Description des éditions anciennes d’où sont extraits les poèmes en ligne
 

Œuvres de
Gadou
sur Gallica :

1573

La Marguerite


*

La Marguerite, plus l’Hermitage, Paris, 1573.

LA / MARGVERITE / AVTREMENT LA IEVNESSE / dv seignevr dv savssay, / Adrian de Gadou, de Thimerais, / pays Chartrain. / Plus l’Hermitage dudit auteur. / dedie a tresillvstre, et magnanime / Prince, monseignevr le dvc de niver- / nois, prince de mantove. / […] / A PARIS, / Par Iean Mettayer, & Mathurin Challange, rue / du mont S.Geneuiefue, deuant le College de / L’an, à l’image Sainct Iean. / 1573. / AVEC PRIVILEGE.

[Gallica, N0071871]
[PDF_1_49 / 1,7 Mo]

[0] Pages liminaires [ff. 1r°2v° =PDF_2_5]

Les pages liminaires comprennent une page de titre et trois sonnets « à tres-illustre Prince, Monseigneur le Duc de Nevers, Prince de Mantoue ».

[1] La Marguerite. [39 sonnets numérotés 1 à 39] [ff. 3r°-12v° =PDF_6_25]

[04] [2] [2] [sonnet 7] [PDF_9] innombrables :
Si vous voulez savoir le nombre de mes peines…

[09] [1] [1] [sonnet 24] [PDF_18] carpe diem :
Ces cheveux d’or deviendront en argent…

[12] [2] [1] [sonnet 38] [PDF_25] agréments :
Plus la douce clarté des cieux à nous donnée…

[2] L’Hermitage. [ff. 13r°-20v° =PDF_26_49]

L’Hermitage comprend une première série de 19 sonnets non numé­rotés [ff. 13r°-17v° =PDF_26_35] ; un poème intitulé « Répré­hension, notable pour ce temps, de Véturie, Dame Romaine, à son fils Corotian [sic, pour Coriolan], tenant Rome assiégée, traduite de la première décade de Tite Live », [f°18 r°v° =PDF_36_37] ; une nouvelle série de 20 sonnets non numé­rotés [PDF_37_47] ; un poème d’hepta­syllabes adressé « à Messieurs du chapitre de Chartres » [PDF_47_49]. Les quatre derniers folios sont numé­rotés 17 à 20 au lieu de 21 à 24.

[14] [1] [2] [PDF_28] préambule :
On entend, en hiver, les vents, et les tempêtes…



En ligne le 26/01/05.
Dernière révision le 08/07/15.