««« é­clair »»»

« éclairs » ou « éclair » dans :
Ronsard
1552
~ Tant de couleurs…
Jodelle
1574
~ Je me trouve et me perds…
Hesteau
1578
~ Œil bel œil, orne­ment…
Brisset
1589
~ Plutôt, plutôt la mer…
Las­phrise
1597
~ Je pense en toute chose…
Nostre­dame
1606
~ Pensons un peu…

~#~
















¶ les « traits grondants » de Jupiter (Certon).
 

Éclair. Soudain, flambant ou flam­boyant, vif, argen­tin, trélui­sant, radieux, messa­ger du tonnerre, brillant, prompt, rouge, éva­nouis­sant, subit, roide, scintil­lant, vite, redou­blé, transpa­rent, chaud, porte-feu, tremblo­tant, igné, resplen­dis­sant.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 91v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_189]
(texte modernisé).

[Voir aussi foudre, orage, tonnerre.]






















«««  #  »»»

Esclair ou Escler. Soudain, flambant ou flam­boiant, vif, argen­tin, treluisant, radieus, messa­ger du tonnerre, brillant, prompt, rouge, esua­noüis­sant, subit, roide, scintil­lant, viste, redou­blé, transpa­rent, chaud, porte-feu, tremblot­tant, ignee, resplen­dis­sant.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 91v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_189]
(texte original).

[Voir aussi foudre, orage, tonnerre.]