««« vio­lette »»»

« violettes » ou « violette » dans :
Du Bellay
1558
~ Si fruits, raisins, et blés…
Turrin
1572
~ Le mois de Mars…
Jean de La Taille
1573
~ Quel plaisir puis-je avoir…
Chan­dieu
1591
~ Le monde est un jardin…
Nostre­dame
1608
~ Comme un peintre excel­lent…

~#~














 

Violette. Gaie, jaune, double, printa­nière, fleurie, douce, belle, gentille, diaprée, odo­rante, mignarde, pour­prine ou pour­prée, blanche.

Les Violettes de Mars croissent ès lieux âpres et ombra­geux : la fleur en est fort odo­rante, et les feuilles enduites seules avec gruotte sèche sont fort bonnes aux ardeurs de l’esto­mac, aux inflam­ma­tions des yeux et au relâ­che­ment du fonde­ment.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 279v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_565]
(texte modernisé).

[Violet /-ette /-s. Glaïeul, pensées, pourpre.]

[[Ma] violette. Nos amou­reux transis […] en leurs écrits, princi­pa­le­ment vers celles dont ils espèrent obte­nir quelque faveur, […] appellent [ainsi leur] amou­reuse ou amante.]

[Violette de Cypris. Rose.]

[Voir aussi ama­rante, amou­rettes, anis, fume­terre, giro­flée, hysope, lavande, lis, œillet, pavot, souci, thym et éper­lan]






















«««  #  »»»

Violette. Gaïe, iaune, double, printa­niere, fleurie, douce, belle, gentille, diapree, odo­rante, mignarde, pour­prine ou pour­pree, blanche.

Les Violettes de Mars croissent és lieux aspres & ombrageus: la fleur en est fort odo­rante, & les fueilles enduites seules auec gruotte seiche sont fort bonnes aux ardeurs de l’esto­mach, aux inflam­ma­tions des ïeux & au rela­che­ment du fonde­ment.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 279v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_565]
(texte original).

[Violet /-ette /-s. Glaieul, pensees, pourpre.]

[[Ma] violette. Noz amou­reus transis […] en leurs escrits, princi­pa­le­ment vers celles dont ils esperent obte­nir quelque faueur, […] appelent [ainsi leur] amou­reuse ou amante.]

[Violette de Cypris. Rose.]

[Voir aussi ama­ranthe, amou­rettes, anis, fume­terre, giro­flee, hyssope, lauande, lis, oeillet, pauot, soulci, thym et esper­lan]