Clovis HESTEAU (?-?)
Aussitôt on verra…
Paris, Abel L’Angelier, 1578.

«««

textes
d’Hesteau

 


«««

dispo­sition du
pré­ambule
(vers 1-5)

»»»


«««

»»»


«««

propos :
la constance dans l’amour

»»»

[…] 

Aussitôt on verra toute la mer glacée,
Et se faire un rocher de son onde amassée :
Aussitôt on verra ce dont tout est enclos,
Se brouiller pêle-mêle en un second chaos :
Et sa claire rondeur d’une ombre ensevelie,
Que du cœur de Thyrsis s’efface sa Télie.

[…] 






On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

Aussitôt on verra toute la mer glacée,
Et se faire un rocher de son onde amassée :
Aussitôt on verra ce dont tout est enclos,
Se brouiller pêle-mêle en un second chaos :
Et sa claire rondeur d’une ombre ensevelie,
Que du cœur de Thyrsis s’efface sa Télie.

[…] 






 

En ligne le 01/05/10.
Dernière révision le 02/06/11.