Description des éditions anciennes d’où sont extraits les poèmes en ligne
 

Œuvres de
Pontaymeri
sur Gallica :

1594

Le Roi Triomphant

*

Le Roi Triomphant, Cambrai, 1594.

LE ROY / TRIOMPHANT / OV SONT CONTENVES / les merveilles dv tres- / illustre , & tres-inuincible Prince / Henry par la grace de Dieu / Roy de france , & / de Nauarre, / Dedié au Roy, Par Alexandre de Pont-aymeri, / Seigneur de Focheran. / […] / A Cambray. / Par Philipe des Bordes. / 1594.

[Gallica, N0123774]
[PDF_1_149 / 4,2 Mo]

[0] Pages liminaires [pp. 1-3 =PDF_2_4]

Les pages liminaires comprennent une page de titre, le portrait de Henri IV suivi d’un distique latin et une épître en prose de l’auteur au roi.

[1] Discours premier. [pp. 4-72 =PDF_5_73]

* Le retour du Roi en Guyenne après le Siège de La Rochelle. [pp. 9-11 =PDF_10_12]

[010] [1] [PDF_11] innombrables :
Plutôt je nombrerais les drillantes étoiles…

* Bataille donnée à Coutras par le Roi Triomphant. [pp. 11-21 =PDF_12_22]

[012] [1] [PDF_13] vers rapportés :
Qui a vu quelquefois un Tigre d’Arménie…

* Le secours donné par le Roi triomphant, au Roi Henry III assiégé dans Tours. [pp. 21-25 =PDF_22_26]

* La rencontre d’Arques. [pp. 25-29 =PDF_26_30]

[026] [1] [PDF_27] innombrables :
Thétis ne verse pas tant de flots sur les flots…

* La Bataille d’Ivry. [pp. 29-39 =PDF_30_40]

* Description de la misère de Paris, le siège d’icelle, et délivrance par le Roi même. [pp. 39-44 =PDF_40_45]

* Sont tous les peuples sujets à la Monarchie d’Espagne, qui vinrent ou purent venir au secours de Paris. [pp. 44-46 =PDF_45_47]

* Charitable exhor­tation à tous les potentats du monde touchant les Prédi­cateurs insolents et tumul­tuaires. [pp. 46-54 =PDF_47_55]

* Le Prince de Parme entrant en France. [pp. 54-58 =PDF_55_59]

* La Trêve que par pitié le Roi Triomphant a concédée aux rebelles de son Royaume, lors même qu’ils n’en pouvaient plus. [pp. 58-72 =PDF_59_73]

[2] [seconde partie] [pp. 72-143 =PDF_73_145]

* L’Espagne, où l’auteur montre combien l’Espagnol est peu à craindre, quel il est, l’obli­gation qu’il a aux Rois de France. Comme il est moins chrétien que le Turc, et les victoires que le Roi a obtenues sur lui par ses Lieutenants. [pp. 72-86 =PDF_73_87]

* Le Piémont, où l’auteur montre combien le Duc de Savoie est faible, et l’avan­tage que le Roi triomphant a sur lui en cette guerre. [pp. 86bis [erreur de pagi­nation]-102 =PDF_88_104]

* Bataille donnée à Vinon en Provence, par le Sieur de La Valette, au Prince de Piémont. [pp. 102-116 =PDF_104_118]

* La Lorraine, où il est démontré quelle elle est, quel en est le Prince, son ingra­ti­tude envers le Roi défunt, l’obli­gation qu’il a à la famille des Valois, sa témé­rité, combien il est misé­rable, et comme le Roi a Triomphé de lui en sa propre Terre. [pp. 116-126 =PDF_118_128]

[122] [4] [PDF_124] vers rapportés :
Où sont vos yeux confus, où sont vos nobles âmes…

* La bataille de Villemur, où le Duc de Joyeuse autrement appelé le grand Prieur de Toulouse, fut entiè­rement défait par les Sieurs de Rastignac, de Thémines, et de Chambaut, fidèles serviteurs du Roi Triomphant. [pp. 126-141 =PDF_128_143]

* La France, discours dernier du Roi triomphant. [pp. 141-143 =PDF_143_145]

[3] [pages finales] [n.p. =PDF_146_148]

Les pages finales comprennent un sonnet à l’auteur de Calignon, un huitain de l’auteur sur son livre, un aver­tis­sement de l’auteur au lecteur et un achevé d’imprimer du 26 janvier 1594.



En ligne le 02/09/10.
Dernière révision le 25/05/13.