««« dé­pit »»»

« dépit » dans :
Des­portes
1573
~ Comme quand il advient…
Blan­chon
1583
~ Le Printemps gra­cieux… [strophe 5]
Joseph Du Chesne
1584
~ Ô Lèthe sommeil­leux…
Las­phrise
1597
~ Je m’arrête, je cours…

~#~














 

Dépit. Colère, félon, coura­geux, renfro­gné, fier, court, dédai­gneux, soudain, ireux, fellé, c.-à-d. courrou­cé.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 79v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_165]
(texte modernisé).

[Dépit /-ite /-s. Envie, félo­nie, malade, menace, mer, mort, Parques, rage, refus, rigueur, vent.]

[Dépi­té. Courroux.]

[Dépi­teux /-euse /-s. Boree, canon, chagrin, courroux, félo­nie, flots, monstre, mort, Orque, Parques, rage, refus, rigueur, vent.]






















«««  #  »»»

Despit. Cholere, felon, coura­geus, renfron­gné, fier, court, desdai­gneus, soudain, ireus, fellé, I. courrou­cé.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 79v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_165]
(texte original).

[Despit /-ite /-s. Enuie, felon­nie, malade, menace, mer, mort, Parques, rage, refus, rigueur, vent.]

[Despi­té. Courrous.]

[Despi­teus /-euse /-s. Boree, canon, chagrin, courrous, felon­nie, flots, monstre, mort, Orque, Parques, rage, refus, rigueur, vent.]