César de NOSTREDAME (1553-1629)
Comme un peintre excellent…

«««

textes de
Nostredame

 


«««

 
ekphrasis
 

 


 

 
 

 

[…] 

Comme un peintre excellent lorsqu’il couche ou qu’il plaque
La Romaine, Indienne, et Florentine laque
Sur le pourpre ou le pers, le vermeil ou le gris,
L’incarnat ou le blanc d’un tableau de haut prix,
D’une seule couleur qu’il estompe et qu’il glace
De ce corps diaphane, et cramoisi qu’il passe,
Il sait mille couleurs vivement varier,
Selon qu’à divers fonds il la vient marier :
Non autrement le sang que chaque membre verse,
Que le clou, que l’épine et que la lance perce,
Glace, varie et teint de si vives couleurs,
Qu’elles font peur au vif des gemmes et des fleurs.

Le sang qui le Cristal de sa chair glace est Rose :
De la bouche glaïeul : de l’ombre passe-rose :
De la croix brun œillet ; du poil passe-veloux :
Des veines violette : et pensée des clous.

Le grand arbre où se dort ce Sauveur alme et calme,
Est de quatre bois saints : d’Olivier et de Palme
La Plinthe et l’écriteau : de Cèdre et de Cyprès
Le travers et le long, par un miracle exprès.

[…] 

On peut cliquer sur certains mots pour voir les épithètes de Maurice de La Porte
 
 

[…] 

Comme un peintre excellent lorsqu’il couche ou qu’il plaque
La Romaine, Indienne, et Florentine laque
Sur le pourpre ou le pers, le vermeil ou le gris,
L’incarnat ou le blanc d’un tableau de haut prix,
D’une seule couleur qu’il estompe et qu’il glace
De ce corps diaphane, et cramoisi qu’il passe,
Il sait mille couleurs vivement varier,
Selon qu’à divers fonds il la vient marier :
Non autrement le sang que chaque membre verse,
Que le clou, que l’épine et que la lance perce,
Glace, varie et teint de si vives couleurs,
Qu’elles font peur au vif des gemmes et des fleurs.

Le sang qui le Cristal de sa chair glace est Rose :
De la bouche glaïeul : de l’ombre passe-rose :
De la croix brun œillet ; du poil passe-veloux :
Des veines violette : et pensée des clous.

Le grand arbre où se dort ce Sauveur alme et calme,
Est de quatre bois saints : d’Olivier et de Palme
La Plinthe et l’écriteau : de Cèdre et de Cyprès
Le travers et le long, par un miracle exprès.

[…] 

 
 

En ligne le 01/06/16.
Dernière révision le 16/06/16.