««« voû­te »»»

« voûte », « voûtes » ou « voûture » dans :
Ron­sard
1552
~ Ce beau corail…
~ Avec les lis…
1553
~ Toujours ne tem­pête…
La Haye
1553
~ Voûte éle­vée…
Buttet
1575
~ On ne voit point…
Jamyn
1575
~ Tant de feux aux car­fours…
Le Loyer
1576
~ Quand j’aper­çois…
Le Saulx
1577
~ Si quelqu’un peut nom­brer… (Th., 147)
Bi­rague
1585
~ Du vagueux Océan…
Bris­set
1589
~ Quel nouveau chan­ge­ment !…
Grisel
1599
~ Ces sourcils ébé­nins…
Certon
1620
~ Si vite par la plaine…

~#~














¶ la « voûte du monde » (Ronsard), les « voûtes éthé­rées » (Birague), la « voûte éthé­rée » (Certon) : le ciel.