««« temps »»»

« temps » dans :
L’Ecclé­siaste
[1551]
~ Temps de naître, et temps de mou­rir…
Scève
1544
~ Toujours n’est pas…
Phi­lieul
1548 [1555]
~ Ayant parfois honte… (Canz., 20)
~ Tous ani­maux… (Canz., 22)
~ Amour m’a mis… (Canz., 133)
~ L’honoré jour… (Canz., 157)
~ Bienheureux soit… (Canz., 61)
~ La mer n’a point… (Canz., 237)
Des Autels
1550
~ Le beau Phé­bus…
~ Je suis le Temps…
Tyard
1551
~ Qui voit (Phé­bus…
Ron­sard
1552
~ Tant de cou­leurs…
1553
~ Toujours ne tem­pête…
1555
~ Je vous envoie…
1578
~ Quand vous serez bien vieille…
La Haye
1553
~ Ainsi qu’au temps d’ai­rain…
~ Ce petit Dieu m’a mis…
Magny
1554 [1871]
~ Autant, mon Ron­sard, que de roses…
1557
~ Comme un blanc à sa­gette…
Pele­tier
1555
~ Celui qui fait aux champs…
~ Fausse espé­rance…
Baïf
1555
~ Doux dédain, douce paix…
1573
~ Ore de mal en bien…
~ Hier cueillant cette Rose…
La Pé­ruse
1555
~ Cassandre vit…
Louise Labé
1555
~ Ô beaux yeux bruns…
Pas­quier
1555
~ Ô sot désir…
Bu­gnyon
1557
~ Malgré le sort…
Du Bellay
1558
~ Nouveau venu…
La Gra­vière
1558
~ Trouver le feu…
d’Espi­nay
1560
~ Contre­faire au retour…
Grévin
1561
~ Je me ris de ce monde…
~ Ces beaux che­veux crê­pés…
Buttet
1561
~ Tu pourras bien…
~ Quand le clair ciel…
Bé­reau
1565 [1584]
~ Au rosoyant matin…
Turrin
1572
~ Amour m’a mis ainsi…
Jean de La Taille
1573
~ Ô cœur ingrat…
~ Si jamais gen­til­homme…
Gadou
1573
~ Si vous voulez savoir…
~ Eure, gentil ruis­seau…
Des­portes
1573
~ Être chaud et gla­cé…
~ Mettez-moi sur la mer…
~ Quel feu par les vents ani­mé…
Jo­delle
1574
~ J’aime le vert lau­rier…
Robert Gar­nier
1574
~ Le temps modère tout…
Perrin
1574
~ Toujours au plain des champs…
Gou­lart
1574
~ Tout ce que Rome tient…
Jamyn
1575
~ Somme léger…
Chante­louve
1576
~ Béni soit l’an…
Du Pré
1577
~ J’ai le bien de pen­ser…
~ Rien n’est vu per­ma­nent…
Boys­sières
1578
~ L’on peut or’ con­tem­pler…
1579
~ L’Alle­mand, l’Espa­gnol…
Hes­teau
1578
~ Rien ne dure tou­jours…
~ Du Soleil radieux…
~ Si je vis par la mort…
Pon­toux
1579
~ Vouloir m’épronne…
La Jessée
1583
~ Toujours le Dieu…
~ Qui nombre­ra…
~ Avec les ans…
~ Vos beaux yeux ado­rés…
~ Et des plus beaux che­veux…
~ Je te sondais ain­si…
Cathe­rine Des Roches
1583
~ Ausonie, Calabre…
Blan­chon
1583
~ Le Printemps gra­cieux… [strophe 12]
Cornu
1583
~ Le tonnerre pres­sé…
~ Lucrèce, je ne puis…
Jacques de Romieu
1584
~ Béni le jour… (Canz., 61)
Joseph Du Chesne
1584
~ Toujours le front…
Du Buys
1585
~ Comme on ne compte point…
Bi­rague
1585
~ Qui compte­ra les fleurs…
Isaac Habert
1585
~ Qui voudrait racon­ter…
~ Tout ce qui est com­pris…
Fondi­mare
1586
~ Le Gras meurt, qui vivant…
Chassi­gnet
1594
~ Assieds-toi sur le bord…
~ L’enfance incon­ti­nent…
Du Tron­chet
1595
~ Heureux soit ce jour-là… (Canz., 61)
Las­phrise
1597
~ Je m’arrête, je cours…
~ Estrées ne requiert…
Guy de Tours
1598 [1878]
~ Belle fleur de quinze ans…
Mont­chres­tien
1601
~ Par toi vont com­men­cer…
Angot
1603
~ Toute chose prend fin…
Malde­ghem
1606
~ Tout ani­mal… (Canz., 22)
~ Le jour, le mois, et l’an… (Canz., 61)
Claude Gar­nier
1609
~ Toujours la nuit…
Bernier de La Brousse
1618
~ Comme on voit bien sou­vent…
Certon
1620
~ L’épou­van­table plant…
~ Dieu des che­mins…
Mar­beuf
1628
~ La propre­té…

~#~














 

Temps. Muable, vieil­lard, fau­cheur, ou­blieux, in­ven­teur de toutes choses, pré­sent, pas­sé ou fu­tur, inexo­rable, mange-tout, avare, né­bu­leux, ami ou en­ne­mi, dif­fi­cile, ir­ré­pa­rable, pré­fix, nou­veau ou re­nou­ve­lé, con­ve­nable, ocieux, pro­lon­gé, fuyard ou fui­tif, in­cons­tant, mois­son­neur, oc­ca­sion­né, propre, dou­teux, in­fi­ni, ensui­vant, op­por­tun ou im­por­tun, peu du­rable, aisé, ronge-tout, in­grat, ca­la­mi­teux, or­don­né, libre, mi­sé­rable, suc­ces­sif ou sub­sé­cu­tif, per­du, ma­ti­neux, arrê­té, pai­sible, tur­bu­lent, bref ou long, se­rein, trouble, spa­cieux, ir­ré­vo­cable, su­bit, éveil­lé, in­ju­rieux, vi­lain, rude, cou­lant, dé­li­bé­ré, sombre, cou­vert, lé­ger, père de vé­ri­té, tou­jours nou­veau, éter­nel, calme, doux, fer­tile ou in­fer­tile, con­traire, fâ­cheux, glis­sant, va­riable, obli­vieux, court, mange-fer, ter­mi­né, en­vieux, on­doyant, fra­gile, tem­pé­tueux.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 257v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_521]
(texte modernisé).

[Donne bon temps. Ivrogne.]

[Fille du temps. Vérité.]

[Fils du temps, proie du temps. Homme.]

[L’Histoire est le témoin du temps.]

[Temporel /-elle /-s. Âge, biens, hé­ri­tage, ri­chesses, vie.]

[Temporiseur /-euse /-s. Avare ou ava­ri­cieux, hôte, occa­sion, Vé­ni­tiens, vieil ou vieil­lard.]


 

«««  #  »»»