««« rai ou rayon »»»

« rayons », « rais » ou « rayon » dans :
Tyard
1549
~ Sous ton haut front…
1551
~ Qui voit (Phébus…
Du Bellay
1552
~ Ce ne sont pas…
1558
~ Sur la croupe d’un mont…
Ronsard
1552
~ Quand au premier…
~ Le feu jumeau…
Baïf
1552
~ Mets-moi au bord…
Magny
1553 [1878]
~ Elle est à vous…
1557
~ Après avoir, PASCHAL…
~ Vos célestes beautés…
Le Caron
1554
~ Ni les honneurs…
Philieul
1555
~ La mer n’a point… (Canz. 237)
Belleau
1565
~ Amour étant lassé…
La Boderie
1571
~ Phébus, Peithon…
Jodelle
1574
~ Des astres, des forêts…
Le Loyer
1576
~ N’espérer qu’une paix…
Boyssières
1578
~ L’on peut or’ contempler…
~ Le vert, l’ardeur, le vent…
Hesteau
1578
~ Œil bel œil, ornement…
Courtin de Cissé
1581
~ Rien ne me plaît…
La Jessée
1583
~ Au bon arbre, au Rosier…
Blanchon
1583
~ Celui qui nombrerait…
~ Le Roi du jour…
~ Le Printemps gracieux… [strophe 3]
~ J’aurais plus tôt compté…
Cornu
1583
~ Plutôt du ciel astré…
Desaurs
1589
~ Le poil, l’œil, le devis…
Brisset
1589
~ Plutôt, plutôt la mer…
Las­phrise
1597
~ Ton poil, ton œil, ta main…
Nervèze
1605
~ Beaux cheveux mes liens…
Nostre­dame
1606
~ Pensons un peu…
Claude Garnier
1609
~ Ô beaux yeux bruns…
Marbeuf
1628
~ La propreté…

~#~
















¶ « les traits déliens » (Blanchon) : les flèches d’Apol­lon, c.-à-d. les rayons du soleil.
 



















«««  #  »»»