Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« cours d’eau »»»

« cours » dans :
Ronsard
1553
~ Toujours ne tempête…
Du Bellay
1553
~ Plutôt les Cerfs…
1569
~ De quel torrent…
Des Autels
1553
~ Donc maintenant…
Magny
1557
~ J’ai dit cent fois, Pascal…
~ Doncques il sera vrai…
Bugnyon
1557
~ Malgré le sort…
Chantelouve
1576
~ Seine qui fais…
de Brach
1576
~ Vous vent, vous nautonier…
Du Buys
1585
~ Comme on ne compte point…
Du Monin
1585
~ Pardonne-moi Nombril…
Chassignet
1594
~ Assieds-toi sur le bord…
Expilly
1596
~ Avant qu’une autre Dame…
Certon
1620
~ Esprits qui voletez…
~ Prés verdis de gazons…

~#~














 

Cours d’eau. Roide, murmurant, fluctueux, léger, bruyant, effréné, libre, ondoyant, tortueux, vagabond, trottinant, écumeux ou écumant, marin, tournoyant, orgueilleux, aboyant, subit, ronflant, impétueux, grommelant, irrité, grondant, fluvial.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 70v° [Gallica, N0050715_PDF_147]
(texte modernisé).

[Voir aussi canal, fleuve, font ou fontaine, rivière, ruisseau, source.]























Cours d’eau. Roide, murmurant, fluctueus, leger, bruiant, effrené, libre, ondoiant, tortueus, vagabond, trotignant, escumeus ou escumant, marin, tournoiant, orgueilleus, abboiant, subit, ronflant, impetueus, grommelant, irrité, grondant, fluuial.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 70v° [Gallica, N0050715_PDF_147]
(texte original).

[Voir aussi canal, fleuue, font ou fontaine, riuiere, ruisseau, source.]