Description des éditions anciennes d’où sont extraits les poèmes en ligne
 

Œuvres de
La Boderie
sur Gallica :

1571

L’Encyclie des Secrets de l’Éternité

1582

Diverses Mélanges poétiques


 

L’Encyclie des Secrets de l’éternité, Anvers, 1571.

L’ENCYCLIE / DES SECRETS DE / l’eternité. / A treshavlt et tres- / Illustre Prince Monseigneur le Duc. / d’Allençon frere du Roy tres-chrestien / Charles neufiéme. / par gvy le févre de / la boderie. / […] / En anvers, / De l’imprimerie de Christofle Plantin, / Imprimeur du Roy Catholique. / avec privilege.

[Gallica, NUMM-71314]
[PDF_1_348 / 14,3 Mo]

[0] [pages liminaires] [pp. 1-9 =PDF_2_10]

Les pages liminaires comprennent une page de titre [p. 1 =PDF_2] ; un portrait de l’auteur âgé de trente ans avec légende en latin, devise en grec et souscription en hébreu [p. 2 =PDF_3] ; un aver­tis­sement au lecteur en prose [pp. 3-8 =PDF_4_9] ; un sonnet « à son livre » [p. 9 =PDF_10].

[1] L’Encyclie des Secrets de l’Éternité. [pp. 10-163 =PDF_11_164]

* Chant en forme d’épître dédicatoire sur l’Encyclie des Secrets de l’Éternité à Très-haut et Très-illustre Prince Monseigneur le Duc d’Alençon frère du Roi Très-chrétien Charles neuvième. [pp. 10-26 =PDF_11_27]

* L’Avant-Jeu du Dialogue. [pp. 27-28 =PDF_28_29]

* Premier Cercle. [pp. 29-46 =PDF_30_47]

* Cercle second. [pp. 47-57 =PDF_48_58]

* Cercle troisième. [pp. 57-65 =PDF_58_66]

* Cercle quatrième. [pp. 66-75 =PDF_67_76]

* Cercle cinquième. [pp. 75-92 =PDF_76_93]

* Cercle sixième. [pp. 92-105 =PDF_93_106]

* Cercle septième. [pp. 106-124 =PDF_107_125]

* Cercle huitième. [pp. 124-134 =PDF_125_135]

* Le Tabernacle. [pp. 134-156 =PDF_135_157]

* [divers poètes sur l’Encyclie] [pp. 156-163 =PDF_157_164]

[2] Recueil de Vers pour la plupart lus et présentés à mondit Seigneur le Duc d’Alençon. [Anagrammatisme] [pp. 164-344 =PDF_165_345]

* Épi­thalame de Charles de Valois Roi de France. [pp. 165-168 =PDF_166_169]

* Au Roi Charles neuvième sur l’Anagram­matisme de son nom. [sonnet] [p. 169 =PDF_170]

* Sonnet sur l’Anagram­matisme des noms des Prince et Princesse Philippe et Anne d’Autriche. [pp. 169-170 =PDF_170_171]

* Cantique sur l’Anagram­matisme du nom de Henri de Valois Duc d’Anjou frère du Roi. [pp. 170-176 =PDF_171_177]

* Ode sur l’Anagram­matisme d’Hercule de Valois premier nom de mondit Seigneur. [pp. 176-178 =PDF_177_179]

* Autre Sonnet sur autre Anagram­matisme de François de Valois, second nom de mondit Seigneur le Duc d’Alençon. [pp. 178-179 =PDF_179_180]

* Autre sur son second nom retourné. [p. 179 =PDF_180]

* Autre Sonnet sur le même et sur l’Anagram­matisme du nom de l’Auteur. [p. 180 =PDF_181]

* Sonnet sur le corps de l’Entreprise de mondit Seigneur portant ce mot suscrit, Cælum virtute. [pp. 180-181 =PDF_181_182]

* Autre Sonnet sur la même Entreprise. [p. 181 =PDF_182]

* Autre Sonnet. [pp. 181-182 =PDF_182_183]

* Autre Sonnet. [p. 182 =PDF_183]

* Sonnet en forme de dialogue en la personne de Monseigneur le Duc, et de Madame sa Sœur, sur l’Anagram­matisme de leurs noms. [pp. 182-183 =PDF_183_184]

* Sonnet sur le nom retourné de Messire René de Voyer. [p. 183 =PDF_184]

* À M. Charles de Bourgueville, Sonnet sur l’Anagram­matisme de son nom. [p. 184 =PDF_185]

[16] Sur les noms retournés de M. Jean Vauquelin, Sieur de la Fresnaye, et de Damoiselle Anne de Bourgueville son épouse : Sonnet, en forme de dialogue. [pp. 184-185 =PDF_185_186]

[184] [2] vers rapportés :
Phébus, Peithon, Calliope, et Astrée…

* Sonnet sur le nom retourné de M. Jean Morel Vicomte de Falaise, Seigneur du Breuil et de Courbonnet.. [p. 185 =PDF_186]

* À Martin de Masparraulté Seigneur d’Aubigny sur son nom retourné. [deux sonnets] [pp. 185-186 =PDF_186_187]

* À Dame Germaine Lhuilier sur son nom retourné. [pp. 186-187 =PDF_187_188]

* Sur l’anagram­ma­tisme du nom du Sire Chrestofle Plantin premier Imprimeur du Roi Catholique. [p. 187 =PDF_188]

* Deux sonnets sur le nom retourné de Magdaleine Plantin. [p. 188 =PDF_189]

* À Nicolas le Fèvre de La Boderie frère de l’Auteur, sur son nom retourné. [p. 189 =PDF_190]

* Guidon Le Fèvre de La Boderie aux Poètes de ce Temps, se jouant à bon escient sur l’Anagram­matisme de son nom, l’un guide Orphée. Cantique. [pp. 189-201 =PDF_190_202]

* Ode, à Martin de Masparraulté Gentilhomme Parisien sur son nom retourné, et celui de l’Auteur. [pp. 201-210 =PDF_202_211]

* Vers encerclés sur le portrait de l’Auteur, son Encyclie, et son nom retourné, Feu Vergile. [pp. 210-211 =PDF_211_212]

* Autre sonnet tant sur le présent Traité que sur l’Anagram­matisme du Nom de l’Auteur. [p. 212 =PDF_213]

* Au Seigneur Chrestofle Plantin pour étrennes le premier jour de l’an 1570. [deux sonnets] [pp. 212-213 =PDF_213_214]

* À Martin de Masparraulté Seigneur d’Aubigny. [sonnet] [pp. 213-214 =PDF_214_215]

* À Damoiselle Anne Le Fèvre, Sœur de l’Auteur, sur le retour de son nom. [sonnet] [p. 214 =PDF_215]

* À très haut et très illustre Prince, Monseigneur le Duc d’Alençon frère du Roi, Sonnet. [pp. 214-215 =PDF_215_216]

* Cantique des neuf Muses à Mondit Seigneur. [pp. 215-216 =PDF_216_217]

* À lui-même, sonnet. [p. 216 =PDF_217]

* Autre Discours à mondit Seigneur. [pp. 217-225 =PDF_218_226]

* Sonnet, à lui-même. [p. 226 =PDF_227]

* Cantique à dieu en forme de prière pour détourner les misères de ce temps, et pour la prospé­rité du Roi, et de Messieurs ses frères. [27 stances] [pp. 226-233 =PDF_227_234]

* De moventio insigni Huguonoto Epigramma, et le même en français. [p. 234 =PDF_235]

* Épitaphe de feu noble homme Jacques de La Châtre lors qu’il vivait non moins gentil poète que vaillant guerrier, et capi­taine des gardes de Monsieur le Duc, lequel La Châtre mourut en la victoire obtenue contre Mouvant et ses troupes 1568. [pp. 234-236 =PDF_235_237]

* À mondit Seigneur le Duc pour étrennes l’An 1569. Cantique. [pp. 236-241 =PDF_237_242]

* À lui-même, Sonnet. [p. 241 =PDF_242]

* Autre Sonnet. [p. 242 =PDF_243]

* Autre Sonnet. [p. 242 =PDF_243]

* Autre Sonnet, à mondit Seigneur le Duc d’Alençon. [p. 243 =PDF_244]

* À lui-même. [sonnet] [p. 243 =PDF_244]

* À lui encore. [sonnet] [p. 244 =PDF_245]

* 5 sonnets. Au Roi catholique, sur l’impression des grandes Bibles d’Anvers. [pp. 244-246 =PDF_245_247]

* […]

* 4 sonnets à la France. [pp. 256-257 =PDF_257_258]

* […]

* Vers exprimés des grecs de Grég. Nazianzène contre les femmes fardées, et trop pompeu­sement tisées. [pp. 281-298 =PDF_282_299]

* Complainte à Dieu, faite par l’Auteur étant malade en Anvers l’an 1571. [pp. 301-305 =PDF_302_306]

* Hymne à Jésus-Christ pour la guérison de l’Auteur au jour de Paques 1570 et 1571. [pp. 305-310 =PDF_306_311]

* […]

* Sonnet à la Vierge. [p. 344 =PDF_345]

[3] [pages finales] [n.p. =PDF_346_348]

Les pages finales comprennent une page en hébreu, une page d’appro­bations ecclé­siastiques et une page de privi­lège daté d’Anvers le 23 d’octobre 1570.



En ligne le 14/09/08.
Dernière révision le 14/05/12.


 

Diverses Mélanges poétiques, Paris, 1582.

diverses / MESLANGES / poetiqves. / par gvy le fevre de / la Boderie, Secretaire de monseigneur / frere du Roy. / […] / a paris, / Pour Robert le Mangnier, ruë neufue nostre / Dame, à l’Image S.Iean Baptiste, & en / sa boutique au Palays en la gal- / lerie par où on va à la / Chancellerie. / 1582 / Auec priuilege du Roy.

[gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k713710]
[NUMM-71371] [PDF_1_225 / 13 Mo]

[0] [pages liminaires] [f° 1r°v° =PDF_2_3]

Les pages liminaires comprennent une page de titre [f° 1r° =PDF_2] et un sonnet signé de l’anagramme de gvidon le fevre : « l’vn gvide orfee ». [f° 1v° =PDF_3].

[1] Diverses mélanges poétiques. [ff. 2r°-112v° =PDF_4_225]

* Le Tombeau de nobles et vertueux Gentilshommes Antoine Vauquelin et Pierre Le Fèvre de La Boderie frère de l’Auteur, son loyal et fidèle ami. [ff. 2r°-10r° =PDF_4_20]

* Fantaisie. Sur le Tombeau d’icelui Pierre Le Fèvre de La Boderie, par Nicolas Le Fèvre frère du défunt, et de l’Auteur. [ff. 10v°-13r° =PDF_21_26]

* Épitaphe. De feu Jehan Le Fèvre de La Boderie, frère de l’Auteur. [ff. 13r°-15v° =PDF_26_31]

* Ode. Sur le Tombeau de feu le Roi Henry second, traduite de certains vers hébreux imprimés. [ff. 15v°-17r° =PDF_31_34]

* Sur le Tombeau de Marguerite de France Duchesse de Savoie le Phénix des Princesses. [f° 17r° =PDF_34]

* Épitaphe. De noble et vertueuse Pucelle, Damoiselle Anne de Voyer. [2 sonnets] [ff. 17v°-18r° =PDF_35_36]

* Épitaphe de M. Jean de Morvillier, Évêque d’Orléans. [f°18r°-v° =PDF_36_37]

* Sur la mort de la fille de M. Du Renouart qui par sinistre fortune fut brûlée en l’embrasement d’une maison à Rouen. [sonnet] [ff. 18v°-19r° =PDF_37_38]

* Épitaphe de feu M. Le Georgelier conseiller du Roi en son Parlement de Rouen. [sonnet] [f° 19r° =PDF_38]

* L’Épitaphe de l’Auteur qu’il fit étant fort malade, et pensant mourir à Louvain. [sonnet] [f° 19v° =PDF_39]

* Sur le Tombeau de feue Geneviève Roussel vierge vertueuse et bien apprise. Sur l’anagramme de son nom. L’Ombre parle. [8 sonnets] [ff. 19v°-22r° =PDF_39_44]

* Élégie. Sur le trépas de feu Maître Gabriel de Rupierre. Entreparleurs l’Esprit et le Passant. [ff. 22v°-24r° =PDF_45_48]

* L’Épitaphe d’Adam, de Saint Victor. [f°24 r°v° =PDF_48_49]

* Épitaphe de Maître Robert Le Rond Avocat. [sizain] [f° 24v° =PDF_49]

* Épitaphe de Maître Lambert Fortin Curé de Morteaux. [sizain] [f° 25r° =PDF_50]

* Discours présenté à Monseigneur frère du Roi, l’Auteur étant revenu de Flandres. [ff. 25r°-27v° =PDF_50_55]

* Cantique en faveur de l’Illustre maison des seigneurs de Paulmy. [ff. 27v°-29r° =PDF_55_58]

* À Madame de Sourdy. Ode. [ff. 29r°-31r° =PDF_58_62]

* Ode à une personne dévoyée, afin de l’nduire à retourner à l’Église Catholique. [ff. 31r°-36r° =PDF_62_72]

* À elle-même. Sonnet. [f° 36v° =PDF_73]

* Cantique en faveur de M. Tancquy Sorin. À Calliope. [ff. 36v°-38v° =PDF_73_77]

* Ode. À M. Pierre de Cahagnes lorsqu’il vivait Docteur Régent en médecine en l’Univer­sit­é de Caen. [ff. 38v°-41v° =PDF_77_83]

[041] [1] [3] [extrait] [PDF_82] innombrables :
Mais qui dira du haut Ciel les étoiles…

* […]

* Du Cygne, et du chant des Oiseaux. Sonnet. [f° 105v° =PDF_211]

* […]

* Sonnets. [9 sonnets numé­ro­tés 1 à 9] [ff. 109v°-112r° =PDF_219_224]

* Épitaphe de vénérable personne feu Maître Fremin Dori lorsqu’il vivait Curé de saint Candre à Rouen. [f° 112r°v° =PDF_224_225]

[112] [1] [2] paro­no­mase :
Ci-dort avec Dori la langue et l’or Dorique…



En ligne le 17/09/08.
Dernière révision le 07/07/18.