Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« corps humain »»»

« corps » dans :
Du Bellay
1549
~ La Nuit m’est courte…
1550
~ Ces cheveux d’or, ce front…
1558
~ Si fruits, raisins, et blés…
Tyard
1549
~ J’ai tant crié…
1551
~ Ô, de mon jour…
Ronsard
1552
~ Doux fut le trait…
1553
~ Toujours ne tempête…
1572
~ Ni de son chef…
1578
~ Ô doux parler…
Baïf
1552
~ Haute beauté…
Des Autels
1553
~ De Jupiter…
Tahureau
1554 [1870]
~ Plutôt le chariot…
Peletier
1555
~ Plus m’est promis…
Philieul
1555
~ Tous animaux… (Canz. 22)
~ Grâces qu’à peu… (Canz. 213)
~ Au ciel n’y a étoiles… (Canz. 312)
La Gravière
1558
~ Phèdre voyant…
d’Espinay
1560
~ Ce ne fut pas…
Buttet
1561
~ Un lourd esprit…
~ Ô blonds cheveux…
~ Quand le clair ciel…
Chandieu
1563
~ Ta Poésie, Ronsard…
La Boderie
1571
~ Phébus, Peithon…
Gadou
1573
~ Si vous voulez savoir…
~ Ces cheveux d’or…
Jodelle
1574
~ Qu’Hymen, Amour, le ciel…
Chantelouve
1576
~ Avoir grand cœur…
de Brach
1576
~ Je chante la chaleur…
Le Loyer
1576
~ Hé, Cruelle, ne veux-tu pas…
Du Pré
1577
~ Mais quoi ? las il vous faut…
Boyssières
1578
~ Le nerf, le corps, la chair…
La Jessée
1583
~ Si je m’attriste…
~ L’espoir m’enflamme…
~ Ma Nymphe a les yeux verts…
~ Ni l’or qui va dorant…
~ Va cruelle Érinnys…
Blanchon
1583
~ Cueillons les fraîches fleurs…
~ Le Printemps gracieux… [strophes 2 et 6]
~ Si ma plume pouvait…
Jacques de Romieu
1584
~ Ni ce miel qui si doux…
Joseph Du Chesne
1584
~ Ô Lèthe sommeilleux…
Birague
1585
~ Si quand le corps…
Le Gaygnard
1585
~ D’un destin ordonné…
Fondimare
1586
~ Le Gras meurt, qui vivant…
Courant
1586
~ Partout, ici, là-haut…
Chassignet
1594
~ Assieds-toi sur le bord…
~ Quand je viens à penser…
Lasphrise
1597
~ Ce riche entendement…
~ Ton poil, ton œil, ta main…
~ Mon La Fuie, à ce coup…
~ Estrées ne requiert…
~ Non sans cause, Beauvais…
Maldeghem
1606
~ Tout animal… (Canz. 22)
~ Mettez-moi où Phébus… (Canz. 145)
Nostredame
1606
~ Pensons un peu…
d’Aubigné
[1874]
~ Du plus subtil du feu…

~#~