Description des éditions anciennes d’où sont extraits les poèmes en ligne
 

Œuvres de
Pasquier
sur Gallica :

1555

Recueil des Rimes et Proses

1610

La Jeunesse, et sa suite

*

Recueil des Rimes et Proses, Paris, 1555.

recveil / DES RYMES / ET PROSES DE / E. P. / […] / a paris, / Pour Vincent Sertenas Libraire, tenant sa boutique / au Palais, en la Galerie, par ou on va à la Chan- / cellerie: & à l’image sainct Iean l’Euangeliste, / en la rue Neuue nostre Dame. / 1555. / avec privilege dv roy.

[gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k71976c]
[NUMM-71976] [PDF_1_137 / 5,95 Mo]

Les fichiers PDF télé­char­gés comprennent une page de titre et une page spéci­fiant les condi­tions d’uti­li­sa­tion des conte­nus de Gallica. Dans la numé­ro­ta­tion ci-dessous des pages PDF, il n’est pas tenu compte de ces deux pages ini­tiales.

[0] [pages liminaires] [ff. 1r°-4v° =PDF_2_9]

Les pages liminaires comprennent une page de titre [f° 1r° =PDF_2] ; une table des matières (sonnets, épîtres, deux colloques, contr'amour) [f° 1v° =PDF_3] ; une épître aux sieurs Louis Braillon et Christofle de Foussomme [ff. 2r°-4r° =PDF_4_8].

[1] Sonnets [ff. 5r°-29v° =PDF_10_59]

[09] [1] [2] [PDF_18_19] O passi sparsi… (Canz., 161) :
Ô sot désir trop vainement perdu…

[12] [1] [2] [PDF_24_25] La nouvelle Pandore :
Lorsque ma dame entra en ces bas lieux…

[14] [1] [1] [PDF_28] portrait :
Et de ses yeux le jour prend sa lumière…

[24] [1] [2] [PDF_48_49] adynata :
Plutôt des dieux la puissance se borne…

[27] [2] [2] [PDF_55_56] agréments :
Rien ne me plaît de tous ces palais hauts…

[29] [1] [1] [PDF_58] antithèses :
Puique je vois mes pleurs n’être que songe…

[2] Épîtres [ff. 30r°-50r° =PDF_60_100]

[3] Dialogues [ff. 50v°-65r° =PDF_101_130]

* Jouissance. L’Amant, et sa Dame. [ff. 50v°-57r° =PDF_101_114]

* Second dialogue. L’Œil, et le Devis. La Croix, la Valentine, et Poignet. [ff. 57r°-65r° =PDF_114_130]

[4] Au Seigneur de Ronsard, contre l’Amour [ff. 65v°-68r° =PDF_131_136]

Le recueil se termine par un extrait du privi­lège daté de Paris, le 24 octobre 1555, et par un achevé d’imprimer du « dernier jour d’octobre 1555 ».



En ligne le 09/07/09.
Dernière révision le 02/09/18.


 

La Jeunesse, et sa suite, Paris, 1610.

la / IEVNESSE / D’ESTIENNE / pasqvier. / et sa svite. / […] / A PARIS, / Chez Iean Petit-pas, ruë sainct / Iean de Latran, au College de / Cambray. / M. DC.X. / Auec priuilege du Roy.

[gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k8727991z]
[NUMM-8727991] [PDF_1_832 / 195,4 Mo]

Les fichiers PDF télé­char­gés comprennent une page de titre et une page spéci­fiant les condi­tions d’uti­li­sa­tion des conte­nus de Gallica. Dans la numé­ro­ta­tion ci-dessous des pages PDF, il n’est pas tenu compte de ces deux pages ini­tiales.

[0] [pages liminaires] [ff. a1r°-a8v° =PDF_7_22]

Les pages liminaires comprennent une page de titre [f° a1r° =PDF_7] ; une épître en prose d’« André Du Chesne, Touran­geau, au Lecteur » [ff. a2r°-a3r° =PDF_9_11] ; une table des « Œuvres contenues au présent Recueil » [f° a3v° =PDF_12] ; une « Ode tirée des Œuvres poétiques d’Étienne Jodelle sur le Mono­phile de Pasquier » [ff. a4r°-a5v° =PDF_13_16] ; un poème de huit huitains d’hepta­syllabes d’« Étienne Pasquier au Lecteur sur les discours du Mono­phile » [ff. a6r°-a7r° =PDF_17_19] ; un extrait du Privi­lège du Roi daté de Paris, le 16 juin 1610 [ff. a7v°-a8r° =PDF_20_21] ; un sonnet « Aux Dames » signé de la devise de Pasquier, « Genio et Ingenio » [f° a8v° =PDF_22].

OEVVRES CONTENVES
au present Recueil.

[1] LA IEVNESSE DE PASQVIER.

[1] Le Monophile.

[2] Colloques d’Amour.

[3] Lettres Amoureuses.

[4] Ieus Poetiques.

[2] SVITE DE LA IEVNESSE.

[1] Pastorale du Vieillard amoureux.

[2] Congratulation au Roy Charles 9. sur la paix par luy faite entre ses subietcts en Aoust 1570.

[3] Diuers Sonnets selon les affaires du tems.

[4] Epitaphes.

[5] Versions Françoises du Latin, les vnes, vers pour vers, les autres par imitation.

[6] Vers François mesurez.

[7] La Puce, ou Ieus poetiques sur la Puce faits aux grands Iours de Poitiers l’an 1579.

[8] La Main, ou Ieus Poetiques faits sur la Main de Pasquier aux Grands Iours de Troye l’an 1583.

[1] [La Jeunesse] [pp. 1-471 =PDF_23_493]

[1] [Le Monophile] [pp. 1-243 =PDF_23_265]

* Le premier livre du Monophile. [prose mêlée de vers, parmi lesquels 8 sonnets] [pp. 1-159 =PDF_23_181]

* Le second livre du Monophile. [prose mêlée de vers, parmi lesquels 3 sonnets] [pp. 160-243 =PDF_182_265]

[2] Colloques d’Amour. [pp. 244-283 =PDF_266_305]

[3] Lettres amoureuses. [pp. 284-328 =PDF_306_350]

[4] Les Jeux poétiques. [pp. 329-471 =PDF_351_493]

* Première partie des Jeux poétiques. Loyauté. [pp. 333-392 =PDF_355_414]

* Seconde partie des Jeux poétiques. Liberté. [pp. 393-427 =PDF_415_449]

[399] [2] XIII [PDF_421] à chaque poète sa dame :
Que Laure soit de pétrarque le dard…

* Troisième partie des Jeux poétiques. Ambition. [pp. 428-440 =PDF_450_462]

* Quatrième partie des Jeux poétiques. Vieillesse amoureuse. [pp. 441-456 =PDF_463_478]

* Cinquième partie des Jeux poétiques. Vieillesse rechignée. [pp. 457-471 =PDF_479_493]

[2] Suite de la jeunesse d’Étienne Pasquier. [pp. 472-799 =PDF_494_821]

[1] Pastorale du Vieillard amoureux [pp. 473-492 =PDF_495_514]

Diverses Poésies selon la diversité du temps. [pp. 493-520 =PDF_515_542]

[2] Congratulation au Roi Charles neuvième sur l’Édit de Pacificationx par lui fait entre ses sujets l’onzième jour d’aoust 1570. [pp. 493-507 =PDF_514_529]

[3] Sonnets divers selon la diversité du temps. [pp. 508-520 =PDF_532_542]

[4] Épitaphes [pp. 521-541 =PDF_543_563]

[5] Versions Françaises du Latin, les unes vers pour vers, les autres par imitation. [pp. 542-558 =PDF_564_580]

[6] Vers mesurés, non rimés. [pp. 558-562 =PDF_580_584]

[7] La Puce. ou jeux poétiques français et latins. [pp. 563-682 =PDF_585_704]

[8] La Main. [pp. 684-799 =PDF_706_821]




En ligne le 11/08/19.
Dernière révision le 11/08/19.