««« toi­son »»»

« toisons » ou « toison » dans :
Ron­sard
1552
~ Toujours des bois…
Le Caron
1554
~ Où prit Jupin…
Blan­chon
1583
~ Cueillons les fraîches fleurs…
Certon
1620
~ Prés verdis de gazons…

~#~














 

Toison. Crêpe ou crê­pe­lue, molle, blanche, lai­née ou lai­neuse, dé­li­cate, mou­che­tée, fu­meuse, grasse, an­glaise, houp­pe­lue, fine, hé­ris­sée, ty­rienne, mou­ton­nière, espa­gnole, moite.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 263v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_533]
(texte modernisé).

[Tyrienne toison. Soie.]

[Voir aussi toison d’or]


 

«««  #  »»»

Toison. Crespe ou cres­pe­luë, molle, blanche, lai­nee ou lai­neuse, de­li­cate, mou­che­tee, fu­meuse, grasse, an­gloise, houp­pe­luë, fine, he­ris­see, ty­rienne, mou­ton­niere, espa­gnole, moite.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 263v° [Gallica, NUMM-50715, PDF_533]
(texte original).

[Tyrienne toison. Soie.]

[Voir aussi toison d’or]