*

Les Œuvres, tome premier, contenant ses Amours, Paris, 1560.

les / OEVVRES DE / P. DE RONSARD / gentilhomme / vandomois. / tome premier / Contenant ses Amours, diuisées en deux parties / La premiere commentée par M. A. de Muret. / La seconde par R. Belleau. / […] / a paris, / Chez Gabriel Buon, au clos Bruneau, / à l’enseigne S. Claude. / 1560. / avec privilege dv roy.

[gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k71965q]
[PDF_495] (22,1 Mo)

[0] [Pages liminaires] [np. =PDF_1_24]

Les pages liminaires comprennent une page de titre [n.p. =PDF_1] ; un portrait de Ronsard [n.p. =PDF_2] ; des privilèges datés des 6 août et 25 septembre 1560 [n.p. =PDF_3_6] ; une série de poèmes latins [n.p. =PDF_7_17] ; un sonnet de Du Bellay à Ronsard, « Comme un torrent, qui s’enfle et renouvelle… » [n.p. =PDF_17] ; un portrait de Muret [n.p. =PDF_18] ; une préface de Muret suivie de six vers grecs de Dorat et d’un quatrain de Buttet [n.p. =PDF_19_23] ; un sonnet de Ronsard inti­tulé « Vœu », « Divin troupeau, qui sur les rives molles… », commenté par Muret [n.p. =PDF_24].

[1] Le premier livre des Amours de P. de Ronsard, commentées par Marc Antoine de Muret. [ff. 1r°-140v° =PDF_25_304]

[variantes] [ff. 10v°-11r° =PDF_44_45] vers rapportés :
Par un destin dedans mon cœur demeure…

[variantes] [f° 11v° =PDF_46] portrait :
Un chaste feu qui en l’âme domine…

[variantes] [f° 14v° =PDF_52] portrait :
Ce beau corail, ce marbre qui soupire…

[variantes] [f° 24r° =PDF_71] « Dolci ire… » :
Doux fut le trait, qu’Amour hors de sa trousse…

[2] Le second livre des Amours de P. de Ronsard, commenté par Rémy Belleau. [ff. 1r°-91v° =PDF_305_486]

[3] [pages finales : table et liste des fautes aperçues en l’impression] [n.p. =PDF_487_495]



En ligne le 21/06/17.
Dernière révision le 22/06/17.


*

Les Œuvres en six tomes, premier tome des Amours, Paris, 1567.

les / OEVVRES DE / P. de Ronsard Gentilhomme / vandomois, / redigees en six tomes. / le premier, / Contenant ses Amours, diuisées en deux parties: / La premiere commentée par M. A. de Muret. / La seconde par R. Belleau. / […] / A PARIS, / Chez Gabriel Buon, au cloz Bruneau à / l’enseigne S. Claude. / 1567 / avec privilege dv roy.

[gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1048535p]
[PDF_443] (111 Mo)

[1] Première partie des Amours de P. de Ronsard, commentées par Marc Antoine de Muret. [ff. 9r°-124v° =PDF_25_256]

[variantes] [f° 13v° =PDF_34] antithèses :
J’espère et crains, je me tais et supplie…

[variantes] [ff. 16v°-17r° =PDF_40_41] vers rapportés :
Par un destin dedans mon cœur demeure…

[variantes] [f° 19v° =PDF_46] portrait :
Ce beau corail, ce marbre qui soupire…

[variantes] [f° 21r° =PDF_49] adynata :
Plutôt le bal de tant d’astres divers…

[variantes] [ff. 13v°-24r° =PDF_54_55] la nouvelle Pandore :
Quand au premier la Dame que j’adore…

[variantes] [ff. 26v°-27r° =PDF_60_61] « Dolci ire… » :
Doux fut le trait, qu’Amour hors de sa trousse…

[variantes] [f° 29r° =PDF_65] portrait :
Avec les lis, les œillets mêliés…

[variantes] [f° 32r° =PDF_71] portrait :
Je veux mourir pour tes beautés, Maîtresse…

[variantes] [f° 32v° =PDF_72] portrait :
Ni de son chef le trésor crêpelu…

[variantes] [f° 35v° =PDF_78] portrait :
Ô doux parler, dont l’appât doucereux…

[variantes] [ff. 63v°-64r° =PDF_134_135] portrait :
Ni ce corail, qui double se compasse…

[variantes] [ff. 66v°-67r° =PDF_140_141] innombrables :
Ce ne sont qu’haims, qu’amorces et qu’appâts…

[variantes] [f° 74v° =PDF_156] adynata :
Qu’en tout endroit toute chose se mue…

[variantes] [f° 83r° =PDF_173] « Non semper imbres… » :
Toujours des bois la cime n’est chargée…

[variantes] [f° 95r° =PDF_197] portrait :
Le feu jumeau de Madame brûlait…

[2] Le second livre des Amours de P. de Ronsard, commenté par Rémy Belleau. [ff. 1r°-86r° =PDF_257_427]

[3] [pages finales : table et liste des fautes survenues à l’impression] [n.p. =PDF_428_434]



En ligne le 17/03/17.
Dernière révision le 22/06/17.


*

Les Œuvres en sept tomes, premier tome des Amours, Paris, 1578.

les / OEVVRES DE / P. DE RONSARD / gentil-homme / Vandomois. / redigees en sept tomes, / Reueuës, & augmentees. / Voyez le contenu de ce premier Tome en la / page suyuante. / […] / a paris, / Chez Gabriel Buon, au cloz Bruneau, / à l’enseigne S. Claude. / 1578. / avec privilege dv roy.

[Gallica, NUMM-70024]
[PDF_1_686 / 35,6 Mo]

[1] Première partie des Amours de Cassandre, commentée par M. Antoine de Muret. [pp. 19-272 =PDF_19_272]

[variantes] [p. 30 =PDF_30] antithèses :
J’espère et crains, je me tais et supplie…

[variantes] [p. 38 =PDF_38] vers rapportés :
Par destinée en mon âme demeure…

[variantes] [pp. 39-40 =PDF_39_40] portrait :
Une beauté qui dans le cœur domine…

[variantes] [pp. 44-45 =PDF_44_45] portrait :
Ce beau corail, ce marbre qui soupire…

[variantes] [pp. 48-49 =PDF_48_49] adynata :
Plutôt le bal de tant d’astres divers…

[variantes] [p. 62 =PDF_62] « Dolci ire… » :
Doux fut le trait, qu’Amour hors de sa trousse…

[variantes] [p. 67 =PDF_67] portrait :
Avec les lis les œillets mêliés…

[variantes] [p. 74 =PDF_74] portrait :
Je veux mourir pour tes beautés, Maîtresse…

[variantes] [pp. 82-83 =PDF_82_83] portrait :
Ô doux parler, dont l’appât doucereux…

[variantes] [p. 91 =PDF_91] agréments :
Ni voir flamber au point du jour les roses…

[variantes] [p. 120 =PDF_120] antithèses :
Être indigent, et donner tout le sien…

[variantes] [pp. 154-155 =PDF_154_155] portrait :
Ni ce corail, qui double se compasse…

[variantes] [p. 169 =PDF_169] portrait :
Ce ris plus doux que l’œuvre d’une abeille…

[variantes] [p. 179 =PDF_179] adynata :
Que toute chose en ce monde se mue…

[p. 206 =PDF_206] « O passi sparsi… » :
Ô traits fichés jusqu’au fond de mon âme…

[2] Seconde partie, des Amours de Marie, divisée en deux livres, dédiés à Marie, dont le premier est commenté par R. Belleau. [pp. 273-459 =PDF_273_457]

[3] Les Amours d’Eurymédon et de Callirée, dédiées à Callirée. [pp. 460-477 =PDF_458_475]

[1] Stances. [pp. 460-463 =PDF_458_461]

[463] [2] [extrait] [PDF_461] adynata :
Je veux en lieu des cieux en terre demeurer…

[2] Stances. [pp. 463-467 =PDF_461_465]

[…]

[4] La Charite, à la Marguerite et unique perle de France, la Reine de Navarre. [pp. 478-489 =PDF_476_487]

[5] Sonnets et Madrigals pour Astrée, dédiés à elle-même. [pp. 490-499 =PDF_488_497]

[6] Le Printemps à la Sœur d’Astrée. [pp. 499-502 =PDF_497_500]

[7] Sonnets pour Hélène, en deux livres, dédiés à elle-même. [pp. 503-575 =PDF_501_573]

[1] Le premier livre des Sonnets pour Hélène. [pp. 503-540 =PDF_501_539]

[2] Le second livre des Sonnets pour Hélène. [pp. 541-575 =PDF_539_573]

[554] [1] sonnet XXIV [PDF_552] carpe diem :
Quand vous serez bien vieille, au soir à la chandelle…

[8] Les Amours diverses. [pp. 576-615 =PDF_574_613]

[variantes] p. 585 =PDF_583] blason ana­to­mique :
Petit nombril, que mon penser adore…

[0591] [1] [PDF_589] antithèses :
Tant de fois s’appointer, tant de fois se fâcher…

[9] Sonnets à personnes diverses, dédiés à N. de Neufville, Seigneur de Villeroy. [pp. 616-661 =PDF_614_659]

[variantes] [pp. 642-643 =PDF_640_641] adynata :
Que Gâtine ait tout le chef jaunissant…

[10] Amour logé, à M. de Pougny. [pp. 661-666 =PDF_659_664]



En ligne le 22/09/08.
Dernière révision le 22/06/17.


*

Les Œuvres de P. de Ronsard, Paris, 1584.

les / OEVVRES DE / P. DE RONSARD / gentilhomme / vandomois. / Reueues, corrigees & augmentees / par l’Autheur. / Voyez le contenu d’icelles au second fueillet suyuant. / […] / A PARIS, / Chez Gabriel Buon, au clos Bruneau, / à l’enseigne S. Claude. / 1584. / avec privilege dv roy.

[Gallica, N0070094]
[PDF_1_942 / 95 Mo]

[0] [pages liminaires] [n.p. =PDF_2_12]

[1] [Poésie amoureuse] [pp. 1-269 =PDF_13_281]

[1] Amours de Cassandre. [pp. 1-114 =PDF_13_126]

[variantes] [p. 6 =PDF_18] antithèses :
J’espère et crains, je me tais et supplie…

[variantes] [p. 9 =PDF_21] vers rapportés :
Le Destin veut qu’en mon cœur demeure…

[variantes] [pp. 9-10 =PDF_21_22] portrait :
Une beauté de quinze ans enfantine…

[variantes] [p. 13 =PDF_25] adynata :
Plutôt le bal de tant d’astres divers…

[variantes] [p. 16 =PDF_28] la nouvelle Pandore :
Quand en naissant la Dame que j’adore…

[variantes] [pp. 19-20 =PDF_31_32] « Dolci ire… » :
Doux fut le trait, qu’Amour hors de sa trousse…

[variantes] [p. 28 =PDF_40] portrait :
Ô doux parler dont les mots doucereux…

[variantes] [p. 45 =PDF_57] antithèses :
Être indigent, et donner tout le sien…

[variantes] [pp. 61-62 =PDF_73_74] portrait :
Ni ce corail, qui double se compasse…

[variantes] [p. 65 =PDF_77] innombrables :
Ce ne sont qu’haims, qu’amorces et qu’appâts…

[variantes] [p. 69 =PDF_81] portrait :
Ce ris plus doux que l’œuvre d’une abeille…

[variantes] [p. 77 =PDF_89] antithèses :
En ma douleur, las chétif, je me plais…

[variantes] [p. 83 =PDF_95] « Non semper imbres… » :
Toujours des bois la cime n’est chargée…

[variantes] [p. 86 =PDF_98] « O passi sparsi… » :
Ô traits fichés jusqu’au fond de mon âme…

[2] Amours de Marie, 2 livres. [pp. 127-187 =PDF_115_199]

[1] Amours de Marie, première partie. [pp. **-** =PDF_**_**]

[2] Seconde partie sur la mort de Marie. [pp. 181-187 =PDF_193_199]

[3] Les vers d’Eurymédon et de Callirée. [pp. **-** =PDF_**_**]

[4] Sonnets et Madrigals pour Astrée. [pp. **-** =PDF_**_**]

[5] Le Printemps à la sœur d’Astrée. [pp. **-** =PDF_**_**]

[6] Sonnets pour Hélène, 2 livres. [pp. **-** =PDF_**_**]

[7] Amours diverses. [pp. 233-242 =PDF_245_254]

[variantes] XII, p. 237 =PDF_249] blason ana­to­mique :
Petit nombril, que mon penser adore…

[8] Sonnets à diverses personnes. [pp. 243-** =PDF_255_**]

[9] Gaytés, et Épigrammes. [pp. 256-264 =PDF_268_276]

[0] La Charite. [pp. 265-269 =PDF_277_281]

[2] Les Odes, 5 livres. [pp. 270-** =PDF_290_**]

[3] La Franciade, 4 livres. Elegie sur le livre de la Chasse, du Roi Charles IX. Vers du Roi Charles IX. [pp. **-** =PDF_**_**]

[4] Bocage Royal, première partie et seconde. Les Églogues et Mascarades. Les Élégies. [pp. **-** =PDF_**_**]

[5] Les Hymnes, 2 livres. [pp. **-** =PDF_**_**]

[6] Les Poèmes, 2 livres. Les Épitaphes. [pp. **-** =PDF_**_**]

[7] Les Discours des misères de ce temps. [pp. **-** =PDF_**_**]



En ligne le 21/09/08.
Dernière révision le 22/06/17.