««« dé­sastre »»»

« désastre » dans :
Grévin
1561
~ Je me ris de ce monde…
Jo­delle
1574
~ Je ne crains pas que Dieu…
~ Qu’Hymen, Amour, le ciel…
La Jessée
1583
~ Toujours le Dieu…

~#~














 

Désastre. Malheu­reux, infor­tu­né, mauvais, iné­vi­table, subit, misé­rable, ino­pi­né, malen­con­treux, fortuit, domma­geable, cruel, défor­tu­né, cala­mi­teux, mésad­ve­nant, impro­viste, préci­pi­té, méchant.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 78v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_163]
(texte modernisé).

[Désas­tré /-ée. Influence, sort.]

[Désas­treuse. Fortune.]

[Voir aussi astre et chute, ruine.]






















«««  #  »»»

Desastre. Malheu­reus, infor­tu­né, mauuais, ine­ui­table, subit, mise­rable, ino­pi­né, malen­con­treus, fortuit, domma­geable, cruel, deffor­tu­né, cala­mi­teus, mesad­ue­nant, impro­uiste, preci­pi­té, meschant.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 78v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_163]
(texte original).

[Desas­tré /-ee. Influence, sort.]

[Desas­treuse. Fortune.]

[Voir aussi astre et cheute, ruine.]