Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« faiblesse »»»

« faiblesse » dans :
Jodelle
1574
~ Le dol longtemps couvé…

~#~














 

Faiblesse. Débile, infirme, tremblante ou tremblo­tante, pâle, languide ou langou­reuse, chance­lante, imbé­cile, mala­dive, vieille.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 104r° [Gallica, N0050715_PDF_214]
(texte modernisé).

[Affaiblie. Débi­li­té.]

[Faible. Agneau, brebis, corps humain, débi­li­té, impuis­sance, langueur, malade, poitrine, vieil ou vieillard.]

[Faible-fort. Amour, vit.]























Foiblesse. Debile, infirme, tremblante ou tremblo­tante, palle, languide ou langou­reuse, chance­lante, imbe­cile, mala­diue, vieille.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 104r° [Gallica, N0050715_PDF_214]
(texte original).

[Afoiblie. Debi­li­té.]

[Foible. Agneau, brebis, corps humain, debi­li­té, impuis­sance, langueur, malade, poictrine, vieil ou vieillard.]

[Foible-fort. Amour, vit.]