««« infor­tune »»»

 

~#~














 

Infor­tune. Mal­heu­reuse ou ma­len­con­treuse, amère, dure, mé­chante, dé­sas­trée, cruelle, mé­sa­ve­nue, griève. Ce mot est mas­cu­lin et fé­mi­nin.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 136v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_279]
(texte modernisé).

[Défortuné. Dé­sastre.]

[Infortuné /-ée. Adver­si­té, ban­nis­se­ment, cap­ti­vi­té, chute, dan­ger, dé­sastre, Di­don, en­combre, en­torse, es­clave, exil, mal­heur, mé­chef, nau­frage, Œdipe, pé­ril, Phlé­gye, pri­son­nier.]

[Mal-fortuné. Avare ou ava­ri­cieux.]

[Voir aussi Fortune.]


 

«««  #  »»»

Infor­tune. Mal­heu­reuse ou ma­len­con­treuse, amere, dure, mes­chante, de­sas­tree, cruelle, me­sad­ue­nue, griefue. Ce mot est masc. & fe­mi.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 136v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_279]
(texte original).

[Deffortuné. De­sastre.]

[Infortuné /-ee. Aduer­si­té, ba­nis­se­ment, cap­ti­ui­té, cheute, dan­ger, de­sastre, Di­don, en­combre, en­torce, es­claue, exil, mal­heur, me­chef, nau­frage, Oedipe, pe­ril, Phle­gye, pri­son­nier.]

[Mal-fortuné. Auare ou aua­ri­cieus.]

[Voir aussi Fortune.]