««« os »»»

« os » dans :
Ron­sard
1553
~ Avec les fleurs…
1578
~ Quand vous serez bien vieille…
Turrin
1572
~ Et pour néant…
Le Loyer
1576
~ Ta beauté, ta ver­tu…
Du Pré
1577
~ Mais quoi ? las il vous faut…
Hes­teau
1578
~ Comme on voit un che­vreuil…
Du Buys
1586
~ Tirer de long tra­vail…
Bi­rague
1585
~ Du vagueux Océan…
Fondi­mare
1586
~ Le Gras meurt, qui vivant…
Angot
1603
~ Ni l’Hiver refroi­di…
Cer­ton
1620
~ Par mon che­min…

~#~














 

Os. Dur, moel­leux, poin­tu, dé­char­né, so­lide, ferme, blanc, noueux, em­boî­té, dé­cou­vert, puis­sant, nu. Les dimi­nu­tifs Os­set et Os­se­let.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 186v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_379]
(texte modernisé).

[Ossu /-ue. Dos, échine, jambe, ours, tau­reau. Ossu /-s, c.-à-d. qui a / ont gros osse­ments. Bœuf, Géants.]


 

«««  #  »»»

Os. Dur, moil­leus, poin­tu, des­char­né, solide, ferme, blanc, noüeus, em­bois­té, des­cou­uert, puis­sant, nud. Les dim. Os­set & Os­se­let.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 186v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_379]
(texte original).

[Ossu /-ue. Dos, eschine, iambe, ours, tau­reau. Ossu /-s, I. qui a / ont gros osse­mens. Bœuf, Geans.]