Description des éditions anciennes d’où sont extraits les poèmes en ligne
 

Œuvres de
Blanchon
sur Gallica :

1583

Les premières Œuvres poétiques


*

Les premières Œuvres poétiques, Paris, 1583.

LES / PREMIERES / OEVVRES POETI- / QVES DE IOACHIM / Blanchon. / AV TRESCHRESTIEN / henry iii. / ROY DE FRANCE ET DE / pologne. / […] / A PARIS, / Pour Thomas Perier, rue / Sainct Iacques. / m. d. lxxxiii. / avec privilege dv roy.

[gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k719782]
[NUMM-71978] [PDF_1_368 / 19,2 Mo]

Le volume comprend 365 pages. 15 pages liminaires non numé­ro­tées à partir de la page de titre ; 338 pages numé­ro­tées 1 à 335, avec deux pages 142, deux pages 143 et deux pages 144 ; 12 pages finales non numé­ro­tées.

[0] [pages liminaires] [n.p. =PDF_2_16]

Les pages limi­naires comprennent une page de titre [PDF_2], un poème latin signé Antonius Valetius [PDF_3], un portrait d’Henri III avec un quatrain [PDF_4], un poème de l’auteur de huit sizains d’alexan­drins et adres­sé au Roi [PDF_5_6], un sonnet adres­sé au Roi [PDF_7], un extrait du privi­lège royal daté du 13 juillet 1583 [PDF_8], un poème latin de Jean Dorat sur les œuvres de Blanchon [PDF_9], sept sonnets sur les Œuvres poé­tiques de Joachim Blanchon signés Jehan de Beaubreuil, Bastier, Martial Guéry (auteur éga­le­ment de six vers latins), Anthoine Barny, Magde­leine Saulte­reau, Chaste­net et I. Chrestien P. [PDF_10_16].

[1] Le premier Livre des Amours de Dione.
[pp. 1-95 =PDF_17_111]

Les Amours de Dione comprennent une première série de 101 sonnets numé­ro­tés I à CI, pp. 1 à 51 [PDF_17_67] ; une série de poèmes de formes variées (complaintes, stances, élé­gies, ode, vœu et chansons), pp. 52 à 86 [PDF_68_102] ; une nouvelle série de 10 sonnets, numé­ro­tés CII à CXI, inter­rom­pus par une chanson, une complainte et un sonnet non numé­ro­té inti­tu­lé « Sur la nature d’Amour », pp. 87 à 95 [PDF_103_111].

[004] [2] VII [PDF_20] innombrables :
Celui qui nombrerait dedans l’humide plaine…

[011] [2] XXI [PDF_27] innombrables :
Le Roi du jour tant de rayons n’élance…

[014] [2] XXVII [PDF_30] innombrables :
À tant de fleurs Flora n’ouvre la porte…

[021] [2] XLI [PDF_37] carpe diem :
Cueillons les fraîches fleurs de la verte Jeunesse…

[031] [1] LX [PDF_47] antithèses Pace non trovo… (Canz., 134) :
J’aime la Paix, et suis toujours en Guerre…

[038] [1] LXXVI [PDF_54] vers rapportés (armes de l’Amour) :
J’aime plus que mes yeux une qui m’est rebelle…

[048] [2] XCV [PDF_64] vers rapportés :
L’Amour, la Mort, le sort, ont tous voulu entendre…

[063] [4] Stances [PDF_79_82] innombrables :
Le Printemps gracieux, ne donne tant de fleurs…

[094] [3] « Sur la nature d’Amour » [PDF_110] antithèses :
Amour est vie, et mort, prison, et liberté…

*

[2] Pasithée, Livre second.
[pp. 96-167 =PDF_112_187]

La Pasithée comprend un sonnet liminaire signé M. Du Bourg, 77 sonnets numé­ro­tés de I à LXXVII mêlés de poèmes de formes diverses, parmi lesquels 4 élé­gies et un poème inti­tu­lé « Antre ».

[128] [2] LXIII [PDF_144] La nouvelle Pandore recollection vers rapportés :
Si ma plume pouvait mon courage égaler…

[163] [1] « Antre » [extrait : srophes 1 à 3] [PDF_183] innombrables :
La rigueur du Tyran qui sans cesse m’offense…

[3] Mélanges, troisième Livre.
[pp. 168-335 =PDF_188_356]

Les Mélanges comprennent entre autres « Le Trophée des Dames », une série de 38 sonnets consa­crés aux femmes illustres et dédiés à la Reine Mère, pp. 225 à 244 [PDF_245_264], et « Trésor de sentences », une série de 52 sonnets adres­sée au Roi, pp. 310 à 335 [PDF_330_356].

* Le Trophée des Dames.

[242] [1] XXXIV [PDF_262] innombrables :
J’aurais plus tôt compté le troupeau d’Amphitrite…

[4] Errata, Table des Œuvres et Salut au lecteur.
[n.p. =PDF_356_368]

Le volume se clôt par 6 lignes de « Fautes à corriger », p. 335 [PDF_356], une « Table des Œuvres » non pagi­née [PDF_357_368] et un salut au lecteur [PDF_368]



En ligne le 26/01/05.
Dernière révision le 26/05/19.