Description des éditions anciennes d’où sont extraits les poèmes en ligne
 

Œuvres de
Nostredame
sur Gallica :

1606

Les Perles, ou les Larmes de la sainte Made­leine

1608

La Marie dolente

*

Les Perles, ou les Larmes de la sainte Made­leine, 1608.

les perles, / ov / LES LARMES / DE LA SAINCTE / magdelaine. / Auec quelques Rymes sainctes dediées à / Madame la Contesse de Carces / Par Cesar de Nostradame Gentil- / homme Prouençal./ […] / a tolose. / De L’Imprimerie dés Colomiez. / 1606.

[Gallica, ark:/12148/btv1b8623322n, N0623322]
[PDF_1_56 / 5,5 Mo]

[0] [Pages liminaires] [pp. 1-10 =PDF_1_10]

Les pages limi­naires comprennent la page de titre, p. 1 [PDF_1] ; une épître dédi­catoire, « à très illustre, haute, puissante, et très vertueuse Dame Ellionor de Mont-pezat, Contesse de Carces », pp. 3-8 [PDF_3_8] ; un huitain d’octo­syllabes « à la même Dame », suivi d’ un quatrain terminé par un vers ana­gram­ma­tique et de la devise de l’auteur, « Claros Clara Decent », p. 9 [PDF_9] ; un quatrain « à Monsieur de Nostredame Gentilhomme Provençal », suivi d’un distique latin, p. 10 [PDF_10].

[1] Les Perles, ou les Larmes de la sainte Made­leine [pp. 11-42 =PDF_11_42]

[35] [2] [PDF_35] ekphrasis :
Pensons un peu comme elle était ravie…

[2] Sonnet. [p. 43 =PDF_43]

[3] Les Larmes de la sainte Vierge. [pp. 45-49 =PDF_45_49]

[4] Sonnet à la Croix. [p. 50 =PDF_50]

[5] Le Portrait ou Image du Sauveur, imi­tation de l’Épître de Publius Lentulus. [pp. 51-55 =PDF_51_55]



En ligne le 16/06/16.
Dernière révision le 16/06/16.


*

La Marie dolente, 1608.

LA MARIE / dolente. / AV SIEVR DELS- / herms advocat / Tolosain. / Par Cesar de Nostradame Gentil- / homme Prouençal.

[Gallica, ark:/12148/btv1b8623324g, N8323324]
[PDF_1_44 / 14,3 Mo]

[0] [Pages liminaires] [pp. 1-4 =PDF_1_4]

Les pages limi­naires comprennent la page de titre, p. 1 [PDF_1] et une épître dédi­catoire, « au Sieur Delsherms Avocat Toulousain », datée de « Salon ce premier jour de Février M. DC. VIII », pp. 3-4 [PDF_3_4].

[1] La Marie dolente au pied de la Croix [pp. 5-35 =PDF_5_35]

[10] [2] [PDF_10_11] ekphrasis :
Comme un peintre excellent lorsqu’il couche ou qu’il plaque…

[2] Sur le trépas de Damoiselle Margue­rite Du Perier décédée en l’âge de cinq ans, ode pinda­rique [pp. 37-43 =PDF_37_43]

[3] Pour une Marguerite. Sonnet. [p. 44 =PDF_44]



En ligne le 01/06/16.
Dernière révision le 01/06/16.