««« Tar­tare »»»

« Tartare » dans :
Brisset
1589
~ Plutôt, plutôt la mer…

~#~














 

Tartare. Obscur, noir, pluto­nien, froid, triste, ombreux, profond, hurlant, doulou­reux, turbu­lent, malheu­reux, ravis­sant, pâle, sata­nique, téné­breux, mal-plaisant, infer­nal.

C’est le lieu le plus creux des Enfers où les âmes des coupables sont punies.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 256v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_519]
(texte modernisé).

[Tartaréans /-annes. Eumé­nides, Mânes.]






















«««  #  »»»

Tartare. Obscur, noir, pluto­nien, froid, triste, ombreus, profond, hurlant, doulou­reus, turbu­lent, malheu­reus, rauis­sant, pasle, satha­nique, tene­breus, malplai­sant, infer­nal.

C’est le lieu le plus creux des Enfers où les ames des coulpables sont punies.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 256v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_519]
(texte original).

[Tartareans /-annes. Eume­nides, Manes.]