««« renom­mée »»»

« renom­mée » dans :
Tyard
1549
~ Ma Dame alors…
1551
~ Ô, de mon jour…
Malde­ghem
1606
~ Le jour, le mois, et l’an… (Canz., 61)

~#~














 

Renommée. Publique, messa­gère, vaga­bonde, babil­larde, envieuse, cornante déesse, blanche, commune, prompte, légère, tout-voyante, belle, vite, heureuse ou malheu­reuse, emplu­mée, poste du monde, fille du neveu d’Atlas. Virgile l’appelle :

Monstre superbe, horrible, et tout plein d’yeux
Qui court léger, et vole encore mieux.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 228v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_463]
(texte modernisé).

[Voir aussi bruit, crédit, fame, louange ou los, renom.]






















«««  #  »»»

Renommee. Publique, messa­gere, vaga­bonde, babil­larde, enuieuse, cornante deesse, blanche, commune, prompte, legere, tout-uoiante, belle, viste, heureuse ou malheu­reuse, emplu­mee, poste du monde, fille du nepueu d’Atlas. Vergile l’appelle,

Monstre superbe, horrible, & tout plein d’ieux
Qui court leger, & vole encore mieux.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 228v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_463]
(texte original).

[Voir aussi bruit, credit, fame, louange ou loz, renom.]