««« flam­be ou flam­me »»»

« flammæ » (latin), « flamme », « flam­mèches » ou « flammes » dans :
Ovide
1er siècle [1492]
~ In caput alta suum… (À leur source, profonds…)
Scève
1544
~ Toujours n’est pas…
Du Bellay
1549
~ Ces Cheveux d’or sont les Liens…
Tyard
1551
~ Qui voit (Phébus…
~ Ô, de mon jour…
Ronsard
1552
~ Le feu jumeau…
Baïf
1552
~ Dans ces coraux…
~ Haute beauté…
~ Mets-moi au bord…
1555
~ À rames voguera…
~ Doux dédain, douce paix…
1573
~ Trait, feu, piège d’Amour…
Des Autels
1553
~ Amour apprit…
~ De Jupi­ter…
La Haye
1553
~ Ce petit Dieu m’a mis…
Jo­delle
1553 [1878]
~ Phébus, Amour, Cypris…
1574
~ Sapphon la docte Grecque…
~ Je me trouve et me perds…
~ Qu’Hymen, Amour, le ciel…
av. 1574 [1870]
~ Oncques trait, flamme ou lacs…
Magny
1553 [1878]
~ Entre les flots…
1557
~ Comme un blanc à sagette…
Philieul
1555
~ Grâces qu’à peu… (Canz. 213)
Buttet
1561
~ Un lourd esprit…
~ Trait, flamme, et lacs d’amour…
~ Quand le clair ciel…
Belleau
1565
~ Amour étant lassé…
1572
~ Plutôt la terre avortera…
Turrin
1572
~ Le mois de Mars…
Des­portes
1573
~ Être chaud et glacé…
~ Quel feu par les vents animé…
Saint-Gelais
1574 [1873]
~ Du triste cœur…
Jamyn
1575
~ Tant de feux aux carfours…
de Brach
1576
~ Je chante la chaleur…
Le Loyer
1576
~ Ta beauté, ta vertu…
~ Hé, Cruelle, ne veux-tu pas…
Du Pré
1577
~ Que je cherche les champs…
Ron­sard
1578
~ Plutôt le bal…
Hes­teau
1578
~ Ta vertu, ta bonté…
~ Œil bel œil, ornement…
~ Toujours de Jupiter…
La Jessée
1583
~ L’aveugle Archer…
~ Je meurs vivant…
~ Tu me surpris…
~ Plutôt la terre ingrate…
~ Vos beaux yeux adorés…
~ Le jeune Cerf navré…
Blan­chon
1583
~ J’aime plus que mes yeux…
~ Le printemps gracieux… [strophes 5 et 6]
~ La rigueur du Tyran…
Cornu
1583
~ Avant que Phelipot…
Joseph Du Chesne
1584
~ Ô Lèthe sommeil­leux…
Pontoux
1585
~ Tant puissante est l’ardeur…
Birague
1585
~ Si quand le corps…
Du Monin
1585
~ Yeux pur cristal d’amour…
~ Pardonne-moi Nombril…
~ Ô du sacré Nombril…
Isaac Habert
1585
~ Autant qu’on voit la nuit…
Le Gay­gnard
1585
~ D’un destin ordonné…
Pontay­me­ri
1594
~ Où sont vos yeux confus ?…
Las­phrise
1597
~ Ah beaux tourments…
~ Plutôt le monde…
~ Je le veux appeler…
Alcanon
1598
~ Le torrent, le vent…
Angot
1603
~ Ni mes humides pleurs…
~ Quand je pense être fort…
Nervèze
1605
~ Beaux cheveux mes liens…
Claude Garnier
1609
~ Ores les airs…
~ Plutôt seront les ondes…

~#~














 

Flambe ou Flamme. Vive, ardente, fumeuse, subtile, chaude, drillante, élan­cée, noircis­sante, allu­mée, cui­sante, éthé­rée, lente, amor­tie, brûlante, force­née, on­doyante, noire, échauf­fante, prompte, chaleu­reuse, pétil­lante, embra­sée, vaga­bonde, étin­ce­lante, âpre, brillon­nante, légère, fervente, ignée, volante, nuitale, violente, subite, trem­blante ou trem­blo­tante, furieuse, poursui­vante, lumi­neuse, crique­tante ou cra­que­tante, vague. De Flamme vient Flammèche. Cendreuse, morte, noire.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 102v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_211]
(texte modernisé).

[Enflam­bé /-ée. Ivrogne, peste, ulcère, visage.]

[Enflam­mé /-ée /-s. Ardents, ardeur, artil­le­rie, brandon, brasier, Cani­cule, chaleur, courage, foudre, fureur, gouttes, ire, juillet, Phlégé­thon, rai ou rayon, Soleil, yeux.]

[Flambant /-ante. Chandelle, Chimère, éclair, Etna, étoile, feu, fureur, pierre ou pierre­rie, rougeur, Soleil, splen­deur, tison, tonnerre, tourbil­lon, vermil­lon.]

[Flamboyant /-ante /-s. Ardeur, armes et armures, astre, brandon, chaleur, chandelle, Chimère, ciel, éclair, épée, étin­celle, Etna, fer, feu, lampe, lion, Olympe, Orient, Phlégé­thon, Pluton, rage, rai ou rayon, rougeur, rubis, Soleil, splen­deur, tenailles, tison, Titan, torche, Vulcain, yeux.]

[[Ma] flamme. Nos amou­reux transis […] en leurs écrits, princi­pa­le­ment vers celles dont ils espèrent obte­nir quelque faveur, […] appellent [ainsi leur] amou­reuse ou amante.]

[Flammeuses. Narines ou naseaux.]






















«««  #  »»»

Flambe ou Flamme. Viue, ardente, fumeuse, subtile, chaude, drillante, eslan­cee, noircis­sante, allu­mee, cui­sante, æthe­ree, lente, amor­tie, brulante, force­nee, ondoiante, noire, eschauf­fante, prompte, chaleu­reuse, petil­lante, embra­see, vaga­bonde, estin­ce­lante, aspre, brillon­nante, legere, feruente, ignee, volante, nuittale, violente, subite, trem­blante ou trem­blo­tante, furieuse, poursui­uante, lumi­neuse, crique­tante ou cra­que­tante, vague. De Flamme vient Flammesche. Cendreuse, morte, noire.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 102v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_211]
(texte original).

[Enflam­bé /-ee. Iurongne, peste, visage, vlcere.]

[Enflam­mé /-ee /-ez /-ees. Ardens, ardeur, artil­le­rie, brandon, brasier, Cani­cule, chaleur, courage, foudre, fureur, gouttes, ieux [yeux], ire, iuillet, Phlege­thon, ray ou raion, Soleil.]

[Flambant /-ante. Ætna, chandelle, Chimere, esclair, estoille, feu, fureur, pierre ou pierre­rie, rougeur, Soleil, splen­deur, tison, tonnerre, tourbil­lon, vermil­lon.]

[Flamboiant [+flamboïant] /-ante /-ans /-antes. Ætna, Ardeur, armes & armeures, astre, brandon, chaleur, chandelle, Chimere, ciel, esclair, espee, estin­celle, fer, feu, ieux [yeux], lampe, lion, Olympe, Orient, Phlege­thon, Pluton, rage, ray ou raion, rougeur, rubis, Soleil, splen­deur, tenailles, tison, Titan, torche, Vulcan.]

[[Ma] flamme. Noz amou­reus transis […] en leurs escrits, princi­pa­le­ment vers celles dont ils esperent obte­nir quelque faueur, […] appelent [ainsi leur] amou­reuse ou amante.]

[Flammeuses. Narines ou naseaus.]