Les Épithètes
de Maurice de La Porte (1571)
««« col »»»

« col » ou « collet » dans :
Ronsard
1552
~ Un chaste feu…
1584
~ J’espère et crains…
Saint-Gelais
1574 [1873]
~ Du triste cœur…
Le Loyer
1576
~ Quand j’aperçois…
La Jessée
1583
~ Ô ris comblé…
~ Ni l’or qui va dorant…
Isaac Habert
1585
~ Blonds sont ses longs cheveux…
d’Avost
1587
~ L’Or de ces beaux cheveux…
Guy de Tours
1598 [1878]
~ Ô cheveux, doux liens…

~#~














 

Col. Blanc, uni, marbrin, éle­vé, poli, charnu, albâ­trin, grêle, beau, tendre, longuet, porte-carcan, enchaî­né, ivoi­rin, blanchis­sant, gemmeux, doré, fléchis­sant, emper­lé.

Collet qui semble en être le dimi­nu­tif, est la partie près du Col.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 63r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_132]
(texte modernisé).

[Voir aussi gorge et carcan.]






















«««  #  »»»

Col. Blanc, vni, marbrin, esle­ué, poli, charnu, albas­trin, gresle, beau, tendre, longuet, porte-carquan, enchai­né, iuoi­rin, blanchis­sant, gemmeus, doré, flechis­sant, emper­lé.

Collet qui semble en estre le dimi­nu­tif, est la partie pres du Col.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 63r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_132]
(texte original).

[Voir aussi gorge et carquan.]