««« pa­vot »»»

« pavot » ou « pavots » dans :
Ron­sard
1555
~ Autant qu’un rivage a…
Certon
1620
~ Je te veux enton­ner…

~#~














 

Pavot. Som­meil­leux, froid, lé­théan, endor­mant ou en­dor­mi, obli­vieux, sau­vage, cor­nu, pour­pré, blanc, noir, écu­mant, jar­di­nier, rouge, cham­pêtre, re­fraî­chis­ssant.

Il y a plusieurs espèces de Pa­vots, mais tous gé­né­ra­le­ment sont ré­fri­gé­ra­tifs : le plus esti­mé est ce­lui des jar­dins, qui a la graine blanche, du­quel an­cien­ne­ment on man­geait la se­mence fri­cas­sée avec miel à l’issue de table.

Maurice de LA PORTE, Les Épithètes, 1571,
f° 198r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_402]
(texte modernisé).

[Voir aussi fleur et ama­rante, amou­rettes, giro­flée, glaïeul, lis, œil­let, pen­sées, rose, vio­lette…]






















«««  #  »»»

Pauot. Sommeil­leus, froid, le­thean, en­dor­mant ou en­dor­mi, obli­uieus, sau­uage, cor­nu, pour­pré, blanc, noir, es­cu­mant, iar­di­nier, rouge, cham­pestre, re­frai­chis­ssant.

Il y a plusieurs especes de Pa­uots, mais tous ge­ne­ra­le­ment sont re­fri­ge­ra­tifs : le plus es­ti­mé est ce­lui des iar­dins, qui a la graine blanche, du­quel an­cien­ne­ment on man­geoit la se­mence fri­cas­see auec miel à l’issue de table.

Maurice de LA PORTE, Les Epithetes, 1571,
f° 198r° [Gallica, NUMM-50715, PDF_402]
(texte original).

[Voir aussi fleur et ama­ranthe, amou­rettes, giro­flee, glaieul, lis, oeil­let, pen­sees, rose, vio­lette…]