Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« tresse »»»

« tresses » ou « tresse » dans :
Du Bellay
1550
~ Ni par les bois…
Ronsard
1553
~ Je veux mourir…
Hesteau
1578
~ La Nature a donné…
La Jessée
1583
~ L’aveugle Archer…
~ Ni l’or qui va dorant…
Poupo
1590
~ Quand je serais mille ans…
Claude Garnier
1609
~ Plutôt seront les ondes…

~#~














 

Tresse. Ondoyante, secouée, belle, errante, peignée, orine, blonde, dorée, pendante, crêpelue, flottante, gentille, entre-nouée, lascive, mignarde, luisante. vois cheveux. Le dimi­nutif Tressette.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 567r° [Gallica, N0050715_PDF_540]
(texte modernisé).

[Tressée /-és. Cheveux, perruque.]

[Voir aussi barbe, cheve­lure, crin ou crinière, poil.]























Tresse. Ondoiante, secoüee, belle, errante, peignee, orine, blonde, doree, pendante, crespeluë, flotante, gentile, entre-noüee, lasciue, mignarde, luisante. voi chevevs. Le dim. Tressette.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 267r° [Gallica, N0050715_PDF_540]
(texte original).

[Tressee /-ez. Cheueus, perruque.]

[Voir aussi barbe, cheue­leure, crin ou criniere, poil.]