««« bos­se »»»

« bossette » dans :
Baïf
1573
~ J’aime ce teint…

~#~














 

Bosse. Enflée, grosse, enle­vée, courbe ou cour­bée, épau­lière, mi-voûtée, contre­faite, mons­tru­euse. Le dimi­nu­tif Bossette.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 38r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_82]
(texte modernisé).

[Bossé. Sein.]

[Bosses. Flots [erreur pour bossés ?].]

[Bossu /-ue /-s. Citron, coteau, enflure, flots, mont ou mon­tagne, ride, tertre, tombe ou tom­beau, vague, voile à voguer.]

[Male-bosse. Peste.]

[Revoû­té en bosse. Front.]

[Voir aussi corps humain.]






















«««  #  »»»

Bosse. Enflee, grosse, enle­uee, courbe ou cour­bee, espau­liere, mi-voutee, contre­faite, mons­tru­euse. Le dim. Bossette.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 38r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_82]
(texte original).

[Bossé. Sein.]

[Bosses. Flots [erreur pour bossés ?].]

[Bossu /-uë [+-ue] /-s. Citron, coutau, enflure, flots, mont ou mon­taigne, ride, tertre, tombe ou tom­beau, vague, voile à voguer.]

[Male-bosse. Peste.]

[Reuou­té en bosse. Front.]

[Voir aussi corps humain.]