Description des éditions anciennes d’où sont extraits les poèmes en ligne
 

Œuvres de
Fontaine
sur Gallica :

1555

Les Ruisseaux de Fontaine


*

Les Ruisseaux de Fontaine, Lyon, 1555.

sensvyvent / LES RVIS- / seavx de fon- / taines: / Oeuure contenant Epitres, Elegies, Chants / diuers, Epigrammes, Odes, & Estrenes / pour cette presente annee 1555. / Par Charles Fontaine, / Parisien. / Plus y a vn traité du passetemps des amis, auec / vn translat d’vn liure d’Ouide, & de 28 / Enigmes de Symposius, traduits, par / ledict Fontaine. / […] / a lyon, / par thibavld payan. / 1555. / Auec Priuilege du Roy.

[Gallica, N0070567]
[PDF_1_402 / 14,7 Mo]

[0] [pages liminaires] [pp. 1-4 =PDF_4_7]

Les pages liminaires comprennent une page de titre [p. 1 =PDF_4] ; un extrait du privilège daté du 16 janvier 1552 [p. 2 =PDF_5] ; quatre poèmes « À la louange de Poésie » (2 quatrains, un sizain et un distique) [p. 3 =PDF_6] ; un huitain à Jean Brinon, Conseiller du Roi en sa Cour de Parlement à Paris, signé de la devise ana­gram­matique de l’auteur : « Hante le François » [p. 4 =PDF_7].

[1] [Les Ruisseaux de Fontaine] [pp. 5-224 =PDF_8_227]

[1] Épîtres [pp. 5-48 =PDF_8_51]

* À N. Le Jouvre [pp. 25-37 =PDF_28_40]

[025] [1] [PDF_28_29] adynata :
Plutôt (j’ai dit) Loire ira contremont…

[2] Élégies [pp. 49-54 =PDF_52_57]

[3] Chants divers [pp. 55-66 =PDF_58_69]

* Chant sur la naissance de Jean, second fils de l’auteur [pp. 55-57 =PDF_58_60]

[055] [1] strophes anti­thétiques :
Mon petit fils qui n’as encore rien vu…

[4] Épigrammes [pp. 67-125 =PDF_70_128]

[5] Odes [pp. 126-162 =PDF_129_165]

[6] Épigrammes pour étrennes de cette année 1555 [pp. 163-215 =PDF_166_218]

[7] XXVIII Énigmes [pp. 216-224 =PDF_219_227]

[2] Le Passe-temps des Amis [pp. 225-344 =PDF_228_347]

[0] [pages liminaires] [pp. 225-227 =PDF_228_230]

[1] Épîtres [pp. 227-312 =PDF_230_315]

[2] Épigrammes [pp. 313-330 =PDF_316_333]

[3] Encore quelques Odes et Épigrammes [pp. 330-344 =PDF_333_347]

[3] Traduction en vers Français du premier livre du Remède d’Amours, jadis composé en vers Latins par le Poète Ovide [pp. 345-387 =PDF_348_390]

[0] [pages liminaires] [pp. 345-356 =PDF_348_359]

[1] Traduction du premier livre du Remède d’Amours [pp. 357-387 =PDF_360_390]

[4] Quelques Odes [pp. 388-391 =PDF_391_394]

[5] Eclogue marine adressée au Roi [pp. 391-397 =PDF_394_400]

[0] [dizain liminaire au Roi] [p. 391 =PDF_394]

[1] Eclogue marine, où sont introduits deux nautonniers, Hugues Salel et Charles Fontaine [pp. 392-397 =PDF_395_400]

[6] Table [pp. 398-399 =PDF_401_402]



En ligne le 30/05/09.
Dernière révision le 01/06/09.